Kozelets

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kozelets
Козелець
Blason de Kozelets
Héraldique
L'église de la Nativité de la Vierge
L'église de la Nativité de la Vierge
Administration
Pays Ukraine Ukraine
Subdivision Flag of Chernihiv Oblast.svg Oblast de Tchernihiv
Maire Petro Fedchenko
Code postal 17000
Indicatif tél. +380 4646
Démographie
Population 8 189 hab. (2013)
Densité 970 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 54′ 43″ N 31° 06′ 59″ E / 50.91194, 31.11639 ()50° 54′ 43″ Nord 31° 06′ 59″ Est / 50.91194, 31.11639 ()  
Altitude 254 m
Superficie 844 ha = 8,44 km2
Divers
Première mention 1098
Statut commune urbaine depuis 1924
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Tchernihiv

Voir sur la carte administrative de l'Oblast de Tchernihiv
City locator 14.svg
Kozelets

Géolocalisation sur la carte : Ukraine

Voir la carte administrative d'Ukraine
City locator 14.svg
Kozelets

Géolocalisation sur la carte : Ukraine

Voir la carte topographique d'Ukraine
City locator 14.svg
Kozelets
Sources
Liste des villes d'Ukraine

Kozelets (en ukrainien : Козелец ; en russe : Козелец) est une commune urbaine de l'oblast de Tchernihiv, en Ukraine, et le centre administratif du raïon de Kozelets. Sa population s'élevait à 8 189 habitants en 2013.

Géographie[modifier | modifier le code]

Kozelets est arrosée par l'Oster, un affluent du Dniepr. Elle est située à 66 km — 70 km par la route — au sud-ouest de Tchernihiv et à 64 km au nord-est de Kiev.

Histoire[modifier | modifier le code]

Kozelets est mentionné en 1098 comme forteresse de la principauté de Kiev. Elle fit partie ensuite de la Union Pologne-Lituanie issue de l'Union de Lublin. La bourgade était au XVIIe siècle connue pour ses marchés, elle abritait aussi une sotnia ou centurie de cosaques, appartenant aux régiments cosaques de Tchernigov et Kiev de l'hetmanat cosaque qui exista jusqu'au XVIIIe siècle.

Kozelets obtint l'autonomie urbaine — droit de Magdebourg — en 1656, mais fut à demi détruite par les Tatars en 1669. Lorsqu'elle fut réunie à l'Empire russe, elle fit partie de la Petite Russie et du gouvernement de Tchernigov. Elle comptait 5 420 habitants en 1897.

Faisant partie de la République socialiste soviétique d'Ukraine, elle est envahie en 1941 par l'armée du IIIe Reich. Pendant l'occupation, 125 Juifs sont fusillés. Le bourg comptait 2 000 Juifs avant la guerre, tous déportés ou expulsés par la suite.

Depuis 1991, Kozelets fait partie de l'Ukraine indépendante.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[1] :

Évolution démographique
1897* 1923* 1926* 1959* 1970* 1979*
5 141 3 895 3 479 5 774 7 431 8 416
1989* 2001* 2010 2011 2012 2013
9 545 8 916 8 276 8 251 8 220 8 189


Patrimoine[modifier | modifier le code]

Ayant abrité un régiment de cosaques, Kozelets offre à l'admiration des amateurs d'architecture baroque plusieurs bâtiments intéressants, ainsi que des bâtiments néo-russes :

  • La chancellerie du régiment, aujourd'hui hôtel de ville
  • L'hôtel particulier Daragan
  • L'église Saint-Michel (1784)
  • L'église de l'Ascension (1864-66), aujourd'hui musée régional

Le monument le plus intéressant est l'église de la Nativité de la Vierge (milieu du XVIIIe siècle), construite par les architectes Kvassov (1720-1770) et Grigorovitch-Barsky (1713-1785) sur un projet de Rastrelli.

Personnalité[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]