Koudlam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Koudlam
Naissance
Abidjan (Côte d'Ivoire)
Activité principale Auteur-compositeur-interprète
Genre musical Musique électronique
Années actives Depuis 2006
Labels Pan European Recording
Site officiel koudlam.com

Koudlam, né en 1979 à Abidjan en Côte d'Ivoire, est un auteur-compositeur de musique électronique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Koudlam naît en 1979 en Côte d'Ivoire[1],[2]. Il a grandi et évolué entre le Mexique, l'Afrique et la France. Il habite à Paris et à Mexico.

Carrière[modifier | modifier le code]

Koudlam exécutant une performance artistique en plein bois lors de l'inauguration de l'exposition « Homes & Graves & Gardens » de Cyprien Gaillard, Centre international d'art et du paysage de Vassivière, 26 juillet 2007.

Koudlam est un artiste pluridisciplinaire qui travaille la vidéo, la peinture, l'écriture et le graffiti[3].

En 2006, il sort en autoproduction son premier album Nowhere proposant dix-sept titres. L’artiste donne ses premiers concerts dans les salles parisiennes. Il est notamment invité à se produire au festival Exit lors de la soirée « Super » à la MAC de Créteil, aux côtés de groupes comme Sébastien Tellier, Hypnolove et Turzi[2].

En 2007, il rencontre l’artiste Cyprien Gaillard et compose la bande originale de son film Desniansky Raion[2]. Koudlam joue la pièce musicale sous forme de performance partout dans le monde[2],[4]

En 2008, Koudlam signe chez le label Pan European Recording, tout en composant une nouvelle œuvre sonore pour Crazy Horse, film de Cyprien Gaillard[2].

En 2009, il sort l'album Goodbye ; apologie de la ruine du monde actuel, son œuvre est bien accueillie par la critique[réf. nécessaire]. Cette sortie est suivie d'une tournée mondiale, visitant Paris, New York, Moscou, la Belgique, et jouant dans des lieux prestigieux[Lesquels ?].

En 2014 et 2015, pour la tournée accompagnant la sortie de son album Benidorm Dream, il se rapproche de l'univers rock en rejouant ses morceaux en direct, accompagné de musiciens et réinterprétant les titres[réf. nécessaire].

Œuvre musicale[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • 2006 : Nowhere, autoproduction
  • 2009 : Goodbye, label Pan European Recording[5],[6]
  • 2014 : Benidorm Dream ; sortie le 13 octobre 2014[7]

EP[modifier | modifier le code]

  • 2008 : Live at Teotihuacàn, label Pan European Recording ; contient une partie de la bande son de Destinanski Raion, film de Cyprien Gaillard[8]
  • 2011 : Alcoholic Hymn, label Pan European Recording[9]
  • 2014 : The Landsc Apes, label Pan European Recording
  • 2014 : Negative Creep - label Pan European Recording- Extraits de l'album Benidorm Dream dans lesquels l'artiste prend ses inspirations au sein d'espaces et de musiques relevant de la non-esthétique, qu'il s'agisse de la ville touristique espagnole de Benidorm ou des musiques électroniques parfois qualifiées de violentes et marginales, acid et gabber[10],[7]

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 2008 : Voyage, label Pan European Recording[11]
  • 2010 : Compilation N°10 Colette
  • 2011 : Voyage II: Mort pour la France, label Pan European Recording[12]
  • 2011 : Technikart - Compilation 20 ans, vol.2 (1991-2011)[13]
  • 2012 : Colette loves Andrea Crews - ten years of music[14]
  • 2013 : 2008 - 2013: LOST IN SPACE, label Pan European Recording[15]
  • 2013 : Objet Sonore Le Bonbon en partenariat avec Roy Music[16]

Collaborations musicales[modifier | modifier le code]

Musique de film[modifier | modifier le code]

Collaborations pluridisciplinaires[modifier | modifier le code]

Koudlam travaille avec son ami l'artiste plasticien Cyprien Gaillard sur des projets de performances vidéo appelées souvent Electronic Opéra, dont il compose et interprète les bandes originales[22]. Koudlam chante en live, sous forme de performance artistique dans les musées, festivals d'arts et biennales.

  • 2007 - Desniansky Raion ; performance de trente minutes exposée et jouée dans de nombreux musées et lieux insolites (MoMA, Tate Modern, Beaubourg, Vassivière)[23]
  • 2008 - Crazy Horse ; création des morceaux Tonight et Goodbye de l'album Goddbye ; performance de vingt-huit minutes pour la biennale d'art contemporain de Berlin de 2008 où Koudlam a joué du haut d'une grue[24]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « The Jam », New York Times,‎ (lire en ligne)
  2. a, b, c, d et e « Air France - Sélections musicales », Air France Music,‎ (lire en ligne)
  3. (en) « Koudlam Prepares for His US Debut », Elle,‎ (lire en ligne)
  4. (en) « Caught Up With Koudlam - The electronic producer talks to us about jumpstyle, French slang and his own breed of power pop out on Arthur Peschaud's label », Dazed & Confused,‎ (lire en ligne)
  5. « Koudlam - Compositeur Electropique », Brain Magazine,‎ (lire en ligne)
  6. Jean-Max Colard, « Koudlam - Goodbye - Un son ancestral et futuriste, des show psychédéliques montés avec l’artiste Cyprien Gaillard : mi-dj, mi-crooner, KOUDLAM invente la world music de demain. », Les Inrockuptibles,‎ (lire en ligne)
  7. a et b Mathias Deshours, « ""The Magnificent Bukkake" : la nouvelle vidéo de Koudlam est un mindfuck », sur www.villaschweppes.com, Villa Schweppes, (consulté le 25 septembre 2014).
  8. « Koudlam - Modern Rites and Ancient Songs », Première,‎ (lire en ligne)
  9. « Koudlam nous offre son hymne alcoolique de Noël », Première,‎ (lire en ligne)
  10. Mathias Deshours, « "Negative Creep" : Koudlam veut-il le gabber et l'argent du beurre ? », sur www.villaschweppes.com, Villa Schweppes, (consulté le 25 septembre 2014).
  11. Pan European Recording - Voyage
  12. Pan European Recording - Voyage II: Mort pour la France
  13. https://itunes.apple.com/fr/album/technikart-compilation-20/id483114680
  14. https://itunes.apple.com/fr/album/colette-loves-andrea-crews/id568950042
  15. -Pan European Recording / 2008-2013 Lost in Space Lediscolab.fr
  16. Objet Sonore - La première compilation du Bonbon Nuit - Concoctée par le Bonbon Nuit et Roy Music, cette compilation contient des titres inédits et rares de Koudlam, Joakim, Brigitte Fontaine, Appaloosa ou encore de David Lynch, lebonbon.fr
  17. Video "Thriller in Bombay" (Youtube)
  18. Vidéo "Toward" (Youtube)
  19. Vidéo Waiting for a sign" (Youtube)
  20. https://itunes.apple.com/fr/album/11.6-bande-originale-du-film/id628066861
  21. « Séances spéciales - Clôture : EN MOI », sur Semaine de la Critique au festival de Cannes, (consulté le 11 mai 2016)
  22. (en) Linda Yablonsky, « Beautiful Ruins », New York Times,‎ (lire en ligne)
  23. ParisArt
  24. Vidéo disponible sur vimeo.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Technikart Hors-série Musique 2012 - Rencontre avec Koudlam

Liens externes[modifier | modifier le code]