Kouchans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Kouchans
Image illustrative de l’article Kouchans
Carte des déplacements des Yuezhi vers l'Ouest et le Sud, dont les Kouchans.

Période Antiquité, Antiquité tardive
Ethnie Indo-Européens
Langue(s) Tokharien, puis prâkrit gāndhārī en Inde
Religion Tengrisme, puis Bouddhisme et Hindouisme
Villes principales Purushapura (Poros-Chapur)
Région d'origine Asie centrale, bassin du Tarim occidental, Sogdiane, Pamir, Pendjab, Rajpout
Région actuelle Xinjiang occidental (Chine), Tadjikistan, Afghanistan, Pakistan, Inde du Nord-Ouest
Rois/monarques Kujula Kadphisès, Vima Takto, Vima Kadphisès, Kanishka Ier, Vāsishka, Huvishka, Vasudeva Ier

Les Kouchans, Kouchanes, Couchanes, Kushan ou Kušana, sont un peuple de langue indo-européenne d'Asie centrale et du sous-continent indien. Ils étaient une fraction des Yuezhi : celle qui créa l'Empire kouchan.

Nom et langues[modifier | modifier le code]

Le nom de « Kouchan » dérive du chinois Guishuang (chinois simplifié : 贵霜 ; chinois traditionnel : 貴霜 ; pinyin : guìshuāng) qui désignait l'une des cinq tribus des Yuezhi (月氏), une confédération peu structurée de peuples indo-européens, qui parlait probablement des versions de la langue tokharienne. Une fois installés en Inde, les Kouchans adoptèrent le prâkrit gāndhārī, autre langue indo-européenne, issue du sanskrit.

Fresque d'art kouchan du IIIe siècle représentant un orant et le dieu Zeus-Serapis-Ohrmazd (Metropolitan Museum of Art).

Histoire[modifier | modifier le code]

L'Empire kouchan, centré autour des actuels Afghanistan, Pakistan et Inde du nord, prospéra approximativement entre le Ier siècle et le IIIe siècle de notre ère, mais la chronologie est incertaine et débattue[N 1]. Le souverain kouchan le plus connu est Kanishka Ier, qui régna de 78 à 98 ou de 127 à 150 environ et favorisa l'expansion du bouddhisme et, en assimilant l'héritage culturel hellénistique de Bactriane et du bassin de l'Indus, fit évoluer l'art gréco-bouddhique de Gandhara vers l'art serindien. Les talibans ont détruit en 2000 sa statue, une pièce unique du musée de Kaboul en Afghanistan, mais heureusement, des images en subsistent.

Les Kouchans s'assimilèrent aux populations indo-européennes qu'ils ont dominé et disparurent ainsi en tant que classe dominante, remplacés dans ce rôle par les Kidarites, les Gouptas et les Huns hephtalites.

Liste des souverains[modifier | modifier le code]

Les dates, incertaines, sont données à titre indicatif :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Sur le débat voir l'article Kanishka Ier.

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]