Kostanaï

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une localité du Kazakhstan
Cet article est une ébauche concernant une localité du Kazakhstan.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Kostanaï
Qostanai
Blason de Kostanaï
Héraldique
Le centre de Kostanaï
Le centre de Kostanaï
Administration
Pays Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan
Oblys Kostanaï
Code postal 110000
Indicatif téléphonique +7 7142
Démographie
Population 252 115 hab. (2009[1])
Densité 341 hab./km2
Géographie
Coordonnées 53° 12′ Nord 63° 38′ Est / 53.2, 63.633
Altitude Min. 125 m – Max. 185 m
Superficie 74 000 ha = 740 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Kazakhstan

Voir sur la carte administrative du Kazakhstan
City locator 14.svg
Kostanaï
Liens
Site web www.kostanay-city.kz

Kostanaï (en russe : Костанай) ou Qostanai (en kazakh : Қостанай), jusqu'en 1997 Koustanaï (en russe : Кустанай), est une ville du Kazakhstan et la capitale administrative de l'oblys de Kostanaï. Sa population s'élève à 252 115 habitants en 2009[1]. La ville possède un centre culturel français.

Géographie[modifier | modifier le code]

Koustanaï est située à 581 km au nord-ouest d'Astana et à 105 km de la frontière russe. Elle est arrosée par la rivière Tobol (Tobyl en kazakh).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le gouverneur-général d'Orenbourg Nikolaï Kryjanovski accorde la permission en 1879 à des paysans colons venus des provinces européennes de l'Empire russe de s'installer ici dans un village qu'ils construisent du nom de Nikolaïevsk. Les terres des environs sont loties et l'élevage de bétail à cornes, de chevaux, ainsi que la culture de céréales commencent. Le bourg se construit avec des tanneries de cuir, des laiteries et divers artisanats.

Le village va véritablement prendre son essor en 1912-1913 lorsque la ligne de chemin de fer Koustanaï (nom à l'époque de la nouvelle gare) - Tcheliabinsk est construite. La petite ville devient un des marchés principaux des steppes kazakhes avec la tenue de foires. Le Suisse Lorenz fait construire une fabrique de production de bière avec une verrerie spéciale (qui continue sa production aujourd'hui). C'était la plus importante du sud de l'Oural et de l'actuel Kazakhstan. Pendant les années 1930 des koulaks sont envoyés ici en déportation et plus tard des Allemands de la Volga ou des Allemands de la mer Noire. La Grande Guerre patriotique voit aussi l'arrivée de personnes évacuées des grandes villes de l'Ouest de l'URSS et de certains établissements comme l'académie d'aviation militaire de Stalingrad qui demeure à Koustanaï jusqu'en 1946 et s'installe ensuite à Novossibirsk.

La ville voit sa population s'accroître continuellement dans les années 1950-1960 dans le cadre de l'immense opération de la campagne des terres vierges qui mobilise les nouvelles générations avec des récoltes record dans les terres des environs, surtout le long du fleuve Tobol. Après l'indépendance du Kazakhstan, un certain nombre d'habitants russophones émigrent, dont la majorité des personnes d'ascendance allemande. La ville change de nom en 1997 pour devenir Kostanaï selon un décret du président de la république du Kazakhstan n°3550 du 17 juin 1997 sur le changement de nom de différentes localités.

Population[modifier | modifier le code]

L'évolution de la population a été la suivante:

Année Population
1939 34 000[2]
1972 134 000[2]
1989 223 558[3]
1999 222 816[4]
2009 214 961[4]
2012 216 390[5]

La composition ethnique de la population était la suivante en 2014:

Culte[modifier | modifier le code]

La majorité de la population est de confession chrétienne.

  • Culte orthodoxe: la ville possède plusieurs églises dont une construite en 1900.
  • Culte catholique: paroisse de l'Assomption[6] dépendant de l'archidiocèse d'Astana. La première paroisse catholique a été enregistrée en 1912[7].
  • Dénominations protestantes: il existe plusieurs dénominations protestantes enregistrées, dont les baptistes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Le recensement de la population nationale de la République du Kazakhstan 2009 », République du Kazakhstan (consulté le 16 décembre 2014)
  2. a et b (ru) « Aktjubinsk », dic.academic.ru,‎ 1969—1978 (consulté le 5 janvier 2015)
  3. (ru) « Protsessy urbanizantsii v Kazahstane v postsovetski period i ih demografitšeskaja sosravljuštšaja », demoscope.ru (consulté le 5 janvier 2015)
  4. a et b (ru) « Portret goroda. Itogi Natsionalnoi perepisi naselenija Respubliki Kazahstan 2009 goda. », Astana, Agenstvo Respubliki Kazahstan po statistike, www.stat.gov.kz,‎ (consulté le 5 janvier 2015)
  5. (kk) « ҚАЗАҚСТАННЫҢ ДЕМОГРАФИЯЛЫҚ ЖЫЛНАМАЛЫҒЫ - ДЕМОГРАФИЧЕСКИЙ ЕЖЕГОДНИК КАЗАХСТАНА », Қазақстан Республикасы Статистика агенттігі, www.stat.gov.kz,‎ (consulté le 5 janvier 2015)
  6. 23 rue Arystambekov, 110000 Kostanaï, république du Kazakhstan
  7. (ru) Histoire de la paroisse catholique de Kostanaï

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :