Korey Stringer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Korey Stringer
Nom complet Korey Damont Stringer
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance
à Warren, Ohio
Décès (à 27 ans)
Mankato, Minnesota
Taille 1,93 m (6 4)
Poids 157 kg (345 lb)
Numéro 77
Position Offensive tackle
Carrière universitaire ou amateur
1992-1994 Buckeyes d'Ohio State
Carrière professionnelle
Choix draft NFL Vikings du Minnesota
(1995, 24e choix au total)
1995-2000 Vikings du Minnesota
Carrière pro. Depuis 2005

(en) Statistiques sur NFL.com

Korey Damont Stringer , né le à Warren dans l'Ohio et mort le à Mankato dans le Minnesota, est un joueur américain de football américain qui a joué toute sa carrière professionnelle pour les Vikings du Minnesota. Sélectionné au premier tour par les Vikings en 1995, il est sélectionné au Pro Bowl pour la première fois de sa carrière lors de la saison 2000 de la NFL. Alors qu'il est l'un des meilleurs joueurs de la ligue à son poste, il décède d'hyperthermie lors du camp d'entraînement 2001 des Vikings[1],[2]. Lors d'un entraînement chaud et humide, le deuxième jour du camp, Stringer s'entraîne pendant trois heures consécutives, refuse les pauses et vomit à trois reprises[1],[3]. Stringer s'effondre peu après la fin de l'entraînement, perd conscience, est emmené à l'hôpital régional où il meurt le lendemain matin[3]. Son numéro 77 est retiré par le club au cours de la saison 2001. Après sa mort, une organisation intitulée Korey Stringer Institute (KSI) est créé pour prévenir des dangers des entraînements estivaux[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Thomas George, « Heat Kills a Pro Football Player; N.F.L. Orders a Training Review », The New York Times, (consulté le 26 octobre 2017).
  2. (en) Selena Roberts, « Tears and Quiet Plea Capture Void Left by Stringer », The New York Times, (consulté le 26 octobre 2017).
  3. a, b et c (en) Kevin Seifert, « Korey Stringer's death lingers on a final trip to Mankato », sur ESPN.com, (consulté le 26 octobre 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]