Konstantin Batyguine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Konstantin Batyguine
Description de cette image, également commentée ci-après
Konstantin Batyguine en mars 2016.
Naissance
Moscou (RSFS de Russie, URSS)
Domaines Planétologie
Institutions California Institute of Technology
Diplôme Université de Californie à Santa Cruz, California Institute of Technology
Renommé pour Découverte d'objets transneptuniens

Konstantin Iouriévitch Batyguine (en russe Константин Юрьевич Батыгин[1], Konstantin Yurievich Batygin selon la transcription anglophone), né le à Moscou, en Russie alors soviétique, est un astronome russo-américain et un professeur adjoint de sciences planétaires à l'Institut de technologie de Californie (Caltech)[2]. Il figure sur la liste 2015 des « 30 jeunes scientifiques de moins de 30 ans qui changent le monde » du magazine Forbes[3].

Enfance[modifier | modifier le code]

Konstantin Batyguine est né le à Moscou[4], en Russie[3], de Iouri Konstantinovitch Batyguine et Galina Batyguina. En , il quitte la Russie avec sa famille pour le Japon où son père, physicien, travaille pour l'institut de recherche scientifique RIKEN[4],[1]. Il immigre aux États-Unis à l'âge de treize ans[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

En , Konstantin Batygin et Michael E. Brown suggèrent l'existence d'une neuvième planète dans le Système solaire[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (ru) « Она огромна : Первооткрыватель девятой планеты Солнечной системы о новом космическом теле », sur lenta.ru,‎ (consulté le 22 janvier 2016)
  2. (en) « Konstantin Batygin », caltech.edu (consulté le 21 janvier 2016)
  3. a b et c (en) Sarah Hedgecock, « 30 Under 30: Young Scientists Who Are Changing The World », Forbes (consulté le 21 janvier 2016)
  4. a et b (en) Tony Wesolowsky et Michael Scollon, « Moscow-born stargazer helps 'discover' Planet 9 » [html], sur rferl.org, Radio Free Europe / Radio Liberty, (consulté le 22 janvier 2016).
  5. (en) Eric Hand, « Astronomers say a Neptune-sized planet lurks beyond Pluto », sciencemag.org, (consulté le 21 janvier 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]