Konstantīns Pēkšēns

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Konstantīns Pēkšēns
Présentation
Naissance
Nuķi, Mazsalacas pagasts
Gouvernement de Livonie
Drapeau de la Lettonie Lettonie
Décès (à 69 ans)
Bad Kissingen
Allemagne
Nationalité Lettone
Mouvement Art nouveau
Formation École polytechnique supérieure de Riga

Konstantīns Pēkšēns, né le à Mazsalacas pagasts et mort le à Bad Kissingen, est un architecte letton ayant travaillé très majoritairement à Riga[1]. Brillant représentant de l'Art nouveau il a laissé son empreinte sur l'image architecturale de la capitale lettonne. Le musée d'Art nouveau de Riga se compte parmi ses œuvres les plus remarquables[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans la famille de paysans en 1859, Konstantīns Pēkšēns arrive à Riga avec sa famille en 1869. Sa scolarité se déroule à l'école de R. Valls. Il suit le cursus d'ingénieur à l'École polytechnique supérieure de Riga (lv) en 1878-1879, puis, le cursus d'architecte en 1880-1885. Il est l'un des premiers à rejoindre la plus ancienne fraternité étudiante du pays Selonija. Il travaille dans le bureau de Jānis Frīdrihs Baumanis avant de s'établir à son compte en 1886. En 1895, il conçoit la halle du IVe Festival national letton des chants et de danses à Jelgava qui à cette époque est considérée comme la plus grande construction en bois en Europe[3]. Par ailleurs, il est l'auteur de projets architecte de près de 250 immeubles d'habitation à Riga[4].

Les créations d'architecte en dehors de Riga ne sont pas nombreuses. On peut mentionner les maisons municipales de Ādaži et Dole, l'église de Lejasciems (1895), sa propre maison de campagne dans le quartier de Dzintari à Jūrmala et l'église de Saint Nicolas à Jelgava (1904) démolie après la Seconde Guerre mondiale[5].

Konstantīns Pēkšēns meurt subitement lors d'un séjour à la station thermale de Bad Kissingen. L'urne avec ses cendres est transférée au cimetière de la Forêt de Riga[4].


Galerie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Jānis Krastiņš, Architectural guide : Riga, DOM publishers, , 399 p., livre (ISBN 978-3-869-22286-8)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (lv) « Rīdzinieki. », sur riga.lv (consulté le 6 octobre 2015)
  2. (lv) « Arhitekta Konstantīna Pēkšēna 155. jubilejas svinības un izstādes „Jaunieguvumi” atklāšana Rīgas Jūgendstila muzejā . », sur riga.lv. (consulté le 6 octobre 2015)
  3. (lv) « Vadonis VI Latvju Visparejiem dziesmu un muzikas svetkiem. », sur lndb.lv. (consulté le 6 octobre 2015)
  4. a et b (lv) « Konstantīns Pēkšēns. », sur makslasvesture.lv. (consulté le 6 octobre 2015)
  5. (lv) « Konstantīns Pēkšēns. », sur jugendstils.riga.lv (consulté le 6 octobre 2015)

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]