Konrad Eberhard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Eberhard.
Konrad Eberhard
Rehbenitz - Konrad Eberhard.jpg
Portrait de Konrad Eberhard par Theodor Rehbenitz.
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 90 ans)
MunichVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Maîtres
Roman Anton Boos (en), Antonio CanovaVoir et modifier les données sur Wikidata
Lieux de travail
Mouvement

Konrad Eberhard (ou Conrad Eberhard), né le à Bad Hindelang et mort le 12 ou 13 mars 1859 à Munich, est un sculpteur, lithographe et peintre allemand. Il est le frère du sculpteur Franz Eberhard.

Biographie[modifier | modifier le code]

Konrad Eberhard est né le 25 novembre 1768 à Bad Hindelang[1],[2],[3]. Il a un frère aîné, Franz, sculpteur, qui mourra du choléra en 1836[4]. Il est formé à la sculpture par son père, Johann Richard Eberhard (1739–1813)[5], puis en 1796 par le sculpteur de cour Roman Anton Boos (en) à Munich[1]. Le prince héréditaire l'envoie à Rome et lui fait plusieurs commandes[4], il arrive dans la ville en 1806[1].

Après ce long séjour dans la Ville éternelle, il devient en 1816 professeur de sculpture à l'académie des beaux-arts de Munich[6]. Il peint de nombreuses images illustrant les conflits, les progrès et les triomphes de la religion chrétienne[6]. Parmi ses meilleures œuvres se trouvent la tombe de la princesse Caroline dans Theatinerkirche et les statues de Saint-Georges et de Saint-Michel devant la porte d'Isar à Munich[6].

Il signe « KE »[7].

D'après le Thieme-Becker, il est également lithographe[3].

Il est mort le 12[1],[2] ou 13 mars 1859 à Munich[6].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) « Konrad Eberhard », Extrait de la notice dans le dictionnaire Bénézit, sur Oxford Index, (ISBN 9780199773787)
  2. a et b (de) Allgemeines Künstlerlexikon, vol. 1, Francfort, , 491 p. (lire en ligne), p. 382
  3. a b et c (de) Ulrich Thieme et Felix Becker, Allgemeines Lexikon der Bildenden Künstler von der Antike bis zur Gegenwart, vol. 10, E. A. Seemann, , 610 p. (lire en ligne), p. 296
  4. a b c d et e J. Renouard, Histoire de l'art moderne en Allemagne par le comte Athanase Raczynski, vol. 2, , 677 p. (lire en ligne), p. 207
  5. (en) Robert E. McVaugh, Grove Art Online, Oxford University Press, (ISBN 9781884446054, lire en ligne)
  6. a b c et d (en) The American Cyclopædia, vol. 6, (lire en ligne), p. 383
  7. François Brulliot, Dictionnaire des monogrammes, marques figurées, lettres initiales, noms abrégés, etc: ptie. Noms abrégés et estropiés. Appendices, J.G. Cotta, (lire en ligne)
  8. (en) Laurie Winters, Joseph R. Bliss, Charles Avery, Russell Bowman, Montgomery Museum of Fine Arts et Milwaukee Art Museum, A Renaissance Treasury : The Flagg Collection of European Decorative Arts and Sculpture, Hudson Hills, , 176 p. (ISBN 9781555951740, lire en ligne), p. 149
  9. (en) Joseph Thomas, The Universal Dictionary of Biography and Mythology : CLU-HYS, vol. 2, Cosimo, Inc., , 614 p. (ISBN 9781616400705, lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Classement par ordre chronologique :

  • (de) Conversations-Lexicon der neuesten Zeit und Literatur, vol. 1, Brockhaus, , 872 p. (lire en ligne), p. 748-749 (avec son frère)
  • (de) Georg Kaspar Nagler, Neues allgemeines Künstler-Lexicon oder Nachrichten von dem Leben und den Werken der Maler, Bildhauer, Baumeister, Kupferstecher, Formschneider, Lithographen, Zeichner, Medailleure, Elfenbeinarbeiter, etc, vol. 4, Munich, Fleischmann, , 572 p. (lire en ligne), p. 58-62
  • (de) Deutsch-Altenburg bis Femern, vol. 5, Leipzig, (lire en ligne), p. 335-336
  • (de) Die Künstler aller Zeiten und Völker oder Leben und Werke der berühmtesten Baumeister, Bildhauer, Maler ... etc. (Fortgesetzt von K. Klunzinger)., vol. 1, Stuttgart, (lire en ligne), p. 548-549
  • (de) Friedrich Pecht (de), « Eberhard, Konrad », dans Allgemeine Deutsche Biographie (ADB), vol. 5, Leipzig, Duncker & Humblot, , p. 571 f
  • (de) Meyers Konversations-Lexikon, vol. 5, 1885-1892 (lire en ligne), p. 280-281
  • (en) Michael Bryan, Bryan's Dictionary of Painters and Engravers, vol. 1, Londres, (lire en ligne), p. 453
  • (de) Christian Arnold, Konrad Eberhard, 1768-1859, Bildhauer und Maler : Leben und Werk eines Allgäuer Künstlergeschlechts, Verlag der Schwäbischen Forschungsgemeinschaft, , 267 p.
  • (de) Werner Ebnet, Sie haben in München gelebt : Biografien aus acht Jahrhunderten, BUCH&media, , 688 p. (ISBN 9783869069111, lire en ligne), p. 160

Liens externes[modifier | modifier le code]