Končulj

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Končulj
Кончуљ, Konçuli
Administration
Pays Drapeau de la Serbie Serbie
Province Serbie centrale
Région Binačko Pomoravlje
District Pčinja
Municipalité Bujanovac
Démographie
Population 1 306 hab. (2002)
Géographie
Coordonnées 42° 28′ 28″ nord, 21° 41′ 16″ est
Altitude 520 m
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Serbie
Voir sur la carte administrative de Serbie
City locator 14.svg
Končulj
Géolocalisation sur la carte : Serbie
Voir sur la carte topographique de Serbie
City locator 14.svg
Končulj

Končulj (en serbe cyrillique : Кончуљ ; en albanais : Konçuli) est une localité de Serbie située dans la municipalité de Bujanovac, district de Pčinja. En 2002, elle comptait 1 306 habitants[1], dont 937 Albanais (71,73 %)[2].

En septembre 2011, l'assemblée des députés albanais de Preševo, Bujanovac et Medveđa a incité les Albanais de Serbie à boycotter le recensement prévu pour le mois d'octobre de cette année-là ; de ce fait, aucun chiffre de population n'a été communiqué pour les localités de la municipalité de Bujanovac[3].

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1948 1953 1961 1971 1981 1991 2002
6661 0271 1851 2191 3431 2781 306[1]
Évolution de la population

En 2012, la population de Končulj était estimée à 1 243 habitants.

Incident du 4 août 2007[modifier | modifier le code]

Le , le village de Končulj a été le théâtre d'un incident entre la police et un groupe armé albanais qui attaquait les voitures sur la route menant au Kosovo. Les autorités albanaises de la région ont condamné les opérations de ce groupe[4]. De fait, Končulj est situé dans la vallée de Preševo, où, entre 1999 et 2001, une organisation appelée Armée de Libération de Preševo, Medveđa et Bujanovac (en albanais : Ushtria Çlirimtare e Preshevës, Medvegjës dhe Bujanocit) avait déjà opéré, ayant comme but d’adjoindre ces trois municipalités au Kosovo.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (sr) Population, analyse comparative de la population en 1948, 1953, 1961, 1971, 1981, 1991 et 2002, données par localités (Livre 9), Belgrade, Institut de statistique de la République de Serbie, (ISBN 86-84433-14-9)
  2. (sr) « Population par nationalités au recensement de 2002 », sur http://pop-stat.mashke.org (consulté le 23 septembre 2015)
  3. (sr + en) « Livre 20 : Vue d'ensemble comparative de la population en 1948, 1953, 1961, 1971, 1981, 1991, 2002 et 2011, données par localités) » [PDF], Pages du recensement de 2011 en Serbie - Institut de statistique de la République de Serbie, (consulté le 23 septembre 2015)
  4. (fr) Nikola Lazic, traduit par Jacqueline Dérens, « Sud-Serbie et Kosovo : le risque d’une nouvelle explosion », Birn, sur http://balkans.courriers.info, Le Courrier des Balkans, (consulté le 4 septembre 2009) - Article devenu payant

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

`