Komm, gib mir deine Hand / Sie liebt dich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Komm, gib mir deine Hand / Sie liebt dich
Single de The Beatles
Face A Komm, gib mir deine Hand
Face B Sie liebt dich
Sortie Drapeau de l'Allemagne
Enregistré le
aux studios Pathé Marconi (Paris)
Durée 2:26 et 2:19
Genre Rock, Beat
Format 45 tours
Auteur John Lennon
Paul McCartney

Camillo Felgen
Compositeur John Lennon
Paul McCartney
Label Odeon

Pistes de Past Masters

Komm, gib mir deine Hand / Sie liebt dich est un 45 tours des Beatles paru en Allemagne le qui contient les versions en langue allemande des chansons I Want to Hold Your Hand et She Loves You. Dans le but de mieux pénétrer le marché allemand, ces chansons sont enregistrées aux studios Pathé-Marconi de Boulogne-Billancourt durant leur série de concerts à l'Olympia de Paris, fin janvier 1964, et reste la seule publication des Beatles enregistrée entièrement dans une autre langue que l'anglais[n 1].

Composition[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : She Loves You et I Want to Hold Your Hand.

John Lennon et Paul McCartney écrivent et composent She Loves You ensemble, le 27 juin 1963. Avec son refrain particulier (« Yeah, yeah, yeah »), cette chanson obtient un immense succès en Europe et étend la Beatlemania à tout le continent[1]. I Want to Hold Your Hand connaît un sort similaire : fruit de la collaboration entre Lennon et McCartney début 1964, elle constitue le premier succès des Beatles aux États-Unis, lançant ainsi leur carrière de l'autre côté de l'Atlantique[2].

Sur la demande du producteur allemand d'EMI, Otto Demler, les paroles de ces deux chansons phares sont traduites en allemand par le luxembourgeois Camillo Felgen. Parolier et animateur de télévision et de radio, Felgen signe ses traductions sous le pseudonyme de Jean Nicolas[3].

Enregistrement[modifier | modifier le code]

La filiale allemande de EMI, Odeon, convainc George Martin et Brian Epstein, respectivement producteur et manager des Beatles, d'enregistrer des versions allemandes de leurs succès pour vendre plus de disques sur ce territoire[4]. Réticents à cette idée, les Beatles finissent par accepter[5].

L'enregistrement a lieu le 29 janvier 1964 à Paris, alors que les Beatles donnent dans la capitale une série de concerts à l'Olympia. Il s'agit de leurs seules et uniques sessions d'enregistrement en dehors du Royaume-Uni. La nouvelle chanson de Paul McCartney Can't Buy Me Love, ainsi que les versions allemandes de I Want to Hold Your Hand et She Loves You sont enregistrées aux studios Pathé Marconi que EMI possède à Paris. Si les Beatles ont déjà certaines notions de l'allemand et de son accent, suite à leurs nombreux séjours à Hambourg à leurs débuts, le traducteur fait quand même le déplacement pour leur apprendre le texte phonétiquement[4]. La séance d'enregistrement était planifiée en début de journée, mais les Beatles ne se sont pas présentés, préférant rester à l'hotel[6], ce qui a profondément agacé George Martin : « Je suis devenu fou, c'était la première fois qu'ils me refusaient quelque chose[4]. » Le producteur s'est présenté en furie à l'Hôtel George-V pour les réprimander et suite à une profusion d'excuses, dans un air bon enfant, ils se sont rendus au studio pour la séance d'enregistrement[6]

Komm, gib mir deine Hand est la première chanson enregistrée. Onze prises sont nécessaires aux Beatles pour enregistrer la nouvelle piste vocale en allemand et elle est mixée avec l'instrumental d'origine. Les claquements de main sont ajoutés par overdub. Comme l'instrumental original de She Loves You a été détruit par EMI aussitôt le mixage mono terminé, les Beatles doivent repartir de zéro pour Sie liebt dich. Ils enregistrent la piste instrumentale en treize prises, travaillant ensuite le chant en allemand. Sie liebt dich contient le refrain « Yeah, yeah, yeah » de la version anglaise qui, judicieusement, n'a pas été traduite par « Ja, ja, ja »[7]. L'ingénieur du son Norman Smith témoigne que les Beatles et leur équipe étaient soulagés d'en avoir terminé, à cause du studio « très bizarre pour y travailler » et des équipements auxquels ils n'étaient pas habitués[4].

Les versions stéréo des deux chansons allemandes sont mixées par George Martin le 12 mars 1964, aux studios EMI[8]. Des copies en sont envoyées en Allemagne de l'Ouest et aux États-Unis. Martin en dit plus tard que les versions anglaises  « étaient bonnes, en fait, il n'était pas nécessaire de les enregistrer en allemand, mais, avec une certaine élégance, ils ont fait du bon travail[4]. » 

Interprètes[modifier | modifier le code]

Komm, gib mir deine Hand

Sie liebt dich

  • John Lennon : chant, guitare rythmique
  • Paul McCartney : chant, basse
  • George Harrison : chant, guitare principale
  • Ringo Starr : batterie

Publication[modifier | modifier le code]

Komm, gib mir deine Hand / Sie liebt dich paraît en Allemagne le 5 mars 1964.

Le 21 mai suivant, Sie liebt dich paraît aux États-Unis, sur le label Swan Records, avec I'll Get You en face B. Swan, qui avait publié She Loves You en septembre 1963, a de ce fait réclamé les droits pour la version allemande[5]. Ce single américain atteint la 97e place du Billboard Hot 100[9]. On incluera cette chanson sur la version américaine du disque Rarities en 1980. Komm, gib mir deine Hand est publié par Capitol Records sur l'album Something New, paru uniquement en Amérique du Nord, le 20 juillet 1964.

Les chansons de ce single insolite seront publiées pour la première fois au Royaume-Uni, en 1978, sur la compilation Rarities et, depuis 1988, on peut les entendre sur Past Masters[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par contre, quelques vers de la chanson Michelle sont en français et la chanson Sun King contient des phrases, à consonance espagnole, dépourvues de sens.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Steve Turner, p. 32
  2. Steve Turner, p. 42
  3. (en) The Beatles - The German Songs sur about.com. Consulté le 4/03/2011
  4. a, b, c, d et e Mark Lewisohn, p. 38
  5. a, b et c Daniel Lesueur, pp. 87-89
  6. a et b http://www.beatlesebooks.com/komm-gib-mir-deine-hand
  7. http://www.beatlesebooks.com/sie-liebt-dich
  8. Tim Hill, p. 112
  9. (en) Gary Trust, « Taking Peaks, Part 1: Nos. 100-76  », sur billboard.com. Consulté le 4/03/2011


Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tim Hill, The Beatles : Quatre garçons dans le vent, Place des Victoires,‎ (ISBN 978-2-84459-199-9)
  • Steve Turner, L’intégrale Beatles : les secrets de toutes leurs chansons, Hors Collection,‎ (ISBN 2-258-04079-5)
  • Daniel Lesueur, Les Beatles : La discographie définitive, Alternatives & Parallèles,‎ (ISBN 2-86227-138-1)
  • (en) Mark Lewisohn, The Complete Beatles Recording Sessions : The Official Story of the Abbey Road Years, 1962-1970, Londres, Hamlyn-EMI,‎ (ISBN 0-600-55784-7)