Komako Hara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Komako Hara
Description de cette image, également commentée ci-après
Dans Ojō Okichi (1935)
Nom de naissance Komako Kuragata
Naissance
Préfecture de Kanagawa
Nationalité Drapeau du Japon Japonaise
Décès (à 58 ans)
Profession Actrice
Films notables Oyuki la vierge
La Vie d'O'Haru femme galante


Komako Hara (原駒子, Hara Komako?) est une actrice japonaise de premier plan à l'époque du cinéma muet, née le et morte le . Son véritable nom est Komako Kuragata[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Née dans la préfecture de Kanagawa, Hara fait ses débuts au cinéma en 1924 dans le film Rakujitsu no yume[1]. Dans les films des studios comme Tōa Kinema et Makino Talkie, elle devient célèbre en interprétant des rôles de femmes fatales, de dokufu (femme poison) et de filles à yakuza dans le genre jidaigeki[1]. À l'ère du parlant elle joue des rôles secondaires dans les films de réalisateurs comme Kenji Mizoguchi, Masahiro Makino et Keigo Kimura.

Komako Hara a tourné dans plus de 200 films entre 1924 et 1952[2].

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

Yōko Umemura et Komako Hara dans Ojō Okichi

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Hara Komako », Kōdansha (consulté le 8 juillet 2011)
  2. (ja) « Filmographie », sur JMDB (consulté le 28 octobre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]