Kola (ville)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kola.
Kola
Кола
Blason de Kola
Héraldique
Image illustrative de l'article Kola (ville)
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Nord
District fédéral Nord-Ouest
Sujet fédéral Flag of Murmansk Oblast.svg Oblast de Mourmansk
Code postal 184380
Code OKATO 47 205 501
Indicatif (+7) 81553
Démographie
Population 10 135 hab. (2013)
Densité 1 014 hab./km2
Géographie
Coordonnées 68° 53′ nord, 33° 01′ est
Altitude Min. 0 m – Max. 100 m
Superficie 1 000 ha = 10 km2
Fuseau horaire UTC+04:00
Divers
Fondation 1565
Statut Ville depuis 1784
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir sur la carte administrative de Russie
City locator 14.svg
Kola

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Mourmansk

Voir sur la carte administrative de l'Oblast de Mourmansk
City locator 14.svg
Kola

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte administrative de Russie européenne
City locator 14.svg
Kola

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte topographique de Russie européenne
City locator 14.svg
Kola
Liens
Site web www.kola.murmansk.ru
Sources
Liste des villes de Russie

Kola (en russe : Кола) est une ville de l'oblast de Mourmansk, en Russie, et le chef-lieu administratif du raïon de Kola. C'est la ville la plus ancienne de la péninsule de Kola. Sa population s'élevait à 10 135 habitants au en 2013. Elle est dépassée par Mourmachi qui est la ville la plus peuplée du raïon.

Géographie[modifier | modifier le code]

Kola est située au fond de la baie de Kola, à la confluence des fleuves côtiers Kola et Touloma. Elle se trouve à 12 km au sud de Mourmansk et à 24 km au sud-ouest de Severomorsk.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le district de Kolo est mentionné pour la première dans des chroniques russes de 1264. La région fut colonisée par les Pomors, qui bâtirent le fort de Kola en 1565. Les Suédois ne purent s'emparer du fort pendant la guerre russo-suédoise de 1590-1595. Au XVIIe siècle, il connut une période de prospérité comme point de départ des expéditions navales des Pomors vers le Spitzberg et la Nouvelle-Zemble. Les frères du monastère de la Petchenga vinrent également s'y installer.

Kola fut élevée au statut de ville en 1784, mais entra dans une phase de déclin lorsque la Russie put accéder à la mer Baltique. Le gouvernement tsariste y exila certains de ses adversaires. Pendant la guerre de Crimée, un navire de guerre britannique bombarda la ville pendant vingt heures, la réduisant en cendres.

Le HMS Miranda détruisant la ville de Kola pendant la guerre de Crimée, en 1854.

En conséquence, le chef-lieu administratif de l'ouiezd — ancêtre du raïon — fut transféré de Kola à Kem. La ville ruinée fut ensuite éclipsée par Mourmansk, située en aval du fjord, dont elle est devenue un satellite. Elle fut officiellement classée comme commune rurale entre 1926 et 1965.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Des remparts en terre et des fossés de l'ancienne forteresse subsistent, mais le monument principal de Kola est la cathédrale de l'Annonciation. Construite de 1800 à 1809, elle est probablement la première construction en pierre de la péninsule de Kola. Les autres centres d'intérêt de la ville sont le musée ethnographique des Pomors et Mouramachi, la source thermale la plus septentrionale de Russie.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[1]

Évolution démographique
1856 1897* 1926* 1939* 1959* 1970*
507 615 614 8 385 12 273 12 085
1979* 1989* 2002* 2010* 2012 2013
13 301 16 541 11 060 10 437 10 250 10 135

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :