Kojima KE009

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Kojima KE009

Présentation
Équipe Kojima Engineering
Heros Racing Corporation
Constructeur Drapeau du Japon Kojima Engineering
Année du modèle 1977
Concepteurs Masao Ono
Spécifications techniques
Châssis Monocoque en aluminium
Suspension avant Ressort, bascule, câbles et fourche
Suspension arrière Ressort, bascule, câbles et fourche
Nom du moteur Ford Cosworth DFV
Cylindrée 2 993 cm3
Configuration 8 cylindres en V
Orientation du moteur 90°
Boîte de vitesses Hewland FGA 400
Nombre de rapports 5 vitesses
Système de freinage Freins à disques
Pneumatiques Bridgestone
Histoire en compétition
Pilotes Drapeau du Japon Noritake Takahara
Drapeau du Japon Kazuyoshi Hoshino
Début Grand Prix automobile du Japon 1977
CoursesVictoiresPoleMeilleur tour
1000
Championnat constructeur nc.
Championnat pilote nc.

Chronologie des modèles (1977)

La Kojima KE009 est une monoplace de Formule 1 construite par Kojima Engineering pour courir le Grand Prix automobile du Japon 1977, comme la Kojima KE007 l'a fait l'année précédente, avec Noritake Takahara comme pilote d'usine et Kazuyoshi Hoshino pour Heros Racing.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La KE009 est l'évolution de la Kojima KE007, également conçue par Masao Ono. Il s'agit d'une kit-car, un châssis monocoque en aluminium couplé au classique moteur V8 Ford Cosworth DFV. Cependant, en lieu et place des gommes Dunlop standard, la KE009 est chaussée de gommes japonaises de marque Bridgestone[1].

Historique[modifier | modifier le code]

La monoplace est engagée pour son Grand Prix national en 1977. Le pilote d'usine, Noritake Takahara, se qualifie dix-neuvième devant Gilles Villeneuve sur Ferrari 312 T2 et derrière Ronnie Peterson sur Tyrrell P34. Kazuyoshi Hoshino se qualifie onzième, devant Alan Jones sur Shadow DN8 et derrière Clay Regazzoni sur Ensign N177. Ils sont tous deux entre 1 et 2 secondes plus lent que la pole position de Mario Andretti sur Lotus 78[2].

Lors du départ, Takahara abandonne très rapidement puisqu'il est victime d'un carambolage avec Andretti et Hans Binder. Hoshino est très vite relégué en fond de peloton mais parvient petit à petit à remonter jusqu'à sa place d'origine et termine la course onzième, à deux tours du vainqueur James Hunt[3]. C'est la deuxième et dernière course d'une Kojima en Formule 1, L'écurie se concentrant sur les championnats japonais. L'auto est notamment pilotée, au cours de l'année, par Keke Rosberg[4].

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Résultats détaillés de la Kojima KE009 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17
1977 Kojima Engineering Ford-Cosworth DFV V8 Bridgestone ARG BRÉ AFS USO ESP MON BEL SUÈ FRA GBR ALL AUT P-B ITA USE CAN JAP 0 Non classé
Noritake Takahara Abd
Heros Racing Corporation Kazuyoshi Hoshino 11e

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Kojima KE009 », sur statsf1.com (consulté le 17 novembre 2017)
  2. « Japon 1977 - Qualifications », sur statsf1.com (consulté le 17 novembre 2017)
  3. « Japon 1977 - Classement », sur statsf1.com (consulté le 17 novembre 2017)
  4. https://i.pinimg.com/564x/be/66/48/be664839cead6eab137282e853a982ea.jpg