Intsia bijuga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Kohu)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Intsia bijuga, appelé « kohu » en Nouvelle-Calédonie, est une espèce végétale de la famille des Caesalpiniaceae, ou des Fabaceae selon la classification phylogénique. C'est un arbre tropical de taille moyenne qui se trouve dans toute la zone pacifique tropicale et équatoriale, du sud-est asiatique aux côtes africaines. Il est également appelé, de même que l'espèce Intsia palembanica, « arbre de fer ».

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Feuilles d'Intsia bijuga

C'est un arbre trapu, de 10 à 20 m de haut, avec une frondaison parfois importante, au tronc souvent tordu et creux chez les individus âgés. L'écorce est blanchâtre et se détache par plaques, comme le platane, laissant des dépressions plus ou moins circulaires.

Les feuilles sont composées de deux ou quatre folioles : le parallélisme des nervures est caractéristique de l'espèce.

Les fleurs sont disposées sur des grappes axillaires ou pseudo-terminales en bout d'axes. Elles sont de couleur verdâtre sauf l'étendard blanc et les étamines rouges.

Les fruits sont des gousses, de forme régulière, de couleur cuir à maturité, nettement sillonnées entre les graines.

Les graines, de deux à sept par gousse, sont rondes et aplaties[1].

Cette espèce compte 24 chromosomes au stade sporophyte[2].

Répartition[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

Afrique tropicale de l'Est : Tanzanie - Zanzibar

Océan indien : Madagascar; Seychelles

Asie tempérée[modifier | modifier le code]

Asie de l'Est : Taiwan

Asie tropicale[modifier | modifier le code]

Sous-continent Indien : Inde(côtes)

Indochine : Cambodge (côtes), Myanmar (côtes), Thaïlande, Viêt Nam

Malaisie : Indonésie, Malaisie, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Philippines

Australasie[modifier | modifier le code]

Australie - Queensland

Pacifique[modifier | modifier le code]

Nord-Pacifique : Micronésie; Palau

Sud-Pacifique : Fidji; Nouvelle-Calédonie; Samoa; Iles Salomon; Vanuatu

La régénération naturelle du Kohu est abondante dans un milieu préservé, ce qui explique que, malgré des essais de plantation concluants, aucune culture à grande échelle ne soit réalisée, tant en Nouvelle-Calédonie que dans les principales zones de production en Asie du Sud-Est. Sa croissance est relativement rapide[3].

Utilisation[modifier | modifier le code]

Le bois de kohu (commercialisé en Europe sous le nom de merbau, appellation utilisée aussi pour le bois de l'espèce Intsia palembanica) est de grande qualité, rouge veiné de brun, lourd et très dur (avec une bonne résistance, resistance moyenne aux termites). Le grain est fin et à maillure fine. Il est d'une grande stabilité et ne souffre que de faibles retraits. Il est largement utilisé dans la construction et l'ameublement, en menuiserie et ébénisterie en Nouvelle-Calédonie et en Asie alors qu'en Europe son usage reste cantonné principalement aux parquets flottants.

En Nouvelle-Calédonie, son exploitation est réalisée uniquement dans l'île des Pins (Province Sud).

Exploitation du kohu à l'île des Pins (Nouvelle-Calédonie).

Symbole[modifier | modifier le code]

Intsia bijuga, connu localement sous le nom d'« ifit », a été désigné en 1969 comme « arbre territorial de Guam »[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bois des DOM-TOM - Tome III : Nouvelle-Calédonie - CIRAD-Forêt - 1992 - page 153
  2. Yeh, M.S., H. Yuasa et F. Maekawa - Chromosome numbers in the Leguminosae - Science Report of the Research Institiut of Evolutionary Biologie - Volume 3 - Tokyo, 1986 - p.57–71
  3. Jean-François CHERRIER - La forêt de l'île des Pins - document téléchargeable sur le site du CIRAD
  4. (en) « Ifit - Intsia bijuga - Native Plants of Guam », Forestry & Soil Resources Division - Guam Department of Agriculture, (consulté le 21 septembre 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]