Aller au contenu

Koch-Agatch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Koch-Agatch
(ru) Кош-Агач
Blason de Koch-Agatch
Héraldique
Koch-Agatch
Vue sur la crête de la Tchouïa du Sud
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Sibérie de l'Ouest
District fédéral Sibérien
Sujet fédéral République de l'Altaï
Raïon Raïon de Koch-Agatch
Code postal 649780
Code OKATO 84 240 875 001
Indicatif (+7) 38848
Code OKTMO 84 240 875 001
Code OKTMO 84610430101
Géographie
Coordonnées 49° 59′ 37″ nord, 88° 41′ 12″ est
Altitude 1 758 m
Fuseau horaire UTC+07:00 (KRAT)
Heure de Krasnoïarsk
Divers
Fondation 1801
Statut Village
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Russie
Voir sur la carte topographique de Russie
Koch-Agatch
Géolocalisation sur la carte : république de l'Altaï
Voir sur la carte topographique de république de l'Altaï
Koch-Agatch

Koch-Agatch (en altaï : Кош-Агаш, Koş-Agaş, en kazakh : Қосағаш (Qosağaş), en russe : Кош-Ага́ч) est une commune rurale et un village de montagne du sud-est de la république de l'Altaï en fédération de Russie qui est le chef-lieu administratif du raïon de Koch-Agatch.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Selon le Dictionnaire toponymique des monts Altaï, publié par T.O. Moltchanova en 1979, son nom provient du kazakh Koch-Agatch et signifie « paire d'arbres »; Kos-Agatch dans cette même langue signifie « rideau d'arbres » selon I.S. Tenguerekov dans son ouvrage paru en 1987.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Chameaux dans la steppe de Tchouïa aux abords de Koch-Agatch

Koch-Agatch se trouve dans la haute steppe de la Tchouïa, nommée d'après la Tchouïa, affluent droit du Katoun. Il est à environ 200 km à vol d'oiseau au sud-est de la capitale de la république de l'Altaï, Gorno-Altaïsk et à une soixantaine de kilomètres de la frontière russo-mongole. L'endroit autour de Koch-Agatch est l'un des plus secs de Russie et le plus froid de l'Altaï en hiver, puisque l'on y a relevé des températures minimales de −62 °C.

Au sud-est de Koch-Agatch débute la zone frontalière; il est donc obligatoire d'obtenir un laissez-passer spécial pour y entrer. Les citoyens russes peuvent se le procurer à Gorno-Altaïsk, à Aktach ou à Koch-Agatch même, sur présentation de leur passeport en une vingtaine de minutes (bureaux fermés le dimanche). Les citoyens étrangers doivent en faire la demande deux mois à l'avance, et seulement à Aktach. On ne donne pas de laissez-passer aux étrangers ailleurs qu'à Aktach.

Localités limitrophes[modifier | modifier le code]

Les localités les plus proches sont Telenguit-Sortogoï à 6 km au nord-est, Ortolyk à 10 km au nord-ouest, Moukhor-Tarkhata à 9 km à l'ouest-ouest-sud, Novy-Beltir à 8 km au sud-sud-est et Tobeler à 11 km au sud-est.

Localités limitrophes de Koch-Agatch
Ortolyk Telenguit-Sortogoï
Moukhor-Tarkhata Koch-Agatch
Novy-Beltir Tobeler

Climat[modifier | modifier le code]

La situation de Koch-Agatch dans la steppe de la Tchouïa, bassin intermontagnard, entraîne un climat particulièrement rude, avec des températures inhabituellement basses pour la république. D'ailleurs, Koch-Agatch est l'endroit le plus froid des montagnes du sud de la Sibérie[1].

Normales pour la période 1991-2020 et records depuis 1934 sauf ensoleillement 1934 - 2012 à Koch-Agatch
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) −32,1 −28,5 −17 −5,3 0,6 6,7 9,1 6,4 −0,4 −8,3 −19,8 −28,5 −9,8
Température moyenne (°C) −27,3 −22,6 −10,5 1 7,4 13,5 15,3 13,1 6,6 −2,2 −14,7 −24 −3,7
Température maximale moyenne (°C) −20,6 −14,6 −2,9 8,2 14,6 20,7 22,4 20,4 14,1 4,9 −8,2 −17,8 3,4
Record de froid (°C)
date du record
−55,1
1940
−50,9
1936
−47,9
1936
−34
1939
−13,8
1946
−6,5
1942
−2,2
1940
−6,2
1938
−23,9
1968
−32,3
1940
−46,7
1954
−51,2
1947
−55,1
1940
Record de chaleur (°C)
date du record
1,5
1979
4,3
1998
14,9
1977
24,9
2018
28,2
2004
30,6
2012
33,2
2004
31,2
1972
27,3
2014
19,4
1990
8,9
1963
2,9
1989
33,2
2004
Ensoleillement (h) 148 184 248 277 309 302 298 294 259 213 152 127 2 811
Précipitations (mm) 3 1 1 4 9 22 35 28 7 5 6 3 124
Précipitations les plus basses (mm)
année du record
0
1970
0
1949
0
1935
0
1934
0
1990
0,8
1947
2
1974
2
1985
0
1949
0
1947
0
1943
0
1948
76
1949
Précipitations les plus hautes (mm)
année du record
17
1960
18
1973
28
1974
22
2023
38
2020
61
1975
82
2007
106
1973
46
1975
14
2010
24
2015
29
1937
294
1973
Record de pluie en 24 h (mm)
date du record
9
1973
8
1976
28
1974
20
2023
26
2020
51
1975
39
1987
33
1973
37
1975
10
1969
17
1968
13
2023
51
1975
Source : Погода и Климат[2] sauf ensoleillement climatebase.ru [3]
Diagramme climatique
JFMAMJJASOND
 
 
 
−20,6
−32,1
3
 
 
 
−14,6
−28,5
1
 
 
 
−2,9
−17
1
 
 
 
8,2
−5,3
4
 
 
 
14,6
0,6
9
 
 
 
20,7
6,7
22
 
 
 
22,4
9,1
35
 
 
 
20,4
6,4
28
 
 
 
14,1
−0,4
7
 
 
 
4,9
−8,3
5
 
 
 
−8,2
−19,8
6
 
 
 
−17,8
−28,5
3
Moyennes : • Temp. maxi et mini °C • Précipitation mm

Topographie[modifier | modifier le code]

La commune de Koch-Agatch se distingue par ses paysages exotiques, qui présentent plus de similitudes avec les territoires voisins de la Mongolie qu'avec les autres régions de la république de l'Altaï. Le territoire de la commune est une steppe semi-désertique située à environ 2 000 m d'altitude au-dessus du niveau de la mer[1].Plus précisément, la commune se trouve dans la steppe de la Tchouïa, un grand bassin intermontagnard d'une superficie d'environ 1 500 km2[1]. Koch-Agatch se situe dans les endroits les plus bas de la steppe, son altitude étant de 1 758 m[4].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

L'occupation des sols est, selon le plan général de Koch-Agatch, la suivante[5],[6]:

Détail de l'occupation des sols de Koch-Agatch en 2018[5],[6]:
Année 2018 (ha) %
Zones résidentielles 1110,40 47,11
Maisons individuelles 1109,52 47,07
Bâtiments de faible hauteur 0,88 0,04
Zones publiques et commerciales 215,25 9,13
Zones d'infrastructures d'ingénierie 20,45 0,87
Zones d'infrastructures de transport 326,45 13,85
Zones de production, Zones communale et entrepôt 42,13 1,79
Zones de production des entreprises agricoles 2,75 0,12
Zones de loisirs 118,17 5,01
Zones d'espaces publics verts 0 0
Cimetières 1,57 0,07
Zones d'espaces réglementés 16,07 0,68
Zone d'espaces verts à des fins spéciales 24,49 1,04
Espaces aquatiques 203,0 8,61
Espaces naturels et autres 270,0 11,46
Total 2357,00 100

Risques naturels[modifier | modifier le code]

La sismicité du territoire de la république de l'Altaï correspond à 8 à 10 points sur l'échelle Medvedev-Sponheuer-Karnik, avec un temps de récurrence des séismes d'une telle magnitude qui est de 500 ans. Selon l'échelle macrosismique européenne, les territoires de haute montagne de la république de l'Altaï, dont fait partie Koch-Agatch, ont une intensité sismique calculée de 9 à 10 points[7].

Historique[modifier | modifier le code]

Koch-Agatch a été fondé en 1801 sur la route commerciale de la Mongolie et devient un marché pour les produits provenant de l'Empire de Chine à laquelle la Mongolie voisine appartint, jusque dans les années 1880. Le village se développe surtout dans les années 1820-1840 grâce aux marchands russes, devenant un important centre commercial dans le sud des montagnes de l'Altaï. Le village était le dernier point où l'on pouvait entreposer les marchandises qui allaient ensuite vers la Mongolie et la Chine[8].

Fissures provoquées par le tremblement de terre de 2003, dans la vallée de la Taldoura, dépendant du raïon de Koch-Agatch

Le village de Koch-Agatch, ses infrastructures et les hameaux environnants ont été victimes d'un tremblement de terre (de magnitude 7,3) le . L'épicentre se trouvait à cinquante kilomètres. Une centaine de maisons ont été détruites et plus de deux mille endommagées. Il n'y a eu que peu de morts, grâce à la construction en bois des maisons.

Le village possède une mosquée et une église orthodoxe dédiée aux apôtres Pierre et Paul.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[9],[10]:

Évolution démographique
1882 1893 1897* 1904 1924 1939*
41957397351 362
1959* 1970* 1979* 1989* 2002* 2010*
1 6551 8652 5533 5015 7017 900
2012 2013 2014 2015 2016 2017
8 2148 3258 6339 0049 2129 469
2018 2019 2020 2021* 2022 2023
9 7199 81910 06110 29710 5458 541

Économie[modifier | modifier le code]

Revenus de la population[modifier | modifier le code]

Emplois[modifier | modifier le code]

Répartition des emplois par secteurs économiques au [11],[12]:
Répartition 2017 %
Agriculture 106 4,09
Industrie 213 8,22
Transport et communications 242 9,34
Construction 300 11,58
Sciences, éducation, culture 107 4,13
Entreprises à vocation spéciale 81 3,13
Organismes de gestion, activités immobilières 297 11,47
Établissements de santé et services sociaux 100 3,86
Services 1094 42,24
Autres 50 1,93
Total 2590 100

Entreprises[modifier | modifier le code]

Les entreprises se répartissent dans les divers secteurs économiques comme suit[11],[12]:

Répartition des entreprises par secteurs économiques[11],[12]:
Répartition 2017
Agriculture 2
Industrie 9
Transport et communications 6
Construction 1
Entreprises à vocation spéciale 3
Organismes de gestion, activités immobilières 10
Institutions éducatives et culturelles d'importance régionale 4
Santé et services sociaux 2
Services 5
Autres 7
Total 49

Tourisme[modifier | modifier le code]

Koch-Agatch est le point de départ d'excursions dans le Haut-Altaï et notamment vers son sommet de presque 4 000 mètres, le Tchouïa-Kamm méridional. La région est riche de kourganes. Ainsi on a découvert en 1993 la momie bien conservée d'une femme, dite « la princesse d'Oukok », au sud du Tchouïa-Kamm méridional sur le plateau de l'Oukok qui mène à la frontière chinoise. Cette momie date d'environ 2 500 ans, à l'époque de la culture de Pazyryk.

On a découvert également des fresques rupestres à dix kilomètres du village en direction de Tachanta qui est le dernier village avant la frontière russo-mongole.

Le village possède quelques petits hôtels et deux distributeurs automatiques de billets de banque (aux filiales des banques: Sberbank et Rosselkhozbank).

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Objets du patrimoine culturel[modifier | modifier le code]

La ville possède 3 objets patrimoniaux culturels, tous classés d'importance régionale, qui sont les suivants [5]:

Image Bâtiment Importance Adresse Date de construction Date de classement Notice et numéro d'enregistrement
1 Fosse commune des agents de sécurité et des gardes-frontières régionale no 17a rue Naberjenaïa 1972 1989 n°041510257030005
2 Buste de V.I. Lénine régionale no 65a rue Sovetskaïa Inconnu 1989 n°041510271430005
3 Mémorial « Personne n'est oublié, rien n'est oublié » régionale no 3b rue Pogranitchnaïa 1975 1989 n°041510271450005

Transports[modifier | modifier le code]

Koch-Agatch se trouve au kilomètre 890 sur le trajet de la R256 qui part de Novossibirsk et mène à la frontière mongole. Elle est appelée la « route de la Tchouïa » lorsqu'elle traverse l'Altaï.

Koch-Agatch possède un petit aérodrome qui reliait la localité à Gorno-Altaïsk et à Barnaoul, mais il n'est plus en activité.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Sadakova et Gaan 2018, p. 11.
  2. (ru) « Климатические таблицы. Данные для Кош-Агача. », Погода и Климат (consulté le ).
  3. (ru) « Archives climatiques de Koch-Agatch », climatebase.ru (consulté le ).
  4. « Горный Алтай, село Кош-Агач - центр Кош-Агачского района. », sur www.turistka.ru (consulté le )
  5. a b et c Sadakova et Gaan 2018, p. 42.
  6. a et b Sadakova et Gaan 2018, p. 43.
  7. Sadakova et Gaan 2018, p. 13.
  8. Sadakova et Gaan 2018, p. 10.
  9. (ru) « Le premier recensement général de la population de l'Empire russe en 1897 . La population réelle dans les provinces, les raïons, les villes de l'Empire russe (sans la Finlande) », sur demoscope.ru (consulté le )(ru) « Recensement de la population de toute l'Union de 1926. Population des territoires, ASSR, provinces et raïons de la RSFSR selon l'état matrimonial, le sexe et l'âge », sur demoscope.ru (consulté le )(ru) « Recensement de la population de toute l'Union de 1959 - La population réelle des villes et autres agglomérations, districts, centres régionaux et grandes agglomérations rurales au 15 janvier 1959 dans les républiques, territoires et régions de la RSFSR », sur demoscope.ru (consulté le )(ru) « Recensement de la population de toute l'Union de 1970 - La population réelle des villes et autres agglomérations, districts, centres régionaux et grandes agglomérations rurales au 15 janvier 1970 dans les républiques, territoires et régions de la RSFSR * », sur demoscope.ru (consulté le )(ru) « Recensement de la population de toute l'Union de 1979 - La population réelle des villes et autres agglomérations, districts, centres régionaux et grandes agglomérations rurales au 15 janvier 1979 dans les républiques, territoires et régions de la RSFSR * », sur demoscope.ru (consulté le )(ru) « Recensement de la population de toute l'Union de 1989 Population de l'URSS, de la RSFSR et de ses unités territoriales par sexe », sur demoscope.ru (consulté le )(ru) « Recensement panrusse de la population 2002 Population de la Russie et de ses unités territoriales par sexe », sur demoscope.ru (consulté le )(ru) « Recensement panrusse de la population 2010 Population de la Russie et de ses unités territoriales par sexe », sur demoscope.ru (consulté le )(ru) Tableau 5. Population de la Russie, districts fédéraux, entités constitutives de la fédération de Russie, districts urbains, districts municipaux, districts municipaux, agglomérations urbaines et rurales, agglomérations urbaines, agglomérations rurales de 3 000 habitants ou plus. Résultats du recensement panrusse de la population 2020-2021 (lire en ligne [xlsx]).
  10. (ru) Service fédéral des statistiques de l'État russe, « Population résidente par municipalité de la fédération de Russie au  » [rar], sur web.archive.org(ru) Service fédéral des statistiques de l'État russe, « Population résidente par municipalité de la fédération de Russie au  » [rar], sur web.archive.org(ru) Service fédéral des statistiques de l'État russe, « Population résidente par municipalité de la fédération de Russie au  » [rar], sur web.archive.org(ru) Service fédéral des statistiques de l'État russe, « Population résidente par municipalité de la fédération de Russie au  » [rar], sur web.archive.org(ru) Service fédéral des statistiques de l'État russe, « Population résidente par municipalité de la fédération de Russie au  » [rar], sur web.archive.org(ru) Service fédéral des statistiques de l'État russe, « Population résidente par municipalité de la fédération de Russie au  » [rar], sur web.archive.org(ru) Service fédéral des statistiques de l'État russe, « Population résidente par municipalité de la fédération de Russie au  » [rar], sur web.archive.org(ru) Service fédéral des statistiques de l'État russe, « Population résidente par municipalité de la fédération de Russie au  » [rar], sur web.archive.org(ru) Service fédéral des statistiques de l'État russe, « Population résidente par municipalité de la fédération de Russie au  » [rar], sur rosstat.gov.ru(ru) Service fédéral des statistiques de l'État russe, « Population permanente de la fédération de Russie par municipalités au (en tenant compte des résultats du recensement panrusse de la population de 2020) » (consulté le )(ru) Service fédéral des statistiques de l'État russe, « Population permanente de la fédération de Russie par municipalités au (en tenant compte des résultats du recensement panrusse de la population de 2020) » (consulté le )
  11. a b et c Sadakova et Gaan 2018, p. 35.
  12. a b et c Sadakova et Gaan 2018, p. 36.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (ru) G.A. Sadakova et V.D Gaan, Внесение изменений в генеральный план муниципального образования Кош-Агачское сельское поселение Кош-Агачского района Республики Алтай. [« Modifications du plan directeur de la formation municipale de l'établissement rural de Koch-Agatch du raïon de Koch-Agatch de la tépublique de l'Altaï »], Barnaoul, Zemproekt,‎ , 143 p. (présentation en ligne, lire en ligne [PDF])