Knut IV de Danemark

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Knut.
Knut IV de Danemark
Image illustrative de l'article Knut IV de Danemark
La mort de Saint Knut
Saint
Naissance 1040
Décès   (à 46 ans)
Nationalité Flag of Denmark.svg Danemark
Vénéré par l'Église catholique romaine, Église anglicane, Église orthodoxe
Fête 19 janvier et 10 juillet

Knut IV de Danemark le Saint (en français; Canut IV), né vers 1040 et mort le , fut roi de Danemark de 1080 à 1086.

Biographie[modifier | modifier le code]

Knut est le fils de Sven II. Sous le règne de son frère, il envisage d'attaquer l'Angleterre et noue une alliance avec le Robert le Frison comte de Flandre lui aussi brouillé avec les rois anglais. Il succéde, en 1080, à son frère Harald III de Danemark, fait régner l'ordre dans ses États, repousse les Prussiens, extermine les pirates pousse jusqu'en Courlande mais il ménage l'église qu'il comble de dons celle de Lund en particulier et impose à la dîme à ses sujets réticents.

En 1085 en accord avec le roi Olaf Kyrre de Norvège et son beau-père Robert le Frisson il prépare un débarquement sur les côtes d'Angleterre. Pour ce faire il exige pour la flotte qu'il constitue dans le Limfjord le service armé du leding ce qui entraine une révolte en 1086, dans le nord du Jutland. Knut est tué avec son frère Benedikt et dix-sept hommes de sa Hirdh le 10 juillet dans l'église Saint-Alban d'Odense, où il s'était réfugié. Sa veuve retourne en Flandre avec son fils Charles auprès de son père qui libère le demi-frère ennemi de Knut, Olaf, qu'il retenait en prison.

Knut est inhumé à Odense et l'on parla bientôt de miracles. Ses restes furent mis dans une châsse le Vendredi saint 1101 pour la vénération des fidèles.

Pour l'église catholique romaine, et selon le martyrologe romain, il est fêté le 10 juillet[1],[2], date anniversaire de sa mort. D'autres sources l'indiquent fêté le 19 janvier[3],[4]

Union et postérité[modifier | modifier le code]

De son union en 1080 avec Adèle de Flandre fille du comte Robert Ier de Flandre dit le Frison il eut :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Cathédrale Saint-Knud d'Odense

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.
  • Lucien Musset, Les Peuples Scandinaves au Moyen Âge, PUF, Paris, 1951

Références[modifier | modifier le code]