Knudåge Riisager

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Knudåge Riisager
Description de cette image, également commentée ci-après
Knudåge Riisager (vers 1960)
Naissance
Kunda, Drapeau de l'Estonie Estonie
Décès (à 77 ans)
Copenhague, Drapeau du Danemark Danemark
Activité principale Compositeur, pédagogue
Formation Université de Copenhague
Maîtres Peder Møller (en), Otto Malling, Peder Gram (en), Albert Roussel, Paul Le Flem, Hermann Grabner (en)
Enseignement Académie royale danoise de musique

Knudåge Riisager (Kunda (Estonie), - Copenhague, ) est un compositeur danois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Knůdage Riisager est né en Estonie de parents danois. Son père Emil Riisager était un ingénieur, et la famille est retournée au Danemark en 1900 alors que Knudåge avait trois ans.

Il est diplômé de l'Université de Copenhague où il a reçu des leçons de violon de Peder Møller, et où il a étudié la théorie de la musique avec Otto Malling et Peder Gram (en). Pendant de nombreuses années, il a travaillé dans un emploi gouvernemental, tout en continuant à composer. En 1923, il se rend à Paris pour étudier avec Albert Roussel et Paul Le Flem, et où il a fait la connaissance du néoclassicisme français et de la musique d'Igor Stravinsky et du Groupe des Six. Plus tard, il a étudié à Leipzig avec Hermann Grabner (en).

Carrière[modifier | modifier le code]

La renommée internationale de Knůdage Riisager est due en grande partie à son œuvre importante dans la musique de ballet, qui résulte essentiellement d'une collaboration avec Harald Lander. La première œuvre qu'il a composée pour le Théâtre royal danois, est la musique du ballet Benzin sur un argument de Robert Storm Petersen (en) et mis en scène par Elna Örnberg en 1930.

Knůdage Riisager a été un auteur fécond: son catalogue comprend près de 400 titres répartis sur les six décennies. En 1956-1967, il a été directeur de l'Académie royale danoise de musique. Ses compositions sont conservées dans le département de musique et de théâtre de la Bibliothèque royale du Danemark.

Il était commandeur du 1er degré de l'Ordre du Dannebrog, et est enterré à Tibirke Farm.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Ballets[modifier | modifier le code]

  • Benzin, Op. 17 (1930)
  • Cocktails-Party, Op. 19 (1930) (ikke opført)
  • Darduse, Op. 32 (1935–36)
  • Tolv med Posten, Op. 37 (1942)
  • Slaraffenland, Op. 33 (1936–40)
  • Qarrtsiluni, Op. 36 (1938–42)
  • Fugl Fønix (1944/45)
  • Etudes (1947)
  • Månerenen, Op. 57 (1956)
  • Fruen fra havet, Op. 59 (1959)
  • Galla-Variationer (1966)
  • Ballet Royal (1967)
  • Svinedrengen (1968)

Musique de film[modifier | modifier le code]

  • Niels Ebbesen (1945)

Opéra[modifier | modifier le code]

  • Susanne, Op. 49 (1948)

Musique Orchestrale[modifier | modifier le code]

  • Erasmus Montanus, Op. 1 (1920)
  • Suite dionysiaque, Op. 6
  • Symphonie nº 1, Op. 8 (1925)
  • Variationer over et tema af Mezangeau, Op. 12 (1926)
  • Symphonie nº 2, Op. 14 (1927)
  • Fastelavn, Op. 20 (1929/30)
  • Concerto pour orchestre, Op. 24 (1931)
  • Concertino pour trompette et cordes, Op. 29 (1933)
  • Symphonie nº 3, Op. 30 (1935)
  • Symphonie nº 4, Op. 38 (Sinfonia gaia) (1939-40)
  • Symphonie nº 5, Op. 52 (Sinfonia serena) (1949-50)
  • Concerto pour violon en la mineur, Op. 54 (1951)
  • Paa Hodet, (1929)

Liens externes[modifier | modifier le code]