Knorr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Knorr
logo de Knorr
Logo de Knorr

Création 1838 à Heilbronn, Allemagne
Fondateurs Carl Heinrich Knorr
Forme juridique Marque
Siège social Heilbronn
Drapeau d'Allemagne Allemagne
Actionnaires UnileverVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Agroalimentaire
Société mère Drapeau des Pays-Bas Unilever
Site web www.knorr.com

Knorr est une marque allemande de produits alimentaires du groupe néerlando-britannique Unilever depuis 2000. Au Japon, la marque est détenue par Ajinomoto et en Indonésie, elle porte le nom de Royco[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

1838 : ouverture de la première usine à Heillbronn en Allemagne[modifier | modifier le code]

Action de la C. H. Knorr AG en date du Decembre 1929

En 1838, Carl Heinrich Knorr construit une usine à Heilbronn pour sécher et griller de la chicorée pour le marché du café ; il expérimente aussi le séchage de légumes. En 1873, l'usine commercialise sa première soupe en sachet. Le fondateur de l'entreprise Knorr décède en 1875. Dix ans plus tard, l'entreprise s'internationalise et ouvre des usines en Suisse et en Autriche. L'année suivante, les premiers « cubes » de bouillon, en portions de 100 g avec extrait de viande sont commercialisés[2].

En 1889, Knorr commercialise la Erbswurst, une soupe aux pois conditionnée dans un emballage en forme de saucisse, qui est une référence à l'origine allemande de la marque. Dix ans après, C. H. Knorr AG est fondé. C'est en 1912 que le premier bouillon en cube Knorr est commercialisé. Après la Seconde Guerre mondiale, en 1947, la forte demande de la part des consommateurs engendre une baisse de la qualité des produits et met l'entreprise en difficulté. La même année, Knorr lance sa mascotte officielle, Le Knorrli. En 1948, Knorr introduit l'acide glutamique, un exhausteur de goût dans ses soupes. En 1953, c’est au tour de l’Aromat, un condiment, d'être ajouté aux recettes Knorr. En 1957, les produits vedette de la marque Knorr comme les soupes ou les bouillons sont vendus dans huit pays.

1958 : rachat par l'américain Bestfoods puis Unilever[modifier | modifier le code]

En 1958, l'entreprise Knorr est rachetée par l'Américain Bestfoods[3]. En 1960, Knorr introduit en Suisse la purée de pommes de terre en poudre, Stocki, qui est un véritable succès. Les années suivantes, l'entreprise poursuit le développement de sa gamme de produits avec les Spaghetteria, des plats préparés. En 2000, Knorr passe sous le contrôle d'Unilever lorsque celle-ci rachète Bestfoods et voit ses produits se vendre dans 90 pays[4]. En 2002, Knorr développe sa gamme de produits surgelés[5].

En 2008, ce sont les bouillons gélifiés qui font leur apparition sur le marché. Depuis le rachat par Unilever, la marque Knorr s'oriente vers une démarche bio[6].

2021 : annonce de la fermeture de l'usine française de Duppigheim[modifier | modifier le code]

Le 25 mars 2021, le groupe Unilever annonce qu’il va fermer avant la fin de l’année son usine de Duppigheim, qui emploie 261 salariés, en raison de la chute de sa production de soupes et de sauces, liée à une forte baisse des ventes[7]. Unilever venait pourtant d'annoncer quelques semaines plus tôt un bénéfice net total de 6,1 milliards d'euros en 2020, dont 4,3 milliards ont été reversés aux actionnaires sous forme de dividendes[8].

Début août 2021, l'annonce de la signature du PSE concernant les 261 employés du site créé de la déception pour les salariés qui repartent avec des indemnités bien inférieures à ce qu'ils avaient espéré[9].

Identité visuelle (logo)[modifier | modifier le code]

La mascotte[modifier | modifier le code]

  • Le Knorrli, petit bonhomme rouge.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ce nom est également utilisé en Europe pour une gamme de soupes déshydratées.
  2. Tom Vander Sande, Délices de bouillon, Lannoo, 2008, 126 p. (ISBN 978-90-209-7119-4), p. 12.
  3. (en)« Bestfoods history », www.fundinguniverse.com (consulté le 25 avril 2019).
  4. « L'histoire de la marque Knorr », sur knorr.fr (consulté le ).
  5. « Knorr s'invite aux surgelés », www.lsa-conso.fr (consulté le 25 avril 2019).
  6. « L'histoire de la marque Knorr »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur unilever.fr (consulté le ).
  7. « À l'usine Knorr, le plus grand plan social d'Alsace : "Est-ce qu'ils vont entendre parler de nous chez Unilever ?" », sur Rue89 Strasbourg, (consulté le )
  8. (en) « Strong full-year results demonstrate Unilever’s resilience and agility », sur Unilever global company website (consulté le )
  9. « Déception pour les salariés de l'usine fermée de Knorr en Alsace », sur LEFIGARO (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :