Klaus Rifbjerg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un écrivain image illustrant danois
Cet article est une ébauche concernant un écrivain danois.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Klaus Rifbjerg
Description de l'image Klaus-rifbjerg-2001.jpg.
Naissance
Copenhague
Décès (à 83 ans)
Activité principale
écrivain, scénariste, romancier, poète, journaliste
Distinctions
Académie danoise, Grand Prix de littérature du Conseil nordique, Q1767819, prix nordique de l'Académie suédoise
Auteur
Genres
poésie, roman, nouvelle, scénario

Œuvres principales

Q19758610, Q21780564

Klaus Rifbjerg, né le à Copenhague et mort le (à 83 ans), est un poète, romancier, nouvelliste et scénariste danois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Klaus Rifbjerg obtient le Grand prix de littérature du Conseil nordique en 1970 pour Anna, jeg, Anna (Anna, moi, Anna).

Il est membre de l’Académie danoise depuis 1967.

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

  • L’Innocence chronique (Den Kroniske uskyld), traduit par Raymond Albeck, Paris, Éditions Stock, 1969, 221 p. (notice BnF no FRBNF35211077)
  • Anna, moi, Anna (Anna, jeg, Anna), traduit par Raymond Albeck, Paris, Éditions Stock, 1971, 253 p. (notice BnF no FRBNF35425123)
  • Poèmes, traduit par Régis Boyer, Paris, Éditions Seghers, collection « Autour du monde », 1980, 127 p. (ISBN 2-221-50113-6)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :