Klaus Conrad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Klaus Conrad
Portrait de Klaus Conrad

Portrait de Klaus Conrad.

Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
à VienneVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata (à 55 ans)
à GöttingenVoir et modifier les données sur Wikidata
Pays de nationalité AllemagneVoir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Profession Psychiatre, professeur d'université (d) et neurologue (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Employeur Université de GöttingenVoir et modifier les données sur Wikidata
Ouvrage de Klaus Conrad.

Klaus Conrad, né dans une famille allemande le à Reichenberg, ville actuellement en république tchèque, et mort le à Göttingen, est un neurologue et psychiatre allemand[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il se forme comme psychiatre, puis devient membre du parti Nazi (NSDAP) en 1940[2].

Il fait ensuite une carrière de professeur de psychiatrie, de neurologie et devient directeur de l'hôpital psychiatrique de l'université de Göttingen en 1958[3].

Son ouvrage principal est Die beginnende Schizophrenie. Versuch einer Gestaltanalyse des Wahns, dans lequel il décrit les états précoces de la schizophrénie et leurs aspects typiques. Dans sa monographie, il invente ou reprend une terminologie, notamment « tréma » (« trou ou orifice »), « apophanie » (« qui affirme ») et « apocalypse »[4].

Références[modifier | modifier le code]