Kizomba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La forme ou le fond de cet article est à vérifier (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Améliorez-le ou discutez des points à vérifier. Si vous venez d’apposer le bandeau, merci d’indiquer ici les points à vérifier.

Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2011).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour voir d'autres.
Cet article a besoin d’être illustré (en discuter). (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Pour améliorer cet article, des médias (images, animations, vidéos, sons) sous licence libre ou du domaine public sont les bienvenus.
Si vous êtes l’auteur d’un média que vous souhaitez partager, importez-le. Si vous n’êtes pas l’auteur, vous pouvez néanmoins faire une demande de libération d’image à son auteur.

Kizumba
Origines stylistiques semba, merengue
Origines culturelles Cap-vert
Instruments typiques Synthétiseurs, Boîte à rythmes, …
Scènes régionales Angola, Cap-Vert, pays lusophones...

Genres dérivés

tarraxinha, tarraxo

Le kizomba est un genre musical et la kizomba une danse originaire de l'Angola, qui est devenu populaire en Europe.

Le mot kizomba veut dire "fête" en Kimbundu[1], une des principales langues parlées en Angola.

Il s'est d'abord répandu dans les pays lusophones puis dans les pays européens et ensuite dans des pays non-européens (États-Unis…). C'est un dérivé du semba.

Historique[modifier | modifier le code]

Par ailleurs, le terme kizomba désigne également une danse angolaise, pratiquée sur la musique Kizomba. Le genre musical Kizomba se décline lui-même en plusieurs sous-catégories (Kizomba au sens strict, ghetto zouk, Cabo love, tarraxinha (et le tarraxo, mélange de tarraxinha et de "zouk bass"…).

La danse se décline à peu près sur le même modèle que le genre musical.

La kizomba, en tant que musique et danse, a commencé à pénétrer l'Europe en 2008, en commençant par le Portugal, précurseur

depuis 1988 environ.

La danse Kizomba (au sens strict) se caractérise par sa langueur[non neutre] et sa position fermée.

Le tronc demeure fixe et néanmoins souple, tandis que le bas du corps est beaucoup plus énergique. En règle générale, l'espace dans lequel se meut le couple est réduit à son strict minimum et les mouvements, bien qu'élaborés, sont économisés. En revanche, la danse Semba, correspondant à la musique Semba plus rapide, autorise et se caractérise par des déplacements plus rapides et plus énergiques, le tout dans un style festif[réf. nécessaire]. Il faut noter que la Kizomba et le Semba partagent les mêmes bases, même s'il faut considérer que la Kizomba est une version simplifiée du Semba.

Bien que nés en Angola, le genre musical Kizomba, et la danse qui l'accompagne se sont développés dans l'ensemble des pays d'Afrique lusophones (Guinée-Bissau, Cap-Vert, Mozambique, Sao Tomé, etc.). Cela a engendré la naissance de styles très caractéristiques de certaines zones géographiques, tant en ce qui concerne la musique que la danse.

Pour ce qui concerne la danse Kizomba il existe trois styles : un style angolais, un style capverdien et un style portugais.

Variantes (côté danse)[modifier | modifier le code]

Bien que phénomènes très peu répandus, la "Raggazkiz" (mélange de kizomba et danse ragga)[2], la "Bachakiz" (pas de base de la bachata avec des mouvements de kizomba, ou encore le TangoKiz, existent bel et bien...

Artistes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Histoire de la Kizomba - Kizombalove », sur www.kizombalove.com (consulté le 20 novembre 2015)
  2. Abdoulayé, fondateur de la "Raggakiz"