Kiwanda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Kiwanda est un espace de co-working situé au 50 rue de Montreuil dans le 11ème arrondissement de Paris.

Kiwanda est un espace de travail et d’évènementiel, regroupant des acteurs de l’économie sociale et solidaire et de l’entreprenariat social réunis sous le nom « d’interpreneurs ».

Activité[modifier | modifier le code]

Kiwanda signifie « fabrique » en Swahili[1].

L’espace a trois activités principales, il est à la fois: un espace de co-working, un lieu de rencontre et un réseau d’interpreneurs[2],[3],[4],[5].

Historique[modifier | modifier le code]

Inauguration de l'espace Kiwanda le 17 janvier 2017.

Fondation[modifier | modifier le code]

Kiwanda a été co-fondé par les associations SINGA et Coexister en octobre 2016[3],[6],[7].

L’inauguration officielle de Kiwanda a eu lieu le 19 janvier 2017 en présence des membres des associations, de nombreux invités extérieurs et de l’adjoint du maire de Paris monsieur Jean-Louis Missika[3],[8],[9],[10].

Évolution[modifier | modifier le code]

Au cours des trois premières années d'activité, le nombre de résidents présents à Kiwanda à doublé[11].

En juin 2018 l'association Wintegreat rejoint SINGA et Coexister dans les locaux. Ensuite, l'équipe de l'organisation AIME est arrivée à Kiwanda en septembre 2018.

En plus des associations, les projets de l'incubateur de SINGA s'étant développés au sein de l'espace Kiwanda[12],[13],[14].

Promotions de projets incubés par le programme entrepreneurial de SINGA dont les bureaux de Kiwanda ont été mit à leur disposition
Promo 1 Promo 2 Promo 3 Promo 4 Promo 5 Promo 6
1 Consulting The Dream Cinematography Solodou Causons L'Art Kaan Une Bonne Action
2 Collectif Yacoubian Natakallam Galerie IZUBA Les Ptits Plats Unir Les Symétriques
3 Cultivons la diversité culturelle Les Lettres Persanes Konexio SOSO Recettes Nomades Abajad
4 Création & Kitchen No Gap Umoya TILT Humanity Diaspo Le Bercail
5 Daraja Café Bienvenue IDS Caracol Le Falaf Metishima
6 El Whoda International Festival du jeune théâtre persan Zaafran Eat and Meet Euterpe EYEVIEW
7 Kodiko Les secrets de cés de Darbouka Kingz Sigirl Bojun Agence Touristique Innovante Denty
8 Roomoz Kivu sur Seine Du Pain et des Roses Agence Touristique Innovante Nomadistan Apprendre Ensemble
9 Textfugees Centre d'échange interculturel et linguistique Nahawad Moo Tie & Die Pizzeria à Domicile Solidarité Femmes en Diaspora
10 Thot Kaoukab Sama for all (SINGA Museum) Paris Language School Guiti News Le Restaurant Solidaire de Solange
11 Vidéo Solidaire The AFM Zigguart Sama for all Restaurant Soudanais Tarek Osman Conseil
12 WelcomeHere Artestan Artestan Digital Up Hairdresser Salon Larda - Les Patisseries de Dania et Lara
13 Meet My Mamma Izuba Gallery Import/Export Roboot
14 White Dove Alara Traduction Médicale Extreme Sports Platform
15 Zigguart Filmena
16 Indian Restaurant

Enfin, différentes salles de Kiwanda sont fréquemment louées à des personnes, associations ou entreprises extérieures.

Organisation de l'espace[modifier | modifier le code]

L'espace de partage et pour des événements du rez-de-chaussée

Kiwanda a un espace modulable de 400 mètres carrés avec deux étages, une cour intérieure et un espace pour garer des vélos[15],[10].

Bureaux dans l'open space de Kiwanda

Le rez-de-chaussée est divisé en trois parties. Premièrement un espace de partage avec une cuisine équipée, des canapés et fauteuils, une table à manger avec des chaises[16]. Il y a aussi une fontaine à eau et une machine à café ainsi qu'une imprimante et des toilettes.

Deuxièmement, dans ce même étage en traversant une porte latérale, se trouve l’espace de travail avec des bureaux individuels aménagés en «open-space», des chaises et plusieurs meubles de rangements[17].

Les bureaux individuels en «open-space» du rez-de-chaussée sont utilisés par:

  • les incubés et accélérés du programme entrepreneurial de SINGA
  • les membres de l’association AIME
  • autres personnes, associations et entreprises qui louent un bureau

Enfin, le rez-de-chaussée compte avec deux salles de réunion qui ont chacune une capacité de 10 personnes. Ces deux salles appelées Aquarium 1 et Aquarium 2 peuvent être assemblés dans une grande salle de réunion avec une capacité de 22 personnes nommée Aquarium entreprise.  

Pour continuer, les bureaux de SINGA, Coexister et Wintegreat sont au premier étage. On trouve aussi la salle de réunion Nautilus qui a une capacité de six personnes. De plus, cet étage compte avec une cabine téléphonique ainsi que deux toilettes. Pour finir, le premier étage a une salle connue comme «salle chill».

Associations Résidentes[modifier | modifier le code]

Quatre associations principales ont leur bureaux a Kiwanda: SINGA, Coexister, Wintegreat et AIME[18].

Bureau de l'association SINGA au premier étage de Kiwanda

SINGA[modifier | modifier le code]

SINGA est un mouvement citoyen qui a été pensé pour faciliter la création de liens entre les nouveaux arrivants et les sociétés d'accueil[19],[20]. Pour atteindre cet objectif SINGA met en place des nombreux programmes, comme par exemple:

  • Le soutient aux citoyens qui organisent des événements divers, gratuits et ouverts à tous dans le but de créer des espaces de rencontre, faciliter les échanger et consolider des relations[21];
  • SINGA a aussi un programme entrepreneurial qui a comme objectif de contribuer à la mise en place de projets effectués par et/ou pour les personnes réfugiées[3],[13],[21],[22];
  • Enfin, le programme Calm (comme à la maison) met en relation des personnes réfugiés sans solution de logement, et souhaitant vivre une colocation interculturelle, avec des particuliers qui souhaitent les accueillir pendant une durée déterminée [23],[24],[25].

Chaque programme est pensé pour créer des liens dans des projets et contextes différents.

Coexister[modifier | modifier le code]

Coexister est un mouvement qui permet aux jeunes entre 15 et 35 ans de vivre une expérience positive de la diversité dans 45 groupes en France[26]. Deux objectifs principaux sont la base de l'association d'une part de «mettre [les] différences au service de la société» et d'une autre part de «déconstruire les clichés sur les religions»[27],[28],[29]. Pour cela plusieurs actions sont faites par l'association: conférences, évènements et ateliers dans les écoles[28],[30].

Wintegreat[modifier | modifier le code]

Wintegreat est «une startup sociale qui s’efforce de redonner vie aux projets professionnels des personnes réfugiées»[31]. Pour arriver à cet objectif l'association se focalise sur la construction de partenariats avec des Grandes Écoles et Universités et avec des entreprises[32],[33],[34],[35],[36]. Ensuite, ces partenariats aident Wintegreat à offrir des formations et programmes spécialisés pour les réfugiés[37],[38],[39],[40].

AIME[modifier | modifier le code]

L'Association Internationale de Mobilisation pour l'Égalité(AIME) est une organisation à but non lucratif créée en 2009 en France par des étudiants de HEC Montréal[41],[42]. L'objectif de l'association est de participer et/ou mettre en place des projets qui ont pour but de réduire la pauvreté et aider les populations marginalisées partout dans le monde[41],[43]. Aujourd’hui AIME soutient 24 structures locales dans 11 pays différents reparties en Asie, en Afrique et en Amérique Centrale[44].

Évènements et Invités Spéciaux[modifier | modifier le code]

Kiwanda organise des évènements, par exemple en 2018, Kiwanda a organisé 325 évènements[11].

D'évènements organisés fréquemment à Kiwanda sont, par exemple, des déjeuners et petits déjeuners collectifs ouvert à tous et qui ont pour but d'encourager les moments de partage entre les résidents. Il y a aussi des formations et ateliers organisés par les associations résidentes à Kiwanda ou par des invités extérieurs. Par exemple: le programme entrepreneurial de SINGA organise au moins deux fois par mois des ateliers pour les incubés et accélérés du programme. D'autres exemples incluent: des formations sur l'interculturel réalisés par Singa et des formations sur le web-marketing offertes par The Machinery, entre autres[45]. Finalement, un jeudi sur deux sont organisés à Kiwanda des repas Sri Lankais préparés par une incubé du programme Finkela.

Visite de François Hollande à Kiwanda

En plus d'évènements plus ou moins fréquents, Kiwanda a reçu au cours du temps des visites de personnalités politiques.

Des exemples incluent (en ordre chronologique):

  • Le ministre auprès de la ministre de la cohésion des territoires et de relations avec les collectivités territoriales, chargé de la ville et du logement Julien Denormandie est venu à Kiwanda le 18 mars 2019 pour parler avec l'association Coexister et pour mieux connaître le programme Calm de SINGA[46];
  • Najat Vallaud-Belkacem qui est, entre autres, administratrice de la Fondation Tent a visité Kiwanda au mois de décembre 2018;
  • La ministre du travail Muriel Pénicaud est venu à Kiwanda le 01er octobre 2018;
  • Leïla Slimani a visité les locaux au mois de mai 2018;
  • François Hollande est venu faire une visite aux incubés et coworkeurs à Kiwanda le 09 mars 2018;
  • Benoit Hamon;
  • Hapsatou Sy;
  • Antoinette Ghul.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « kiwanda — Wiktionnaire », sur fr.wiktionary.org (consulté le 22 mai 2019)
  2. Singa France, Politique Générale de Protection des Publics en Situation de Fragilité, Paris, Singa France, , 9 p. (lire en ligne), p. 2
  3. a b c et d « Kiwanda, la fabrique des «interpreneurs», ouvre ses portes », sur www.paris.fr (consulté le 22 mai 2019)
  4. « Besoin de locaux », sur www.mairie11.paris.fr (consulté le 13 juin 2019)
  5. « OCM - Observatoire de la compétence métier | Kiwanda », sur OCM - Observatoire de la compétence métier, (consulté le 17 juin 2019)
  6. Singa France, Rapport Moral et d'Activité 2016, Paris, Singa France, (lire en ligne), Partie Impact Social
  7. « Kawaa | Se connecter dans la vie réelle », sur www.kawaa.co (consulté le 17 juin 2019)
  8. « Inauguration de l’espace de co-working Singa et Coexister | Espace presse », sur presse.paris.fr (consulté le 22 mai 2019)
  9. (en-US) « Soirée d’ouverture de Kiwanda, espace de coworking », sur www.leslettrespersanes.fr (consulté le 13 juin 2019)
  10. a et b « 10 lieux qui viennent d’ouvrir à Paris », sur A Nous Paris, (consulté le 17 juin 2019)
  11. a et b Singa France, Rapport d'Activité 2018, Paris, Singa France, , 52 p. (lire en ligne), p. 32-33
  12. « Finkela - l'Acceleration », sur singa (consulté le 22 mai 2019)
  13. a et b « Singa accompagne les réfugiés dans leur projet entrepreneurial », sur Les Echos Executives, (consulté le 22 mai 2019)
  14. « [VIDEO] La Fabrique, un incubateur pour une douzaine de réfugiés-entrepreneurs », sur ladepeche.fr (consulté le 22 mai 2019)
  15. « Le Parisien », sur leparisien.fr, (consulté le 22 mai 2019)
  16. Christine Legrand, « La Fabrique Singa, incubateur d’entreprises pour les réfugiés », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le 22 mai 2019)
  17. « Start-up: la Fabrique de Singa, cet étonnant incubateur pour réfugiés entrepreneurs », sur Challenges (consulté le 22 mai 2019)
  18. « kiwanda | Nos interpreneurs », sur kiwanda (consulté le 22 mai 2019)
  19. « SINGA », sur singa.io (consulté le 28 mai 2019)
  20. (en) Michel Berry, « Comment l’association Singa facilite l’insertion des réfugiés », sur The Conversation (consulté le 28 mai 2019)
  21. a et b « Singa : l'association qui facilite l'insertion des réfugiés », sur start.lesechos.fr (consulté le 28 mai 2019)
  22. « Start-up: la Fabrique de Singa, cet étonnant incubateur pour réfugiés entrepreneurs », sur Challenges (consulté le 28 mai 2019)
  23. Société Générale, « Le logement, une clé pour l’emploi : le programme CALM de Singa », sur www.carenews.com (consulté le 28 mai 2019)
  24. « Ces Français qui accueillent un réfugié chez eux », sur Franceinfo, (consulté le 28 mai 2019)
  25. « Un accueil au "CALM" (comme à la maison) », sur Grand Lille TV, (consulté le 28 mai 2019)
  26. « Coexister », sur Coexister (consulté le 22 mai 2019)
  27. « Un chrétien, un musulman, un juif, un athée et un agnostique font un tour du monde… », sur Le Monde Juif, (consulté le 22 mai 2019)
  28. a et b « VIDEO. Coexister, l'association qui lutte contre les préjugés sur les religions dans les écoles », sur Franceinfo, (consulté le 22 mai 2019)
  29. « Les préjugés sur les religions présents dès le lycée », sur Europe 1 (consulté le 22 mai 2019)
  30. Feriel Alouti, « Dans les écoles, l’association Coexister rappelle, entre autres, qu’on peut être « musulman et laïque » », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 22 mai 2019)
  31. insertionducoeur, « A propos », sur Wintegreat (consulté le 20 juin 2019)
  32. StreetPress, « Des étudiants de grandes écoles coachent des réfugiés qui veulent reprendre les cours », sur StreetPress (consulté le 22 mai 2019)
  33. « Programme Wintegreat à Sciences-Po Rennes : un bilan positif », sur France 3 Bretagne (consulté le 22 mai 2019)
  34. « Sciences Po Rennes s'associe au programme "Wintegreat" à destination des réfugiés », sur France 3 Bretagne (consulté le 22 mai 2019)
  35. Zone Bourse, « L'Oreal : L'insertion professionnelle au cœur de l'intégration des réfugiés | Zone bourse », sur www.zonebourse.com (consulté le 22 mai 2019)
  36. « Quand les universités et les entreprises s'ouvrent aux réfugiés », sur Les Echos, (consulté le 24 juin 2019)
  37. Marion Biremon, « Une association étudiante cherche à « remettre de la stabilité » dans la vie des réfugiés », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 22 mai 2019)
  38. Esther | 4 mai 2018 | 4 Commentaires Mis à jour le 04 mai 2018, « Wintegreat, l’association qui change la vie des réfugiés, racontée par celles qui la font », sur madmoiZelle.com, (consulté le 22 mai 2019)
  39. « Réfugiés: les banques avancent timidement sur les profils de haut niveau », sur Les Echos, (consulté le 22 mai 2019)
  40. « Comment les réfugiés diplômés se réinsèrent via les grandes écoles », sur start.lesechos.fr (consulté le 20 juin 2019)
  41. a et b « Découvrir Aime », sur ONG AIME (consulté le 22 mai 2019)
  42. HelloAsso, « Association Internationale de Mobilisation pour l'Egalité - AIME », sur HelloAsso (consulté le 22 mai 2019)
  43. « AIME : Association Internationale de Mobilisation pour l'Egalité », sur France Bleu (consulté le 22 mai 2019)
  44. « You searched for listfilter », sur ONG AIME (consulté le 22 mai 2019)
  45. « The Machinery | Rapid Testing Lab », sur The Machinery - Studio d'innovation (consulté le 22 mai 2019)
  46. « Julien Denormandie », sur Gouvernement.fr (consulté le 22 mai 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]