Kit Reed

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Reed et Craig.
Kit Reed
Nom de naissance Lilian Craig
Alias
Shelley Hyde
Kit Craig
Naissance
San Diego (Californie), Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès (à 85 ans)
La Crescenta-Montrose (Californie), Drapeau des États-Unis États-Unis
Nationalité Américaine
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Œuvres principales

  • Des vacances inoubliables

Lilian Craig puis Lilian Reed, dite Kit Reed, née le à San Diego en Californie et morte le à La Crescenta-Montrose (Californie)[1],[2], est une femme de lettres américaine, auteur de récits réalistes et de science-fiction.

Biographie et carrière littéraire[modifier | modifier le code]

Kit Reed a été journaliste au St Petersburg Times puis au New Haven Register, et enseignante. Dans les meilleurs de ses récits, elle présente, sur un ton généralement paisible et sans prétention, des « fables morales où l'élément scientifique reste subordonné à l'importance des problèmes humains » [3] .

L'une de ses premières nouvelles, The Wait (1958), a été publiée par Anthony Boucher [4] . La New York Times Book Review a notamment déclaré à ce sujet : Reed has a prose style that's pure dry ice, displayed in dystopian stories that specialize in bitterness and dislocation (Reed a un style d'écriture qui est un cristal de glace, avec des histoires dystopiques qui allient acidité et dislocation) [5] .

Ses récits ont été publiés dans The Magazine of Fantasy & Science Fiction, dans Yale Review et dans Kenyon Review, et ont été largement repris en anthologies.

Elle a été nommée au prix James Tiptree, Jr. à trois reprises [6] .

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • (en) Mother Isn't Dead She's Only Sleeping, 1961
  • (en) At War As Children, 1964
  • (en) The Better Part, 1967
  • (en) Armed Camps, 1969
  • (en) Cry of the Daughter, 1971
  • (en) Tiger Rag, 1973
  • (en) Captain Grownup, 1976
  • (en) The Ballad of T. Rantula, 1979
  • Des vacances inoubliables, Denoël, coll. « Présence du futur », 1983 ((en) Magic Time, 1980)
  • (en) Fort Privilege, 1985
  • (en) The Revenge of the Senior Citizens, 1986
  • (en) Blood Fever, 1986
    Sous le nom de Shelley Hyde.
  • (en) Catholic Girls, 1987
  • (en) Gone, 1992
    Sous le nom de Kit Craig.
  • (en) Twice Burned, 1993
    Sous le nom de Kit Craig.
  • (en) Little Sisters of the Apocalypse, 1994
  • (en) Strait, 1995
    Sous le nom de Kit Craig.
  • (en) J. Eden, 1996
  • (en) Closer, 1997
    Sous le nom de Kit Craig.
  • (en) Some Safe Place, 1998
    Sous le nom de Kit Craig.
  • (en) Short Fuse, 1999
    Sous le nom de Kit Craig.
  • (en) @expectations, 2000
  • (en) Thinner Than Thou, 2004
  • (en) Bronze, 2005
  • (en) The Baby Merchant, 2006
  • (en) The Night Children, 2008
  • (en) Enclave, 2009

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • (en) Mister Da V. and Other Stories, 1967
  • (en) The Killer Mice, 1976
  • (en) Other Stories and...The Attack of the Giant Baby, 1981
  • (en) Thief of Lives, 1992
  • (en) Weird Women, Wired Women, 1998
  • (en) Seven for the Apocalypse, 1999
  • (en) Dogs of Truth : New and Uncollected Stories, 2005
  • (en) What Wolves Know, 2011

Anthologies[modifier | modifier le code]

Nouvelles traduites en français[modifier | modifier le code]

Inspiration donnée à d'autres écrivains[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)RIP Kit Reed, brilliant giant of science fiction sur boingboing.net, consulté le 27 septembre 2017.
  2. (en)Kit Reed (1932-2017) sur locusmag.com, consulté le 27 septembre 2017.
  3. Infos données dans la section Biographie de l'anthologie Histoires de médecins (p. 444).
  4. SFFWorld Interview
  5. [1]
  6. Locus Index to SF awards
  7. (en) Review in The New York Times.
  8. (en) Review in The New York Times.
  9. (en) Review in The New York Times.
  10. (en) Review in The New York Times.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]