Kistines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Kistines
Description de cette image, également commentée ci-après
Hommes kistes en Géorgie, vers 1880

Populations significatives par région
Drapeau de la Géorgie Géorgie 5 700 (2014)[1]
Drapeau de la Russie Russie 707
Population totale 8 110 (2002)
Autres
Langues Tchétchène, géorgien
Religions Islam sunnite
Ethnies liées Tchétchènes, Bats, Ingouches

Les Kistines ou Kistes sont une minorité ethnique géorgienne estimée à environ 12 000 personnes, localisée dans la vallée de Pankissi.

Les Kistines pratiquent un islam sunnite d'obédience soufie, notamment celui de la Qadiriyya (introduite par un certain Kunta Hadji au XIXe siècle) et de la Naqshbandiyya (introduite dans les villages kistines par un mystique azéri du nom de Isa Efendi en 1909).

Ce groupe d'origine vainakhe a migré de Tchétchénie au XIXe siècle (1830 - 1880) et s'est installé dans la vallée de Pankissi, alors inhabitée. Des Ossètes et des Géorgiens les ont ensuite rejoints, ces trois groupes formant des communautés séparées. À partir de 1980 et dans le contexte de la perestroïka, environ 5 000 Kistines ont vendu tous leurs biens et leurs maisons, et se sont expatriés en Tchétchénie pour y travailler, notamment dans le bâtiment, alors que les conditions économiques dans le nord de la Géorgie étaient difficiles. En 1999, au début de la Seconde guerre de Tchétchénie, ils sont massivement revenus dans la vallée du Pankissi, nombre d'entre eux étant répertoriés comme réfugiés par le HCR. La plupart de ces Kistines exilés revenus dans leur pays d'origine avec un statut de réfugié ont finalement migré à l'étranger.

Selon le recensement géorgien de 2002[2], ils sont localisés en :

Lieu Nombre Pourcentage
Total 7 110 100 %
Tbilissi 73 1,02 %
Adjarie 8 0,11 %
Gourie 2 0,03 %
Kakhétie 6 997 98,41 %
Mtskheta-Mtianeti 5 0,07 %
Basse Kartlie 22 0,31 %
Kartlie intérieure 3 0,04 %

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :