Kisenosato Yutaka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Kisenosato Yutaka
Sumo May09 Kisenosato.jpg
Biographie
Naissance
(32 ans)
Ushiku
Nom dans la langue maternelle
稀勢の里寛Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Taille
1,88 m (6 2)
Poids
175 kgVoir et modifier les données sur Wikidata

Kisenosato Yutaka (稀勢の里 寛?), de son vrai nom Yutaka Hagiwara (萩原 寛, Hagiwara Yutaka?), né le à Ushiku dans la préfecture d'Ibaraki[1], est un ancien lutteur de sumo professionnel.

Carrière[modifier | modifier le code]

Kisenosato atteint la division makuuchi en octobre 2004. Il passe à plusieurs reprises komusubi et sekiwake de 2006 à 2010. Il atteint de nouveau le rang de sekiwake en décembre 2010, grade qu'il conserve jusqu'à atteindre le rang d'ōzeki en décembre 2011.

Le , à la suite de sa victoire (yūshō) au honbasho du Nouvel An contre le mongol Hakuho, il est promu au grade de yokozuna. Il est le 72e yokozuna de l'histoire, le premier Japonais depuis 19 ans et la promotion de Wakanohana Masaru (en) en 1998[2].

Le , il remporte le tournoi d'Osaka grâce à un dernier combat victorieux contre Terunofuji, malgré une blessure à l'épaule gauche contractée deux jours avant lors de son combat contre Harumafuji.

De mai 2017 à juillet 2018 inclus, il ne finit aucun grand tournoi, n'en débutant que quatre sur huit, déclarant forfait pour cause de blessures. Il finit positivement le tournoi de septembre 2018, avec un score de 10-5, mais déclare de nouveau forfait au tournoi de novembre après quatre défaites d'affilée[3].

Le , son oyakata (entraîneur) Tagonoura annonce que Kisenosato prend sa retraite de lutteur au lendemain du troisième jour du tournoi de Tokyo[4], après trois défaites d'affilée. Au total, sur les trois derniers tournois, il restait sur une série de huit défaites consécutives[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Kaz Nagatsuka, « Kisenosato becomes first Japanese-born yokozuna in almost two decades », sur The Japan Times, (consulté le 7 octobre 2017)
  2. (en) Kisenosato promoted to yokozuna, The Japan News by Yomiuri shinbun, .
  3. (en) Kyodo News, « Yokozuna Kisenosato retires, citing injury struggles », The Japan Times, (consulté le 16 janvier 2019).
  4. « Kisenosato prend sa retraite selon son oyakata », sur Dosukoi, le site français du sumo, (consulté le 17 janvier 2019)
  5. « Kisenosato annonce son intai », sur Dosukoi, le site français du sumo, (consulté le 17 janvier 2019)