Kirrwiller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Kirrwiller
Kirrwiller
Mairie.
Blason de Kirrwiller
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Collectivité territoriale Collectivité européenne d'Alsace
Circonscription départementale Bas-Rhin
Arrondissement Saverne
Intercommunalité Communauté de communes de Hanau-La Petite Pierre
Maire
Mandat
Gérard Halter
2020-2026
Code postal 67330
Code commune 67242
Démographie
Gentilé Kirrwillerois
Population
municipale
526 hab. (2019 en diminution de 0,57 % par rapport à 2013)
Densité 64 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 48′ 53″ nord, 7° 31′ 51″ est
Altitude Min. 179 m
Max. 275 m
Superficie 8,18 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Strasbourg (partie française)
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Bouxwiller
Législatives Septième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Kirrwiller
Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin
Voir sur la carte topographique du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Kirrwiller
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Kirrwiller
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Kirrwiller

Kirrwiller (prononcé [kirvilɛr]) est une commune française de la plaine d'Alsace située au nord-ouest de Strasbourg, dans la circonscription administrative du Bas-Rhin et, depuis le , dans le territoire de la Collectivité européenne d'Alsace, en région Grand Est.

Cette commune se trouve dans la région historique et culturelle d'Alsace, aux portes du parc naturel régional des Vosges du Nord.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Les communes voisines à 2 km de distance environ[1] sont Issenhausen, Ringendorf, Bosselshausen.

Kirrwiller est située à 14,7 km de Saverne, 18,8 de Haguenau, à 30,6 km de Strasbourg[2] dans la plaine d'Alsace.

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Le ban communal de Kirrwiller est situé sur la région naturelle du pays de Hanau. Cette région fait encore partie des collines et terrasses loessiques d’Alsace.

Son territoire est marqué par ses entités naturelles telles que les vergers, quelques cours d’eau, les terres agricoles et les forêts.

Tout le ban communal (489 ha) fait partie d’une Zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique ZNIEFF de type II, dénommée « Secteur de vergers »[3].

Sismicité[modifier | modifier le code]

Commune située dans une zone de sismicité 0, c’est-à-dire où le risque est négligeable[4].

Hydrographie et les eaux souterraines[modifier | modifier le code]

Cours d'eau traversant la commune[5] :

  • l'Emsbaechel,
  • les ruisseaux le Bachgraben, le Sonderbach et le Wappachgraben.

Climat[modifier | modifier le code]

Climat classé Cfb dans la classification de Köppen et Geiger.

Voies de communications et transports[modifier | modifier le code]

Voies routières[modifier | modifier le code]

  • Le principal axe routier qui traverse la commune est la route départementale 69. La commune est également traversée par la RD 91 qui relie la RD 7 à Obermodern.
  • Autoroute de l'Est A4,
Sortie 45 Saverne : Saverne, Bouxwiller, Molsheim
Sortie 47 Haguenau &  Échangeur entre A4 et A340 : Haguenau, Début de section gratuite.

Transports en commun[modifier | modifier le code]

Bus[modifier | modifier le code]
Gare et réseau ferré[modifier | modifier le code]

Transports aériens[modifier | modifier le code]

Les aéroports les plus proches sont :

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Kirrwiller est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[9],[10],[11].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Strasbourg (partie française), dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 268 communes, est catégorisée dans les aires de 700 000 habitants ou plus (hors Paris)[12],[13].

Commune rurale, intégrée dans le Schéma de cohérence territoriale (SCOT) de la région de Saverne et le Plan local d'urbanisme intercommunal (PLUi) de Hanau-La-Petite Pierre, approuvé le 19 décembre 2019[14].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (90,6 % en 2018), néanmoins en diminution par rapport à 1990 (92,6 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (69,1 %), cultures permanentes (13,2 %), prairies (8,3 %), zones urbanisées (7 %), forêts (2,3 %)[15].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[16].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Kirrviller (1793), Kirwiler (1801)[17]. L'origine du nom du village viendrait de Kirika (vieux haut allemand) ou Kirche (« église ») suivi du suffixe - villare, soit Kirrwiller : « le domaine de l'église »[18].

Histoire[modifier | modifier le code]

Sur la route romaine Brumath-Bouxwiller, Kirrwiller fut une station relais attestée par la découverte de diverses monnaies romaines dans le puits du village[19].

La commune a été fusionnée entre le et le avec Bosselshausen.

À partir de 1980 le cabaret de music-hall Royal Palace fait sa renommée.

En 2013, la population légale est de 529 habitants. Village de milieu rural, Kirrwiller est intégrée dans la Communauté de communes de Hanau-La Petite Pierre.

Héraldique[modifier | modifier le code]


Blason de Kirrwiller

Les armes de Kirrwiller se blasonnent ainsi :
« Parti : au premier d'argent à la crosse de gueules, au second de gueules au col de cygne arraché d'argent. »[20].


Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 janvier 2007 Georges Scholler Les Verts  
janvier 2007 février 2007 délégation spéciale    
février 2007 En cours Patrice Dietler[21]    

Budget et fiscalité 2020[modifier | modifier le code]

En 2020, le budget de la commune était constitué ainsi[22] :

  • total des produits de fonctionnement : 408 000 , soit 748  par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 343 000 , soit 629  par habitant ;
  • total des ressources d'investissement : 719 000 , soit 1 319  par habitant ;
  • total des emplois d'investissement : 642 000 , soit 1 179  par habitant ;
  • endettement : 1 160 000 , soit 2 128  par habitant.

Avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d'habitation : 12,71 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés bâties : 12,86 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 60,61 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 0,00 % ;
  • cotisation foncière des entreprises : 0,00 %.

Chiffres clés Revenus et pauvreté des ménages en 2018 : médiane en 2018 du revenu disponible, par unité de consommation : 23 820 [23].

Économie[modifier | modifier le code]

Entreprises et commerces[modifier | modifier le code]

Agriculture[modifier | modifier le code]

  • Culture de céréales, de légumineuses et de graines oléagineuses[24].
  • Élevage d'ovins et de caprins.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Commerces et services[modifier | modifier le code]

  • Boucherie-charcuterie, traiteur.
  • Commerce de détail de viandes et de produits à base de viande en magasin spécialisé[29].
  • Services divers[30].
  • Commerces de proximité dans les villages environnants[31].

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[32]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[33].

En 2019, la commune comptait 526 habitants[Note 3], en diminution de 0,57 % par rapport à 2013 (Bas-Rhin : +2,76 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
470372567673690688675685707
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
634641638599597600616635630
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
616610598492513520513486468
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2013
470444606631647684511512529
2018 2019 - - - - - - -
528526-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[17] puis Insee à partir de 2006[34].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Établissements d'enseignements[35],[36]

  • École maternelle,
  • École primaire,
  • Collèges à Bouxwiller, Hochfelden, Ingwiller,
  • Lycées à Bouxwiller, Hochfelden, Saverne, Brumath.

Santé[modifier | modifier le code]

Professionnels et établissements de santé[37] :

Cultes[modifier | modifier le code]

  • Culte catholique, Communauté de paroisses Pays du Bastberg et de la Petite Pierre[38],
  • Culte protestant[39],
  • Culte israélite à la Synagogue de Haguenau.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Patrimoine religieux[modifier | modifier le code]

  • L’église St Martin, dont la première pierre fut posée en 1911, de l’architecte Joseph Muller[40]
2 statues : saint Martin, sainte Odile et reliefs, par Charles « Edouard » Rompel[41] (sculpteur)[42],
Pendant la première guerre mondiale, deux cloches sur les trois avaient été fondues. En 1925, deux nouvelles cloches les ont remplacées.
L'orgue, de Willy Meurer[43], facteur d'orgue à Rohrbach-les-Bitche est de 1974[44].
  • L'église paroissiale Saint-Remi, puis église protestante[45],
cloches de 1714[46] et 1812[47].
Orgue[48],[49],
Peinture murale de l'artiste alsacien Louis-Philippe Kamm (1882-1959), dans le chœur de l'église, présentant le Christ qui bénit le village de Kirrwiller,
Le mécanisme d’horloge installé en 1885 dans le clocher de l’église protestante[50],
Dalle funéraire de 1344 (?)[51].
  • Les presbytères catholiques[52] et protestants[53].
  • Patrimoine mobilier recensé par le service de l'inventaire[54].
  • Monument aux morts[55],[56] : Conflits commémorés : Guerres franco-allemande de 1914-1918 et 1939-1945.
  • Croix de chemins et croix funéraires[57].

Patrimoine civil[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Entrée du Royal Palace.

Kirrwiller est connue depuis 1980 pour son cabaret de music-hall situé sur la rue de Modern[58], le Royal Palace[59].

Aujourd’hui, le Royal Palace emploie environ 100 personnes, dont 34 artistes, et accueille près de 200 000 clients par an.

Vie locale[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Église catholique Saint-Martin de Kirrwiller, sur l'Observatoire du patrimoine religieux
Kirrwiller : l'église luthérienne
« Kirrwiller, paroisse luthérienne », sur ruedeleglise.net

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Les villes proches de Kirrwiller
  2. Lion 1906, « Orthodromie », sur www.lion1906.com (consulté le ).
  3. ZNIEFF 420030149 Collines de l'Eckberg à Kirrwiller er Ringendorf
  4. Elaboration du PLu, p.43
  5. Hydrographie
  6. Transports en commun
  7. Tram vers Mulhouse
  8. Itinéraires
  9. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  10. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  11. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  12. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Strasbourg (partie française) », sur insee.fr (consulté le ).
  13. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  14. PLUi de Hanau-La-Petite Pierre
  15. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  16. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  17. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  18. Kirrwiller, Pays de Hanau
  19. Source PLU, p.11
  20. Jean-Paul de Gassowski, « Blasonnement des communes du Bas-Rhin », sur http://www.labanquedublason2.com (consulté le ).
  21. [PDF] Liste des maires au 1 avril 2008 sur le site de la préfecture du Bas-Rhin.
  22. Les comptes de la commune
  23. Chiffres clés Évolution et structure de la population. Dossier complet
  24. Agriculture et élevage
  25. Chambres d'hôtes
  26. Kirrwiller-Bosselshausen, Hébergements
  27. Hébergement touristique et galerie d'art
  28. L’ancienne Auberge « A la Charrue »
  29. Commerce de détail de viandes
  30. Commerces et services
  31. Commerces de proximité dans les villages environnants
  32. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  33. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  34. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.
  35. : Établissements d'enseignements
  36. « maison privée acquise après 1830, aménagée en mairie et école et servait encore comme telle en 1965 », notice no IA67009813, base Mérimée, ministère français de la Culture
  37. Professionnels et établissements de santé
  38. Communauté de paroisses Pays du Bastberg et de la Petite Pierre
  39. a et b « Kirrwiller, paroisse luthérienne », sur ruedeleglise.net.
  40. Notice no IA67009810, base Mérimée, ministère français de la Culture Église paroissiale Saint-Martin
  41. Biographie Rmpel
  42. Notice no IM67013763, base Palissy, ministère français de la Culture 2 statues : saint Martin, sainte Odile et de reliefs
  43. Willy Meurer (né le 27/10/1917 à Alsdorf, Westphalie)
  44. Kirrwiller-Bosselshausen, St Martin
  45. Notice no IA67009811, base Mérimée, ministère français de la Culture Kirrwiller, Eglise paroissiale Saint-Remi, puis église protestante
  46. Notice no IM67013768, base Palissy, ministère français de la Culture cloche de 1714 de l'église paroissiale Saint-Rémi, puis église protestante
  47. Notice no IM67013769, base Palissy, ministère français de la Culture cloche de 1812
  48. Travaux de rénovation par la Manufacture d'Orgues Kern
  49. Kirrwiller-Bosselshausen, église protestante
  50. Le mécanisme d’horloge, de Ungerer frères (horloger), successeur Jean-Baptiste Schwilgué
  51. Mobilier et monuments d'intérêt secondaire
  52. Notice no IA04001683, base Mérimée, ministère français de la Culture Presbytère catholique
  53. Notice no IA67009814, base Mérimée, ministère français de la Culture Presbytère protestant
  54. (fr) patrimoine mobilier de la commune de Kirrwiller
  55. Monument aux morts
  56. Kirrwiller (Kirweiler en Allemand), sur www.memorialgenweb.org
  57. Calvaire adossé au mur de l’église et Croix de chemin, sur www.agglo-sarreguemines.fr
  58. Plan du village
  59. Le site du Royal Palace, consulté le 20 mai 2011.
  60. Services à la population
  61. Association “Elikia”
  62. Kirrwiller : l'église luthérienne
  63. L’histoire de la famille Meyer
  64. Portraits Coups de cœur : Christine Ferber et Pierre Meyer, France 3 Grand Est