Kirk Windstein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Kirk Windstein
Description de cette image, également commentée ci-après
Windstein en concert avec Down.
Informations générales
Naissance (53 ans)
Middlesex, Angleterre
Activité principale Musicien
Genre musical Sludge metal, heavy metal, metalcore
Instruments Guitare, basse
Années actives Depuis 1985
Labels Relapse Records

Kirk Windstein (né le dans le Middlesex en Angleterre) est un guitariste et chanteur américain de sludge metal avec les groupes, Crowbar.

Windstein est le guitariste et chanteur du groupe Crowbar, ainsi que le guitariste du groupe Down. En février 2005 il forme avec le leader de Hatebreed Jamey Jasta le groupe Kingdom of Sorrow. Il est considéré comme l'un des père du sludge metal.

Carrière[modifier | modifier le code]

Début et Crowbar[modifier | modifier le code]

Windstein commence sa carrière en 1985 avec le groupe Victorian Blitz, jouant principalement des reprises de Iron Maiden et Judas Priest. Windstein est alors le second guitariste du groupe. Victoria Blitz ne connait pas un grand succès et Kirk Windstein rejoint ensuite le groupe de punk hardcore Shell Shock, en 1988. Il se lie d'amitié avec le batteur du groupe, Jimmy Bower, et ils se mettent alors à enregistrer le premier album du groupe, No Tomorrow. Le groupe se sépare cependant après le suicide du guitariste Mike Hatch. À la suite du décès de Hatch, Bower et Windstein décident de reformer un nouveau groupe appelé Aftershock ; ils engagent le guitariste Kevin Noonan et le bassiste Mike Savoie et développe un style différent, mélangeant du doom metal du punk hardcore à un son plus bas. Une première démo sort en 1989 et le groupe se re-nomme Wrequiem. À cette époque Savoie quitte le groupe et est remplacé par Todd Strange. Au début des années 1990, le groupe change encore une fois de nom pour s'appeler The Slugs. Après la sortie d'une deuxième démo, le groupe se sépare à nouveau. Windstein décide de rejoindre le groupe Exhorder, bien qu'avec Strange ils décide de reformer le groupe, incluant Craig Nunenmacher à la batterie, et nomment leur groupe Crowbar, au milieu de l'année 1991.

Le groupe signe un premier contrat avec le label indépendant Pavement Records et enregistre, à la fin de l'année 1991, le premier album : Obedience Thru Suffering. En 1993, le groupe enregistre son second album, avec Phil Anselmo (chanteur de Pantera) à la production, qui sort le  : Crowbar, qui obtient un certain succès commercial, avec les titres All I Had (I Gave), Existence is Punishment et une reprise de Led Zeppelin, No Quarter. L'émission phare des années 1990, Headbangers Ball, sur MTV, diffuse le clip du titre All I Had (I Gave) et l'émission satirique Beavis et Butt-Head diffuse quelques titres. Grâce à ce succès, le groupe tourne avec Pantera ; ils apparaissent tous deux sur le DVD de Pantera : Home Video 3.

À partir de 1995, Anselmo forme, avec Pepper Keenan (Corrosion of Conformity), Jimmy Bower (Eyehategod) et Kirk Windstein, le groupe Down et l'album NOLA sort cette même année. Entre-temps, Crowbar fait presque un album par an, Time Heals Nothing et Broken Glass en 1995, Odd Fellows Rest en 1998. À la fin de l'année 2000, Crowbar se met en hiatus indéfiniment, Windstein en profite pour enregistrer avec ses partenaires de Down le second album du groupe, Down II: A Bustle in Your Hedgerow. Après une longue tournée avec Down, Kirk Windstein revient avec Crowbar et enregistre l'album Lifesblood for the Downtrodden, en 2005.

Projets parallèles[modifier | modifier le code]

Down se forme en 1991 avec Phil Anselmo, Todd Strange (Crowbar), Jimmy Bower, Pepper Keenan et Windstein. Le premier album, NOLA, sort en 1995, sur Elektra Records ; album certifié disque d'or aux États-Unis. Après une longue tournée, chaque membre du groupe repart dans sa formation respective. Crowbar enregistre alors trois albums, avant qu'en 2002, Down ne se reforme pour sortir l'album Down II: A Bustle in Your Hedgerow. Le groupe apparaît pour la première fois sur la seconde scène de l'Ozzfest. À la suite de la tournée An Evening With... Down, encore une fois, chaque membre retourne avec son groupe respectif, ce qui permet à Windstein d'enregistrer l'album Life's Blood for the Downtrodden avec Rex Brown (Pantera) à la basse. À la suite du décès de Dimebag Darrell et la séparation de Pantera en 2007, Anselmo se reconcentre sur Down et décide de contacter chaque membre du groupe (à l'exception de Todd Strange remplacé par Rex Brown) pour enregistrer le troisième album, Down III: Over the Under.

Kingdom of Sorrow, autre projet parallèle de Windstein, avec Jamey Jasta (Hatebreed), entourés de Steve Gibb, Derek Kerswill et Matthew Brunson, sort son premier album éponyme, en .

Vie privée[modifier | modifier le code]

Windstein, sa femme Nicole et leur fille Haleigh (née le , vivent à La Nouvelle-Orléans[1]. Bien que né en Angleterre, Windstein est de nationalité américaine, son père était un soldat américain basé au Royaume-Uni ; quelques mois après sa naissance, la famille Windstein revient dans son état d'origine, la Louisiane.

En , Windstein annonce qu'il ne participe pas au Ozzfest 2010 (avec Kingdom of Sorrow) et déclare qu'il entre en cure de désintoxication pour son addiction à l'alcool[2].

Discographie[modifier | modifier le code]

Crowbar[modifier | modifier le code]

Année Titre Label
1991 Obedience Thru Suffering Pavement Records
1993 Crowbar
1994 Live +1 (EP)
1995 Time Heals Nothing (en)
1996 Broken Glass (en)
1998 Odd Fellows Rest
2000 Equilibrium (en) Spitfire Records (en)
2001 Sonic Excess in Its Purest Form (en)
2005 Lifesblood for the Downtrodden (en) Candlelight Records
2011 Sever the Wicked Hand E1 Music
2014 Symmetry in Black (en)

Down[modifier | modifier le code]

Année Titre Label Autres informations
1995 NOLA Elektra Records Disque de platine Platine
2002 Down II: A Bustle in Your Hedgerow Elektra Records
2007 Down III: Over the Under Warner Music Group

Kingdom of Sorrow[modifier | modifier le code]

Année Titre Label
19 février 2008 Kingdom of Sorrow (en) Relapse Records
8 juin 2010 Behind the Blackest Tears (en)

Équipement[modifier | modifier le code]

Guitares[modifier | modifier le code]

  • ESP Viper (Black)
  • ESP Viper Baritone
  • ESP Viper Custom (Red)
  • ESP Eclipse Ambery Cherry Sunburst
  • Gibson SG VooDoo (2005 With Crowbar)
  • Gibson SG Standard Black (2005 With Crowbar)
  • Gibson SG Gothic (Down 2002, Crowbar 2005, Kingdom of Sorrow 2008) [3]
  • Fender Stratocaster White (2009 Tour With Down)
  • ESP Viper Custom Purple Le Fleur-de-lis (2010 crowbar)
  • Gibson Explorer White (Down)
  • Maxon Effects Pedals
  • Boss Metal Zone MT-2 pedal (Used for boost with Crowbar, EQ all at noon, level cranked, drive at 0)

Amplification[modifier | modifier le code]

  • Orange Thunderverb 50 (he and Pepper Keenan are both endorsers since 2010)[4],[5]
  • Marshall Amplification
  • Marshall JCM800 2203X 100W Head (Down)
  • Orange Rockerverb 100 (Down)
  • Marshall 1960B straight front 300W 4x12 cabinets that use celestion V30speakers.
  • Mesa/Boogie Standard 4x12 cabinets with celestion V30 speakers (Crowbar)
  • Randall RG100ES (Crowbar, used from '88 - present)
  • Randall RG3003 (Crowbar, used since 2013)
  • RandalL Cyclone (Crowbar, used briefly around 2000 - 2001)
  • Dean Dime D-100 (Crowbar used briefly during 2010 - 2011)

Liens[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]