Kirishitan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article détaillé : Histoire du catholicisme au Japon.
Chrétiens japonais (Kirishitan) en costumes portugais, XVIe et XVIIe siècles.

Le terme japonais kirishitan (吉利支丹, 切支丹, キリシタン?), du portugais cristão, désigne les chrétiens catholiques en japonais et est utilisé dans les textes japonais comme terme historiographique pour les catholiques romains au Japon aux XVIe et XVIIe siècles.

Persécutés, ils entrent dans la clandestinité après la rébellion de Shimabara dans les années 1630 sous le nom de Kakure Kirishitan[1],[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et référence[modifier | modifier le code]

  1. S, Tokyo, Shogakukan,‎ 2012 (OCLC 56431036, lire en ligne)
  2. (ja) 隠れキリシタン, Tokyo, Shogakukan,‎ 2012 (OCLC 56431036, lire en ligne)