Kirin Kiki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kiki.
Kirin Kiki
Description de cette image, également commentée ci-après
Kirin Kiki en 2015.
Nom de naissance Keiko Nakatani (中谷 啓子, Nakatani Keiko?)[1]
Surnom Chiho Yūki (悠木 千帆, Yūki Chiho?)[1]
Naissance
Tokyo (Japon)
Nationalité Drapeau du Japon Japonaise
Décès (à 75 ans)
Shibuya (Japon)
Profession Actrice
Seiyū
Films notables Les Délices de Tokyo
Still Walking
Tel père, tel fils
Séries notables Jikan desu yo

Kirin Kiki (樹木 希林, Kiki Kirin?), nom de scène de Keiko Uchida (内田 啓子, Uchida Keiko?)[1], née le à Tokyo et morte le [2] dans la même ville, est une actrice japonaise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Kirin Kiki nait à Tokyo en 1943 dans une famille de musiciens[3]. Elle commence sa carrière d'actrice dans la compagnie théâtrale Bungakuza basée à Shinjuku dans les années 1960[3]. Elle gagne en popularité dans les années 1970 en tant qu'actrice de télévision[3] dans des séries comiques comme Jikan desu yo ou Terauchi Kantarōikka, série dans laquelle elle incarne un personnage âgé bien qu'elle n'ait alors que trente-et-un ans[4].

En 1977, elle adopte le nom de scène de Kirin Kiki[4]. À partir des années 1980, elle travaille régulièrement avec des réalisateurs renommés comme Seijun Suzuki, Kon Ichikawa, Kihachi Okamoto, Masahiro Shinoda ou encore Tadashi Imai[3],[4]. Elle remporte deux prix de la meilleure actrice à la Japan Academy pour ses interprétations dans Tokyo Tower: Mom and Me, and Sometimes Dad de Jōji Matsuoka (2007) et dans Waga haha no ki de Masato Harada (2012)[4] ainsi que de nombreuses récompenses pour son rôle de grand-mère facétieuse dans Still Walking de Hirokazu Kore-eda (2008).

Diagnostiquée d'un cancer du sein en 2004[2],[5], Kirin Kiki meurt le à son domicile dans l'arrondissement de Shibuya à Tokyo[2].

Famille[modifier | modifier le code]

En 1964, Kirin Kiki a épousé l'acteur Shin Kishida (en)(1939-1982), mais ils se séparent en 1968. En 1973, elle s'est remariée avec l'acteur et chanteur Yuya Uchida (en) (né en 1939), avec qui elle a eu une fille, devenue actrice : Yayako Uchida (ja) (née le 11 février 1976)[1].

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Années 1960[modifier | modifier le code]

Années 1970[modifier | modifier le code]

Années 1980[modifier | modifier le code]

Années 1990[modifier | modifier le code]

Années 2000[modifier | modifier le code]

Années 2010[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

  • 1964 - 1966 : Shichinin no mago (七人の孫?) (série TV)
  • 1970 : Jikan desu yo (時間ですよ?) (série TV de 120 épisodes)[6]
  • 1974 - 1975 : Terauchi Kantarōikka (寺内貫太郎一家?) (série TV)
  • 1991 : Downtown Tantei-gumi '91 (ダウンタウン探偵組'91?) (série TV de 10 épisodes)[6]
  • 1995 : Kagayake! Rintaro (輝け!隣太郎?) (série TV de 12 épisodes) : Rin[6]
  • 1996 : Garasu no kakera-tachi (硝子のかけらたち?) (série TV)
  • 2000 : Aoi Tokugawa sandai (葵 徳川三代?) (série TV)

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (ja) « 樹木希林 - 略歴・フィルモグラフィー », sur Kinenote (consulté le 16 septembre 2018).
  2. a b et c (en-US) « Veteran TV, movie actress Kirin Kiki dies in Tokyo at age 75 », The Japan Times,‎ (lire en ligne)
  3. a b c et d (en) Edmund Lee, « Kirin Kiki, everyone’s favourite Japanese screen grandmother, on flowering late », South China Morning Post,‎ (lire en ligne)
  4. a b c et d (en) « 10th Asian Film Awards – Lifetime Achievement Award 2016 », sur Asian Film Festivals, (consulté le 30 septembre 2018)
  5. « Déces de Kirin Kiki, actrice phare chez Hirokazu Kore-eda », Libération,‎ (lire en ligne)
  6. a b et c (en) Jonathan Clements et Motoko Tamamuro, The Dorama Encyclopedia: A Guide to Japanese TV Drama Since 1953, Stone Bridge Press, , 448 p. (ISBN 9781611725216, lire en ligne)
  7. (en) « Tadanobu ASANO wins Best Supporting Actor Award and Kirin KIKI receives Lifetime Achievement Award at the 10th Asian Film Awards », sur Tokyo International Film Festival, (consulté le 30 septembre 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :