Kiosque (sous-marin)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Kiosque du sous-marin nucléaire français Casabianca (S603).

Le kiosque de sous-marin est la superstructure élevée au-dessus de la coque de ces bâtiments. Elle a pour objectif de disposer d'une plateforme surélevée pour la navigation en surface en vue de faciliter :

  • l'observation aérienne ou navale des alentours,
  • les manœuvres portuaires ou d'approche d'autres navires [1].

La passerelle de navigation située en haut du kiosque est à l'air libre. Elle abrite donc fort peu les membres d'équipage qui assurent la veille en surface. Elle est donc surnommée « baignoire » par les sous-mariniers[2] car, par gros temps, elle est balayée par les plus grosses vagues.

Le kiosque héberge aussi des dispositifs verticaux de grande hauteur, tels que des périscopes, antennes, mâts de communication ou Schnorchel [1],[3].

Afin de réduire la trainée hydrodynamique et de trop ralentir le sous-marin, le kiosque est en général profilé et plus étroit que la coque [1]. Son raccord à la coque est particulièrement étudié. Le kiosque se situe le plus souvent au milieu du sous-marin, mais il est parfois décalé vers l'avant.

Par son profil, le kiosque joue un rôle de stabilisateur horizontal du sous-marin quand il est en plongée. Il comporte aussi parfois des ailerons mobiles pour accélérer la plongée [1] et jouer également un rôle de stabilisation vertical [3].

Sur les modèles récents de sous-marin, tels que ceux de la classe Virginia, les périscopes classiques à base d'optique sont remplacés par des caméras haute définition sur un mât avec transmission par fibre optique. Le besoin d'hébergement de matériels dans le kiosque est donc réduit [3].

Dans l'argot des sous-mariniers, le kiosque reçoit aussi les surnoms de « massif » ou « cathédrale »[2], traduisant de façon imagée sa situation surplombant le pont, comme un massif de montagnes surplombe la plaine, ou une cathédrale la ville médiévale.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) « Submarine Sail », sur www.neely-chaulk.com (consulté le 24 janvier 2016)
  2. a et b « MASSIF (cathédrale, kiosque, abri de navigation, baignoire, passerelle) », sur SOUS-MARIN VÉNUS (consulté le 13 avril 2020).
  3. a b et c http://www.onr.navy.mil/focus/blowballast/sub/work1.htm

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]