Kingsford Heights

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Kingsford Heights
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Géographie
Pays
État
Comté
Superficie
2,44 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
221 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
LaPorte County Indiana Incorporated and Unincorporated areas Kingsford Heights Highlighted.svg
Démographie
Population
1 435 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
588,2 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Identifiants
Code postal
46346Voir et modifier les données sur Wikidata
Code FIPS
18-39852Voir et modifier les données sur Wikidata
GNIS
TGN
Indicatif téléphonique
219Voir et modifier les données sur Wikidata

Kingsford Heights est une municipalité américaine située dans le comté de LaPorte en Indiana.

Lors du recensement de 2010, sa population est de 1 435 habitants[1]. La municipalité s'étend sur une superficie de 0,94 mille carré (2,43 km2)[1].

En 1940, le département de la Guerre des États-Unis choisit d'implanter une importante usine de munitions à Kingsbury (Indiana). Victory City est fondée le pour les ouvriers de l'usine. Environ 3 000 maisons sont construites mais seulement 200 familles s'y installent ; face à cet échec de nombreuses maisons sont déplacées dans les années qui suivent. L'usine ferme en 1949 puis rouvre quelque temps durant la guerre de Corée[2].

Après la guerre, Victory City adopte le nom de Kingsford Heights, moins connoté[3]. Elle devient une municipalité en 1946[4].

Historiquement ouvrière et démocrate, la ville vote cependant à 56 % pour Donald Trump en 2016 après avoir soutenu Barack Obama à 60 % en 2012[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Bureau du recensement des États-Unis, « Population, Housing Units, Area, and Density: 2010 - State -- Place and (in selected states) County Subdivision 2010 Census Summary File 1 », sur factfinder.census.gov (consulté le 5 août 2018).
  2. (en) Matt Fritz, « Presentation focuses on history of KOP », sur thenewsdispatch.com, (consulté le 5 août 2018).
  3. (en) Amanda Bishop, « Don't get tricked on those K. Heights roads », sur heraldargus.com, (consulté le 4 août 2018).
  4. (en) Bob Kasarda et Bill Dolan, « A Tale of Three Counties: Some 41 communities call Lake, Porter and LaPorte counties home », sur nwitimes.com, (consulté le 5 août 2018).
  5. (en) Virginia Black, « Why a small LaPorte County town flipped big for Trump », sur southbendtribune.com, (consulté le 5 août 2018).

Voir aussi[modifier | modifier le code]