King's Quest III: To Heir is Human

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
King's Quest III: To Heir is Human
Développeur Sierra On-Line

Date de sortie 1986
Genre Aventure, Fiction interactive
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Amiga, Apple II, Apple IIGS, Atari ST, DOS, Mac, PCjr
Contrôle Clavier

Moteur AGI

King's Quest III: To Heir is Human est un jeu d'aventure sorti en 1986, développé par Sierra On-Line, troisième volet de la série King's Quest.

Le jeu a eu un remake en pointer-et-cliquer par une équipe de bénévoles.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un jeune garçon, Gwydion, a vécu toute sa vie comme le serviteur de Manannan, un vieux sorcier cruel et malfaisant qui l'exploite et le tue à la tâche. Gwydion sent cependant qu'un autre destin l'attend, et décide un jour d'échapper aux griffes de son sinistre maître...

Gwydion, parvenant à neutraliser Manannan, découvrira plus tard qu'il est en réalité le Prince Alexander, fils du Roi Graham et de la Reine Valanice, enlevé par Manannan alors qu'il n'était qu'un bébé. Il devra ensuite sauver sa sœur jumelle la Princesse Rosella d'un dragon à laquelle elle était donnée en sacrifice.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Le titre est un détournement de l'expression anglaise « To err is human » (qui signifie « L'erreur est humaine »), mais en remplaçant « err » (« faire une erreur ») par « heir » (« héritier »).
  • Le jeu a rebuté plusieurs joueurs, qui ne se sentaient pas familiers avec un personnage apparemment sans rapport avec le Roi Graham des deux jeux précédents.