King's Bounty

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
King’s Bounty
Éditeur New World Computing
Développeur New World Computing
Concepteur Jon Van Caneghem

Date de sortie 1990
Genre Stratégie au tour par tour
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme DOS, Amiga, Apple II GS, Commodore 64, FM Towns, Mega Drive
Média Disquette, cassette, cartouche
Langue Anglais
Contrôle Clavier

King’s Bounty est un jeu vidéo de stratégie au tour par tour située dans un univers médiéval-fantastique développé et publié en 1990 par New World Computing.

Le scénario met en scène un héros (le joueur à le choix entre un chevalier, un paladin, un sorcier ou un barbare) recueillant la « part du Roi » (the King’s bounty en anglais) chez une succession de vilains typiques de l'heroic fantasy. Chaque ennemi possède une partie d’un puzzle qui, une fois assemblé, révèle l’emplacement du « sceptre de l’ordre » qui a été dérobé. Avancer dans le jeu permet de gagner de la réputation auprès du roi, et donc de disposer de plus d'armées, afin de finir le jeu avant le nombre de tours imparti.

Ce jeu a posé les bases de ce qui devait par la suite devenir, largement remanié, Heroes of Might and Magic, et est ainsi parfois appelé Heroes of Might & Magic 0 par les fans. Ce ne fut pas cependant un véritable succès commercial.

Accueil[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes obtenues
King’s Bounty
Média Nat. Notes
Dragon GB 3/5[1]
Amiga Power GB 84 %[2]
Zzap!64 GB 80 %[3]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Hartley, Patricia et Kirk Lesser, «  The Role of Computers », Dragon, no 166,‎ février 1991, p. 31-36.
  2. (en) Stuart Campbell, «  King’s Bounty Review », Amiga Power, no 6,‎ octobre 1991, p. 83.
  3. (en) «  King’s Bounty Review », Zzap!64, no 68,‎ décembre 1990, p. 43-44.
  4. (en) HilaryY Goldstein, «  King’s Bounty Return », sur IGN.com,‎ 28 mars 2007.