Kinabatangan (fleuve)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kinabatangan
Le Kinabatangan pris du pont près de Batu Tulug
Le Kinabatangan pris du pont près de Batu Tulug
Hydrographie du Kinabatangan
Hydrographie du Kinabatangan
Caractéristiques
Longueur 560 km
Bassin 16 800 km2
Bassin collecteur Kinabatangan
Débit moyen ?
Cours
Embouchure Mer de Sulu
· Localisation près de Sukau et à l'est de Sandakan
· Coordonnées 5° 42′ N, 118° 23′ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la Malaisie Malaisie
Régions traversées Sabah sur l'île de Bornéo

Le fleuve Kinabatangan (en malais : Sungai Kinabatangan) est un cours d'eau de l'État de Sabah, en Malaisie. Situé sur l'île de Bornéo, c'est le deuxième plus long fleuve de Malaisie, avec une longueur de 560 km et le plus important de Sabah. Le bassin fluvial s'étend sur 16 800 km2 soit 23 % de la surface de l’État.

Description[modifier | modifier le code]

Le Kinabatangan prend sa source dans la chaîne Crocker au sud-ouest de Sabah avant de se jeter dans la mer de Sulu au sud-est de Sandakan. Les précipitations sont très abondantes sur le bassin du fleuve (2500 à 3000 mm par an) et les inondations sont un phénomène périodique. Les 70-100 km du cours inférieur s'écoulent dans un terrain en très faible pente en formant des méandres. Le fleuve déborde généralement durant la saison de la mousson (novembre-mars) dans la plaine recouverte d'une des dernières forêts pluviales inondées de la région. La zone inondable s'étend sur 280 000 hactares. Cet environnement particulier abrite une faune exceptionnelle comprenant 50 espèces de mammifères (dont 10 primates), environ 200 espèces aviaires, 20 espèces de reptiles et 1056 espèces de plantes. Plusieurs de ces espèces sont endémiques[1],[2]

Historique[modifier | modifier le code]

La forêt qui entoure le cours du fleuve a été en partie défrichée au début des années 1950 par des petits fermiers et des grandes exploitations commerciales. Plusieurs réserves forestières ont été créées dans les années 1970 mais elles ont rapidement été abandonnées. Au début du 21ème siècle, il existe 20 moulins à huile de palme sur le bassin de la rivière qui traite la production toujours croissante des plantations de palmiers à huile[2].

Une zone protégée de 27800 hectares, baptisée Kinabatangan Wildlife Sanctuary, a été créé en 2005 le long du cours inférieur de la rivière pour protéger la forêt pluviale et ses habitants[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) SAHANA HARUN, WATER QUALITY DYNAMICS IN A LOWLAND TROPICAL CATCHMENT: THE KINABATANGAN RIVER, SABAH, MALAYSIA, pages totales =285, (lire en ligne), p. 58
  2. a, b et c (en) « Kinabatangan corridor of life factsheet », WWF,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]