Kimura Bin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Kimura Bin est un psychiatre japonais contemporain, spécialiste de la schizophrénie et auteur d'une approche phénoménologique qui s'appuie, entre autres, sur des concepts philosophiques spécifiquement japonais, notamment celui de l'aida (l'entre-deux).

Biographie[modifier | modifier le code]

Bin Kimura est né en 1931 en Corée et a fait ses études à la faculté de médecine de Kyoto. Il découvre les travaux du psychanalyste suisse Ludwig Binswanger sur la schizophrénie et s'intéresse ensuite à Heidegger et Husserl, et parallèlement à l'œuvre du philosophe Kitarō Nishida.

En poste à partir de 1963 à l’université de Nagoya, il mène des recherches sur la schizophrénie.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Il publie son premier ouvrage « Entre humain et humain. Approche japonaise de la psychiatrie », en 1972, où il fait déjà intervenir le concept philosophique japonais d’aïda, lien qui lie l’individu à autrui et au monde. Il s’appuie également sur des éléments de la pensée du biologiste Viktor von Weizsäcker exposée dans son œuvre « Der Gestaltkreis » (Le cercle de la forme) et qu'il a traduit en japonais.

Pour Kimura, l’aïda "intérieur" correspond à un Soi-même, qui reflète l'aïda interpersonnel. La schizophrénie est alors une pathologie de la relation, donc de l’aïda. Cette vision est d’autant plus pertinente au Japon, où l’individu se vit notamment comme partie du groupe social.

Bin Kimura est auteur d’une dizaine d’ouvrages, recourant au concept d’aïda.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Sakae Murakami-Giroux, Fujita Masakatsu et Virginie Fermaud, Ma et Aida, des possibilités de la pensée de la culture japonaises, Editions Philippe Picquier, 2016, (ISBN 978-2-8097-1213-1)
  • Bin Kimura, L'Entre, une approche phénoménologique de la schizophrénie,Trad. Claire Vincent, Million, 2000, (ISBN 2-84137-093-3)
  • Bin Kimura, Ecrits de psychopathologie phénoménologique, Trad. Joël Bouderlique, PUF, Coll.Psychiatrie ouverte, 1992, (ISBN 2-13-044040-1)
  • Bin Kimura, Hito no hito to no aida, Seishin Igakuteki Nihonron (Entre humain et humain. Approche japonaise de la psychiatrie), Kôbundô, 1972
  • Bin Kimura, Jiko, aida, jikan (Soi, entre, temps), Kôbundô, 1981