Kim Novak (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kim Novak
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Rock
Années actives 2005 / 2014
Labels Talitres Records
Kütu Folk Records
Site officiel Luck & Accident
Glory
The Golden Mean

Kim Novak est un groupe de rock français actif entre 2005 et 2014.

Souvent comparé aux groupes Interpol, The National ou The Strokes, Kim Novak a sorti deux albums entre 2007 et 2011.

Luck & Accident[modifier | modifier le code]

Après un premier LP auto-produit en 2006, Kim Novak sort le 23 avril 2007 l'album Luck and Accident[1] (Talitres Records), produit par François Chevallier (Émilie Simon) et Markus Dravs (Arcade Fire, Brian Eno, Björk, Coldplay). À cette occasion, le groupe se produit en direct dans l'émission Des mots de Minuit sur France 2 [1][2], sur France Inter dans les émissions Sous les étoiles exactement et Pique et cœur, et sort le single "Swallow".

Pendant la tournée qui suit, Kim Novak assure les premières parties de Poni Hoax, Nada Surf et The Wedding Present et joue entre autres aux Transmusicales de Rennes, aux Eurockéennes de Belfort ou encore aux Papillons de nuit. Le groupe tourne également en Belgique, Autriche et Italie.

"Kim Novak lorgne par extension sur le New York d’Interpol ou celui plus séminal du Velvet Underground – dont témoigne le clin d’œil amoureux In The Mirror. Abreuvé d’admirables références anglo-saxonnes, Kim Novak décomplexe le rock hexagonal pour de bon."
Les Inrockuptibles
"Un heureux accident que ce premier essai-là."
Rolling Stone
"Un album sombre et hanté, peuplé de références aux mancuniens de Joy Division, au Velvet Underground et dont le son titillera les oreilles des fans d’Interpol et The National."
Les Inrocks.com
"Une cold wave britannique qui isole les sonorités d’instruments glaçant et qui martèle percussions et songwriting écorché."
Presto
"Si vous aimez le rock dissonant des années 70 et 80, et que vous n’êtes par contre une touche electro, un détour par « Luck & Accident » s’impose. Les normands de Kim Novak ajoutent leur pierre au ravalement du rock."
Open Mag
"La réponse française à Interpol ou The National. Cinglant. Luck & Accident est un disque plantureux et cultivé, dont on peine à trouver la moindre faille."
Pinkushion

Glory[modifier | modifier le code]

Après avoir foulé la scène de l'Olympia en ouverture du concert des Stranglers, Kim Novak se consacre à la composition de nouveaux titres et produit en février 2011 le EP Glory. Ils collaborent avec le réalisateur Thomas Aufort (Poni Hoax, Syd Matters) pour la réalisation du clip du single Love Affair[2].

"Énergique, enivrant, dansant, nostalgiquement accrocheur."
Wat TV
"Kim Novak a l’art et la manière de toujours surprendre avec sa musique, le groupe n’est jamais là où on pourrait l’attendre."
Desinvolt

The Golden Mean[modifier | modifier le code]

En octobre 2011 Kim Novak sort un nouvel album chez Kütu Folk Records : The Golden Mean. Le disque bénéficie d'un excellent accueil critique et est sélectionné comme l'« Album pop/rock de l'année »[3] par les lecteurs du magazine Slate.

Le titre New-York apparait dans la bande-son de la série Les experts [3].

Kim Novak repart en tournée fin 2011 avec une date évènement aux Transmusicales de Rennes (dont la genèse du concert est retracé dans le documentaire The Last Embrance, réalisé par Anthony Le Grand) puis en 2012 avec des concerts à la Route du Rock et au festival Beauregard.

"Mélodies éclatantes et arrangements en or sur le second album des Normands."
Inrocks.com
"Régénéré après quatre ans d’absence, la formation rock caennaise enfonce le clou rouillé du rock angulaire sur d’innocentes harmonies pop. Contagieux."
Pinkushion
"Quinze titres de qualité sans aucune fausse note."
Desinvolt
"Des guitares cristallines et des mélodies feutrées évoquent des ambiances rêveuses ou nostalgiques. On imagine de vieux cinémas à l'abandon, des Cadillac rouillées ou la fin de l'été. L'album véhicule une sorte de fêlure, de tristesse insouciante, avec ses chœurs raffinés, ses rythmiques tantôt sautillantes, tantôt aériennes et son chant voilé qui semble courir derrière un souvenir perdu."
Music in Belgium

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nathalie Pessel, Le Point, n° 1815 du 28/06/2007.
  2. « Love Affair - kIM NOVAk [Music Video] », sur http://vimeo.com (consulté le 19 février 2011).
  3. (fr)« Vos Victoires de la musique 2012 », sur www.slate.fr (consulté le 26 juillet 2012).