Kim Jung-tae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Kim Jung-tae
Description de l'image 130202 7번방의 선물 무대인사 김정태.jpg.
Naissance (48 ans)
Pusan
Nationalité Corée du Sud
Profession acteur de cinéma, acteur, acteur de télévision
Films notables Voir filmographie
Séries notables Voir section

Kim Jung-tae / Kim Tae-wook
Hangeul 김정태 / 김태욱
Romanisation révisée Gim Jeong-tae / Gim Tae-uk
McCune-Reischauer Kim Chŏngt'ae / Kim Taeuk

Kim Jung-tae (김정태 en coréen), né Kim Tae-wook (김태욱) le à Busan, est un acteur sud-coréen, principalement connu pour ses seconds rôles dans des films et à la télévision[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Kim Jung-tae étudie le théâtre et le cinéma à l'université Kyungsung (en) de Busan, dans le sud-est de la péninsule coréenne. Il fait ses débuts dans le cinéma en 1999, en jouant dans le film The Uprising sous son nom de naissance Kim Tae-wook. En 2006, il commence à jouer sous son nom de scène, Kim Jung-tae[2]. Principalement connu pour ses rôles secondaires, Kim joue généralement des personnages antagonistes : des gangsters, des escrocs ou d'autres types de personnes malhonnêtes[3].

Kim rencontre le succès en 2010, lorsqu'il joue le rôle principal de Remember O Goddess, un court-métrage et film noir de 25 minutes traitant de la perte de mémoire[4],[5],[6]. La même année, Kim est également apprécié par le public pour son caractère comique dans le film Bangga! Bangga? (en)[7],[8].

En 2014, lui et son fils Kim Ji-hoo participent à Le Retour de Superman (en), une émission de télé-réalité montrant des célébrités s'occupant de leurs enfants durant quelques jours pendant l'absence de leur femme. Ils étaient à l'origine des invités des épisodes 20 et 21, auxquels participait leur ami Jang Hyun-sung, mais les internautes, qui ont apprécié la venue de Kim et son fils, ont désiré les voir dans d'autres épisodes de l'émission[9]. Dans l'épisode 21, Kim affirme qu'il surnomme son fils « Yakkung » parce que lors d'une partie de « coucou » (kkakkung en coréen), le bébé n'aurait pas voulu répondre à kkakkung, mais à yakkung. Kim et son fils deviennent candidats officiels de l'émission à partir de l'épisode 25[10],[11].

Kim est ensuite critiqué pour avoir fait apparaître son fils dans les médias pendant sa campagne publique en faveur de Na Dong-yeong, une personnalité du Parti Saenuri ayant postulé le poste de maire de la ville de Yangsan lors des élections municipales de 2014 (en). Sa femme, Jeon yeon-jin, répond alors aux médias que la famille a commis une erreur et qu'elle arrêterait de fréquenter Na, qui n'était qu'un ami de son mari. Une semaine après l'éclatement de critiques massives affirmant que l'enfant de Kim est exploité à des fins politiques, Kim et son fils quittent l'émission Le Retour de Superman[12].

Vie privée[modifier | modifier le code]

En 2009, Kim se marie avec Jeon Yeo-jin, sa petite amie de 19 ans, qu'il a rencontré durant son adolescence[13]. Jeon a un doctorat en ingénierie et enseigne à l'université nationale de Pukyong[14]. Le couple réside actuellement à Busan avec ses deux enfants, Kim Ji-hoo et Kim Si-hyun.

Kim souffre d'une cirrhose du foie, et a failli en mourir à trois reprises. Sa mère s'est longtemps occupée de lui, mais est morte de la même maladie, qui n'est pas infectieuse, mais potentiellement héréditaire.

S'il n'avait pas été acteur, Kim a dit qu'il aurait aimé devenir poète. Il a écrit 200 poèmes depuis ses 17 ans et projette de les publier dans un recueil[7].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Téléréalité[modifier | modifier le code]

  • Le Retour de Superman (KBS2, 2014)
  • Nine to Six 2 (MBC Every 1, 2014 – aujourd'hui)
  • Funny TV Rollercoaster: Hongdae Jung-tae (tvN, 2011)
  • Win Win (KBS2, 2011) (invité)
  • 2 Days & 1 Night (KBS2, 2011) (invité spécial rôle secondaire aux épisodes 196–197)

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 잊어줘 (« Oublie ») (piste de Girl K OST, 2011)[19]
  • 날개 (« Ailes »), 찬찬찬 (« Chan Chan Chan ») (single numérique, 2011)[20]

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « KIM Jung-tae », Korean Film Council (consulté le 28 mai 2014)
  2. (en) Woo-young Lee, « Actor Kim Jeong-tae's sense of humor propels him to stardom », The Korea Herald, (consulté le 28 mai 2014)
  3. (en) « Veteran Supporting Actors Behind Success of Domestic Films », The Chosun Ilbo, (consulté le 28 mai 2014)
  4. (en) « Remember O Goddess (South Korea, Yoon Jung Lee: 2011) », New Korean Cinema, (consulté le 28 mai 2014)
  5. (en) Simon McEnteggart, « Remember O Goddess (나를 잊지 말아요) », Hanguk Yeonghwa,‎ (consulté le 28 mai 2014)
  6. (en) « Yoon Jung Lee (Interview) – "The Good, The Korean-American, The Noir" », MiNi MiNi MOViE REViEW, (consulté le 28 mai 2014)
  7. a et b (en) Kyung-nam Lee, « Kim Jung Tae profile », enewsWorld, (consulté le 28 mai 2014)
  8. (en) Hyo-won Lee, « Duty falters in satirizing social issues », The Korea Times, (consulté le 28 mai 2014)
  9. (en) Superman Returns To Star Kim Jung Tae - Posts Pic Of Adorable Son Yakkung!, KpopStarz, 30 avril 2014
  10. (en) Eun-hwa Choi, « Kim Jung Tae to Join Superman is Back as New Member », enewsWorld, (consulté le 28 mai 2014)
  11. (en) « New Superman Returns Family as Actor Kim Jung Tae Joins Cast », Soompi, (consulté le 28 mai 2014)
  12. (en) Hee-eun Kim, « Kim drops out of Superman », sur Korea JoongAng Daily, (consulté le 11 juin 2014)
  13. (en) Kyung-nam Lee, « Kim Jung Tae says, "I'm Proud of My Wife" », enewsWorld, (consulté le 28 mai 2014)
  14. (ko) La femme de Kim Jung-tae, professeure à l'université nationale de Pukyong, Ajjeollyeo
  15. (en) Hye-ji Lee, « Kim Jung-tae to Turn Gangster's Boss in Tough as Iron », TenAsia, (consulté le 28 mai 2014)
  16. (en) Yong-jin Ji, « Bountiful Characters and Humor - MAN ON THE EDGE », Korean Film Council, (consulté le 28 mai 2014)
  17. (en) In-kyung Lee, « Kahi and Kim Jung Tae Become Kirin Art School's Trouble Makers », enewsWorld, (consulté le 28 mai 2014)
  18. (en) Eun-hwa Choi, « Girl K's Kim Jung Tae Praises Han Groo », enewsWorld, (consulté le 28 mai 2014)
  19. (en) « Forget About Me – Little Girl K OST Part 2 by Kim Jung Tae », Drama Haven (consulté le 28 mai 2014)
  20. (ko) « 날개 », Daum Communications (consulté le 28 mai 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]