Kim In-kyung

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kim In-kyung
Image illustrative de l'article Kim In-kyung
Fiche d'identité
Nom de naissance Kim In-kyung
Date de naissance (29 ans)
Lieu de naissance
Corée du Sud
Taille 1,60 m
Carrière
Passé pro en 2006
Circuit pro LPGA Tour depuis 2007
Victoires pro 7
Tournois majeurs
Kraft Nabisco 2e en 2012
LPGA 5e en 2010
Open américain 2e en 2013
Open britannique 1re en 2017

Kim In-kyung, née le , est une golfeuse sud-coréenne. Professionnelle depuis 2006, elle intègre le LPGA Tour en 2007. Elle compte dix titres professionnels, dont l'Open britannique en 2017.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle se qualifie sur le LPGA en fin d'année 2006, et choisit de passer professionnel à cette occasion. Elle remporte son premier tournoi l'année suivante lors du Long Drugs Challenge. En 2009 elle remporte deux tournois, le State Farm Classic sur le LPGA et le Dubai Ladies Open sur le Ladies European Tour Durant l'année 2010, elle termine trois des quatre tournois majeurs dans le Top 5, et remporte son troisième titre sur le circuit américain lors du Lorena Ochoa Invitational[1]. En décembre 2010, elle est récompensée du Rookie of the Year, titre récompensant la meilleure débutante sur le circuit européen[2].

En 2011, 2012 et 2013, elle termine dans les dix premières d'un majeur à cinq reprise, dont deux 2e place, mais elle ne réussit pas remporter de tournoi. Elle renoue avec la victoire en 2014 sur le LET lors du ISPS Handa Ladies European Masters. Elle remporte le tournoi une deuxième fois en 2016, la troisième sur le circuit européen, avant de s'imposer au Reignwood LPGA Classic.

Elle remporte en juin 2017 deux tournoi du LPGA, le ShopRite LPGA Classic puis le Marathon Classic. Deux mois plus tard, elle remporte son premier majeur, l'Open britannique dames.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Kim In-kyung compte au total dix titres professionnels, six sur le circuit de la LPGA (nord-américain), trois sur le circuit européen (LET) et l'Open britannique commun au deux circuits. Outre sa victoire, ses meilleures performances sur les tournois majeurs de la LPGA sont la deuxième au Kraft Nabisco en 2012 et à l'Open américain en 2013 et la troisième place à l'Open britannique en 2010[3] et à l'Open américain en 2008[4] et 2009[5].

Victoires professionnelles[modifier | modifier le code]

Majeur (1)[modifier | modifier le code]

Année Tournoi
2017 Open britannique

LPGA Tour (6)[modifier | modifier le code]

Année Tournoi
2008 (1) Longs Drugs Challenge
2009 (2) State Farm Classic
2010 Lorena Ochoa Invitational
2016 Reignwood LPGA Classic
2017 ShopRite LPGA Classic, Marathon Classic

LET (3)[modifier | modifier le code]

Année Tournoi
2009 (2) Dubai Ladies Masters (LET)
2014 ISPS Handa Ladies European Masters
2016 ISPS Handa Ladies European Masters

Parcours en tournois majeurs[modifier | modifier le code]

In-Kyung Kim au Championnat de la LPGA en 2009.
Tournoi 2006 2007 2008 2009
Championnat Kraft Nabisco DNP DNP CUT T28
Championnat de la LPGA DNP T21 CUT 16
Open américain CUT T61 T3 T3
Open britannique DNP T42 T9 T20
Tournoi 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
Championnat Kraft Nabisco T44 T10 2 T55 T39 T51 49 T27
Championnat de la LPGA T5 T12 T25 T22 DNP CUT T30 CUT
Open américain 4 T10 CUT 2 T30 T35 CUT CUT
Open britannique T3 T37 T10 T47 CUT DNP T50 1
The Evian Championship Majeur en 2013 T19 T27 T16 6

DNP = N'a pas participé
CUT = A raté le Cut
"T" = Égalité
Le fond vert montre les victoires et le fond jaune un top 10.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « In-Kyung Kim wins by 3 shots in Mexico », sur sports.espn.go.com, (consulté le 1er avril 2011)
  2. (en) « In-Kyung Kim of South Korea named the 2010 Ryder Cup Wales Rookie of the Year », sur golfblogger.co.uk, (consulté le 1er avril 2011)
  3. « Women's British : 3e couronne pour Yani Tseng », sur golf.lemonde.fr, (consulté le 1er avril 2011)
  4. (en) Bill Jempt, « In Bee Park wins the US Women’s Open », sur outsidethebeltway.com, (consulté le 1er avril 2011)
  5. (en) Brent Kelley, « Ji a Whiz to Win 2009 US Women's Open », sur golf.about.com, (consulté le 1er avril 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :