Kim Duk-koo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dans ce nom coréen, le nom de famille, Kim, précède le nom personnel.

Kim Duk-koo
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Date de naissance
Lieu de naissance District de Goseong, Gangwon
Date de décès (à 23 ans)
Lieu de décès Las Vegas
Taille 1,68 m (5 6)
Catégorie Poids légers
Palmarès
Professionnel Amateur
Combats 20 33
Victoires 17 29
Victoires par KO 8
Défaites 2 4
Matchs nuls 1
Titres professionnels Champion d'Asie OPBF poids légers (1982)

champion de Corée du Sud poids légers (1978)
Dernière mise à jour : 15 mars 2015

Kim Duk-koo, né le au district de Goseong dans la province de Gangwon est un boxeur sud-coréen mort le à Las Vegas au Nevada à la suite d'un combat de championnat du monde des poids légers WBA face à Ray Mancini[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Passé professionnel en 1978, il devient champion de Corée du Sud des poids légers en 1978 et champion d'Asie deux ans plus tard. Après 3 défenses victorieuses, il est classé challengeur no 1 du champion du monde WBA de la catégorie, Ray Mancini. Le combat est organisé au Caesars Palace de Las Vegas le 13 novembre 1982 et se termine tragiquement par la mort du boxeur asiatique des suites de ses blessures 4 jours après avoir été battu par KO au 14e round. Ce combat aura un fort retentissement dans le monde de la boxe et aura pour conséquence de réduire de 15 à 12 rounds la durée des championnats du monde afin de davantage préserver l'intégrité physiques des boxeurs[2].

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Notice dans une base relative au sport : BoxRecVoir et modifier les données sur Wikidata