Kikaiga-shima

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kikai.

Kikaiga-shima ou Kikai-jima (喜界島, Kikaigashima/Kikaijima?) est une île du sud-ouest du Japon au nord d'Okinawa et près de Amami-Ōshima. Elle fait partie de l'archipel Satsunan et des îles Amami, comme les autres îles Amani elle fait partie de la préfecture de Kagoshima. L'île abrite le bourg de Kikai.

Vue depuis Kikai.

On y parle le kikaï qui fait partie des langues ryukyu.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'histoire de l'île a commencé au Moyen Âge.

Matthew Perry arriva au Japon en débarquant sur Kikaigashima.

Industrie[modifier | modifier le code]

L'île dispose de vaste champs de cannes à sucre. La production de sésame de l'île représente 70 % de la production de sésame nationale du Japon[1].

Circulation[modifier | modifier le code]

Il y a un aéroport sur l'île depuis 1968, l'aéroport de Kikai. Il y a aussi des dessertes maritimes fréquentes. Pour voyager sur l'île, il y a des lignes de bus.

Défense[modifier | modifier le code]

La force maritime d'autodéfense japonaise gère une station d'écoute de renseignement d'origine électromagnétique depuis 2006, utilisée notamment par le service de renseignement japonais Defense Intelligence Headquarters (en) lors du combat d'Amami-Ōshima en 2001.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Meii to tsunagaru ! Takeshi no katei no igaku (名医とつながる!たけしの家庭の医学?)

Liens externes[modifier | modifier le code]