Kids

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Kids (film, 1995))
Kids
Description de l'image Kids (Logo).png.

Réalisation Larry Clark
Scénario Harmony Korine
Acteurs principaux
Sociétés de production Independent Pictures
Killer Films
Shining Excalibur Films
Guys Upstairs
Kids NY Limited
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre drame
Durée 91 minutes
Sortie 1995


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Kids est un film dramatique américain réalisé par Larry Clark, sorti en 1995. Il s’agit de son premier long métrage, démontrant la vie d'adolescents new-yorkais, leurs désirs et comportements sexuels pendant l'apparition du sida. Il met en scène aussi la consommation par les jeunes de cannabis, d'alcool et de tabac, de gaz hilarant, et de kétamine.

La version originale du film fut classée NC-17 aux États-Unis, soit interdite aux moins de dix-sept ans. En France, le film est interdit aux moins de douze ans. De par ses thèmes pouvant choquer un certain public, concernant de jeunes adolescents, le film fut fortement controversé à sa sortie, malgré des critiques unanimes et enthousiastes. Le film contient de nombreux dialogues très crus. Il dépeint aussi des scènes de viol, de violences physiques, de drogues et de vols. Il dépeint la situation de la jeunesse des années de la mi-1990 et de celle du sida.

Synopsis[modifier | modifier le code]

La scène inaugurale met en scène un garçon, Telly, et une jeune fille âgée de douze ans : ils ont un rapport sexuel dans la chambre de cette dernière. Les parents absents, Telly qui est bien plus âgé que la jeune fille la persuade de faire l'amour en dépit du fait qu'elle est toujours vierge et qu'elle appréhende l'acte sexuel. Immédiatement après, Telly rejoint son meilleur ami Casper, puis ils discutent de l'expérience sexuelle que Telly vient d'avoir. Ce dernier exprime son penchant incontrôlable pour les jeunes filles vierges. Les deux garçons pénètrent alors dans une épicerie locale afin de dérober une bouteille de bière coupée à la liqueur de Malt : tandis que Telly distrait le vendeur, Casper s'occupe du vol. Désireux de manger un morceau puis de trouver de la drogue, ils s'acheminent vers la maison de Paul, une sorte de squat dans lequel une clique de jeunes hommes discutent, fument, et se vantent de leurs prouesses sexuelles tout en assumant leur attitude désabusée à l'égard des relations non-protégées. Ils se targuent eux-mêmes de ne pas utiliser de préservatifs, ne croyant pas à l'épidémie de SIDA qui sévit depuis plusieurs années maintenant à New-York. Au cours de l'échange, certains des garçons fument de la marijuana en regardant des vidéos de skateboard tandis qu'au même moment Casper inhale du gaz hilarant.

Comme une scène en miroir, un groupe de jeunes filles discute au même moment de sexe à l'intérieur d'un appartement à l'autre bout de la ville. Leur attitude contredit manifestement les discours masculins précédemment exposés, notamment sur leur rapport à la fellation : elles affirment qu'elle détestent cela ( « i hate sucking dick ! ») alors que Casper déclare que c'est là un passe-temps secret qu'elles ont et qu'elles adorent cela ( « girls love to give head. It's like a secret pastime hobby for them »). Ruby et Jenny abordent à ce moment le fait qu'elles aient procédé au test du VIH à la demande de Ruby. Malgré le fait que le test de Ruby soit négatif, celui de Jenny se révèle positif au grand désarroi de la jeune fille qui s'empresse de prévenir Telly, le seul garçon avec lequel elle ait eu des relations sexuelles jusqu'alors. Elle passe le reste de sa journée à tenter de le contacter.

Après être passé à son domicile afin de voler de l'argent à sa mère, Telly se rend au Washington Square Park accompagné de Casper à la quête d'une dose de marijuana. Un de leurs amis qu'ils rencontrent à l'occasion dans le parc leur apprend la technique pour rouler un blunt à l'aide d'une feuille de cigare. À ce moment, Telly s'adresse à une amie, Misha, dont il s'avère qu'elle déteste Casper.

Ce dernier se met à skater dans le parc et heurte malencontreusement un jeune homme noir avec lequel l'altercation vire au règlement de compte : la bande de Casper lynche littéralement le jeune homme qui demeure inconscient au sol : Telly achève l'acte d'humiliation en crachant dans les yeux du garçon tandis qu'il agonise sur le sol du parc.

Après s'être demandés si le jeune homme noir était encore vivant ou mort dans le parc, le groupe de Telly décide se se rendre à la piscine municipale à la tombée de la nuit après avoir cherché Darcy, la future conquête de Telly qu'il espère dépuceler à l'issue de la soirée. À la suite d'une succession d'embrassades, de câlins et de baisers langoureux, les deux adolescents accompagnés du reste de la bande se rendent à une soirée dans l'appartement d'un ami, Steven.

Pendant ce temps là, Jennie atteint Washington Park où Misha lui indique qu'il est possible que Telly se soit rendu au Shelter, un club de techno réputé dans la ville. Arrivée au Shelter, un de ses amis lui donne une pilule qui se révèle être de la kétamine. Chemin faisant, Jenny découvre que Telly se trouve à la fête de Steven.

Elle arrive chez Steven trop tard, apprenant que Telly est en train de faire l'amour avec Darcy, l'exposant ainsi au virus du VIH . Décontenancée et toujours sous l'influence de la drogue, Jenny s'effondre sur le canapé parmi les autres participants de la fête. Casper la viole sans se protéger, s'exposant sans le savoir au virus du VIH. Au petit matin, Casper se réveille et se demande ce qu'il a pu se passer au cours de cette nuit (« Jesus Christ, what happened ? »).

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Musique

film:

Commentaire[modifier | modifier le code]

Certains des acteurs ont connu une fin tragique comme le laissait présager le film. Ainsi, Justin Pierce, qui joue Casper, se suicide par pendaison en 2000 et Harold Hunter meurt par overdose en 2006. Kids est le premier film pour plusieurs actrices de renom comme Chloë Sevigny et Rosario Dawson.

Distinction[modifier | modifier le code]

Nomination et sélection

Liens externes[modifier | modifier le code]