KiKi Layne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
KiKi Layne
Nom de naissance Kiandra Layne
Naissance (29 ans)
Cincinnati, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice
Films notables Si Beale Street pouvait parler
The Old Guard

Kiandra « KiKi » Layne, née le à Cincinnati (Ohio), est une actrice américaine.

Elle se fait connaître en jouant l'héroïne du drame plébiscité par la critique Si Beale Street pouvait parler (2018) de Barry Jenkins.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

KiKi Layne grandit à Cincinnati[1],[2] entourée d'une mère gestionnaire des ressources humaines et d'un père technicien de chaufferie[3]. À l'âge de sept ans, elle leur annonce vouloir faire un métier artistique[1],[3]. Ils prennent alors la décision de la transférer dans une école artistique de la ville[1],[3] où elle étudie la flûte, le cor d'harmonie puis la trompette[4],[5].

Elle intègre par la suite l'université DePaul à Chicago pour suivre un parcours de comédie[4],[5]. Après l'obtention de son diplôme, elle commence à monter sur différentes scènes de Chicago[4] et se rend régulièrement à Los Angeles pour passer des castings[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

En 2015, elle tourne dans le pilote d'un projet de série télévisée porté par Lena Waithe[4]. Mais la chaîne de télévision Showtime n'étant pas satisfaite, elle décide de retravailler le scénario et de changer de cap ; KiKi Layne est écartée du projet qui deviendra en 2018 la série télévisée The Chi[1],[4].

En 2017, KiKi Layne prend la décision d'emménager à Los Angeles pour pouvoir poursuivre une carrière au cinéma[1],[2],[3]. Deux mois après son déménagement, elle passe le casting pour le prochain projet de Barry Jenkins, Si Beale Street pouvait parler, adapté du roman du même nom de James Baldwin[3]. Un mois plus tard, elle est choisie parmi trois cent candidates pour incarner le personnage principal du film[1],[2],[3],[6]. Il sort le aux États-Unis, après avoir été présenté trois mois plus tôt au Festival international du film de Toronto. Il est bien reçu par la critique avec une note de 3.7/5 sur Allociné, sur une base de vingt-six critiques[7]. Au sujet de cette collaboration, l'actrice déclarera :

« C’est triste, mais notre pays n’a pas beaucoup évolué en ce qui concerne le racisme. C’est pour cela que ce que raconte le film est si important aujourd’hui. Barry Jenkins donne la parole aux femmes noires en nous offrant des personnages complexes et réalistes. J’ai de la chance d’être actrice à l’époque où une femme noire peut obtenir des rôles intéressants[8]. »

Considérée comme la révélation du film[9] cette production vaut notamment à l'actrice le prix de la révélation féminine lors de la cérémonie des Black Women in Hollywood organisée par le magazine américain Essence[10] et plusieurs autres nominations lors de cérémonies de remises de prix[11].

Dans le même temps, elle fait part de son intérêt à l'idée d'être la prochaine interprète de la mutante Tornade des X-Men suite au rachat de la FOX par Disney[12],[13].

Tim Walker la photographie aux côtés de Julia Garner et Sadie Sink pour la collection printemps 2019 de Kate Spade New York (en). Il s'agit de la première collection présentée depuis la mort de la styliste Kate Spade[14]. Elle fait aussi la couverture du numéro de février du magazine Essence, avec Amandla Stenberg, Regina Hall et Jenifer Lewis[15].

Le , le premier long-métrage de Rashid Johnson, Native Son, est présenté dans le cadre de la 35e édition du Festival du film de Sundance. KiKi Layne y incarne Bessie[3], l'un des seconds rôles, aux côtés notamment des acteurs Ashton Sanders (en), Margaret Qualley et Nick Robinson. La sortie américaine du film est prévue le . La même année, lors du Festival de Cannes 2019, elle est à l'affiche d'un court métrage réalisé par le cinéaste italien Luca Guadagnino, qui est présenté lors de la quinzaine des réalisateurs[16].

En 2020, elle intègre la distribution de la suite d'Un prince à New York (1988) qui marque le retour d'Eddie Murphy[17]. Elle rejoint le casting de l'adaptation du roman graphique The Old Guard pour la plateforme Netflix aux côtés de l'oscarisée Charlize Theron[18], un film d'action réalisé par Gina Prince-Bythewood dans lequel elle incarne une ancienne marine[19],[20].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Will Smith est son acteur préféré. En 2019, elle rêve d'une carrière aussi diversifiée que lui et déclare à ce propos :

« Il n'a pas laissé l'industrie le mettre dans une case. Je veux montrer qu'une actrice avec ma couleur de peau et mes cheveux crépus peut tout jouer[9]. »

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Courts-métrages[modifier | modifier le code]

Longs-métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb[11].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f (en) Carl Swanson, « Rookie of the Year: KiKi Layne is the star of Barry Jenkins’s If Beale Street Could Talk, which isn’t bad for a total newcomer », sur vulture.com, Vulture, (consulté le 26 février 2019).
  2. a b et c (en) Justin Kroll, « Barry Jenkins’ New Film Finds Lead in Newcomer Kiki Layne », sur variety.com, Variety, (consulté le 26 février 2019).
  3. a b c d e f g et h (en) Steve Rose, « Beale Street star KiKi Layne: 'Black love is so powerful in the face of injustice' », sur theguardian.com, The Guardian, (consulté le 25 février 2019).
  4. a b c d et e (en) Krista Smith, « KiKi Layne, Star of If Beale Street Could Talk, Knows How to Own a Room », sur vanityfair.com, Vanity Fair, (consulté le 26 février 2019).
  5. a et b (en) Douglas Greenwood, « KiKi Layne interview: ‘Emma Stone and Jennifer Lawrence have multiple awards and nominations. We can make Oscar-worthy performances and disappear’ », sur independant.co.uk, The Independent, (consulté le 26 février 2019).
  6. (en) Marley Marius, « Meet Kiki Layne and Stephan James, the Breakout Stars of If Beale Street Could Talk », sur vogue.com, Vogue, (consulté le 26 février 2019).
  7. « Si Beale Street pouvait parler », sur allocine.fr, Allociné (consulté le 26 février 2019).
  8. Caroline Vié, « «Si Beale Street pouvait parler» laisse éclater l'insolent talent de KiKi Layne », sur 20 minutes,
  9. a et b Perrine Sabbat, « Kiki Layne peut tout jouer », sur Grazia,
  10. (en) Sydney Scott, « Actress Kiki Layne Calls Her Rise To Fame 'Exciting But Extremely Terrifying' », sur essence.com, Essence, (consulté le 26 février 2019).
  11. a et b (en) « KiKi Layne Awards », sur IMDb
  12. (en) Marc Malkin, « ‘If Beale Street Could Talk’ Star KiKi Layne Is ‘Actively Plotting’ to Play X-Men’s Storm », sur Variety,
  13. (en) Jenna Anderson, « Kiki Layne Wants to Play the X-Men's Storm », sur Comic Book,
  14. (en) Erika Harwood, « KiKi Layne and Julia Garner Are the New Faces of Kate Spade’s Throwback Campaign », sur vanityfair.com, Vanity Fair, (consulté le 26 février 2019).
  15. (en) « ESSENCE’s 2019 Black Women In Hollywood Honorees Are Picture Perfect », sur essence.com, Essence, (consulté le 26 février 2019).
  16. Caroline Fauvel, « CANNES 2019 – « The Staggering Girl », fashion movie ? », sur Maze,
  17. « Tracy Morgan rejoint Eddie Murphy dans la suite de "Un Prince à New York" », sur rtbf.be,
  18. Arno Kikoo, « Charlize Theron et Kiki Layne rejoignent l'adaptation de The Old Guard sur Netflix », sur Comics Blog,
  19. (en) Kimberly Wilson, « First Look: Gina Prince-Bythewood’s ‘The Old Guard’ Heads To Netflix This Summer », sur essence.com,
  20. Emma Naroumbo Armaing, « Charlize Theron à la tête d’un commando d’immortels sur Netflix », sur numero.com,

Lien externe[modifier | modifier le code]