Khoufoukhaf Ier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Khoufoukhaf.

Khoufoukhâf
Nom en hiéroglyphe
<
Aa1G43I9G43
>xa
a
f
A1
Transcription ḫwfw ḫˁ=f
Famille
Père Khéops
Mère Khéops
Conjoint Néfertkaou
Enfant(s) Outka
Iounka
* ?
Fratrie Kaouab Ier
Baoufrê
Hordjédef
Mérésânkh II
Khéphren
Khentetenka
Djédefrê
Hétep-Hérès II
Khâmerernebty Ire
Horbaf
Minkhâf
Sépulture
Type Mastaba
Emplacement Gizeh, Cimetière est du complexe funéraire de Khéops
Date de découverte 1924
Découvreur George Andrew Reisner
Objets Sarcophage en granite

Khoufoukhâf, premier du nom, est l'un des fils de Khéops qui commence sa carrière en tant que prêtre de son père. Selon certains égyptologues, il exerce la charge de vizir sous ce règne et peut-être également sous le règne de Djédefrê. Il épouse Néfertkaou.

Il est également identifié par certains égyptologues, dont Rainer Stadelmann, avec son frère Khéphren. Selon cette hypothèse, il aurait épousé en secondes noces, Khâmerernebty Ire, alors veuve de Khéops, et change son nom en Khâef Rê lorsqu'il monte sur le trône à la suite de son demi-frère Djédefrê.

Généalogie[modifier | modifier le code]

On lui connaît deux fils attestés ainsi que la représentation d'un troisième personnage identifié comme son fils mais dont le nom est perdu.

Sépulture[modifier | modifier le code]

Du temps du règne de son père Khéops, Khoufoukhâf se fait édifier un mastaba à l'est de la pyramide de son père à Gizeh non loin de la pyramide de sa mère. Ce mastaba a révélé un point important concernant la chronologie de la IVe dynastie, car un bloc de cet édifice porte à son revers une marque de carrière. Ces inscriptions sont précieuses car elles comportent en général une date et le règne sous lequel l'édifice a été construit. Dans le cas présent, l'inscription indique l'an 23 de Khéops.

De plus ce mastaba est constitué à l'intérieur de plusieurs salles décorées de reliefs donnant notamment la généalogie de son propriétaire ainsi que sa descendance ce qui contredirait quelque peu l'hypothèse citée ci-dessus.

Le mastaba porte une grande inscription sur sa face occidentale donnant le nom et les titres du propriétaire. Fait exceptionnel pour un mastaba, la chambre funéraire de Khoufoukhaf est couverte par un dispositif de dalle monolithe en calcaire disposée en chevrons, preuve supplémentaire de l'importance du personnage sur son temps et au sein de la famille royale. Le sarcophage externe en granite rouge d'Assouan y a été retrouvé et est décoré sur sa face principale d'un motif de façade de palais ainsi que d'une inscription en hiéroglyphes gravés donnant les titres et le nom de son propriétaire.

Photos[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • William Kelly Simpson, Giza Mastabas Vol. 3 : The Mastabas of Kawab, Khafkhufu I and II, Boston : Museum of Fine Arts, 1978