Khmers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Khmer
Description de cette image, également commentée ci-après
Homme Khmer tenant du jus de palme dans une bouteille en roseau.

Populations significatives par région
Drapeau du Cambodge Cambodge 13,2 millions
Drapeau de la République socialiste du Viêt Nam Viêt Nam plus de 1,4 million
Drapeau de la Thaïlande Thaïlande plus de 1,2 million
Drapeau des États-Unis États-Unis 276 667
Drapeau de la France France 80 000
Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud 45 610
Drapeau de l'Australie Australie 36 920
Drapeau de la Malaisie Malaisie 30 113
Drapeau du Canada Canada 25 245
Population totale entre 15 et 15 et 17 millions (2010)
Autres
Régions d’origine Cambodge, Thaïlande, Viêt Nam
Langues Khmer et pali langue liturgique bouddhiste
Religions Bouddhisme theravāda, animisme, culte des ancêtres
Ethnies liées Khasi, Orang Asli, Môns, Wa

Femme khmère portant le krama (foulard traditionnel).
Enfant khmère au pied d'un temple.

Les Khmers sont le groupe ethnique dominant du Cambodge, représentant environ 90 % des quelques habitants de ce pays.

D'importantes minorités khmères vivent dans les pays voisins dont elles sont la population autochtone, notamment en Thaïlande dans la région Isan les Khmers du Nord (« Khmer Leu ») et dans le delta du Mékong au Viêt Nam les Khmers du Sud (« Khmer Krom »).

Leur langue, le khmer, fait partie de la branche môn-khmer des langues austroasiatiques.

La majorité des Khmers observent une forme particulière du bouddhisme theravāda, à laquelle sont mêlés des éléments de l' hindouisme brahmaniste, de l'animisme et du culte des ancêtres[1].

Bien que toutes les personnes ayant la nationalité cambodgienne ne soient pas d'ethnie khmère, et que tous les Khmers ne soient pas cambodgiens, depuis le règne de Norodom Sihanouk, le mot « khmer » est employé de manière officielle pour désigner la citoyenneté du Cambodge. L'actuelle constitution du pays utilise les termes de « nationalité khmère » et de « citoyens khmers », et désigne les citoyens cambodgiens dans leur ensemble sous le nom de « peuple khmer »[2], au détriment de l'origine historique, donc d'une identité bien réelle.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Ian Mabbett et David Chandler, The Khmers, Chiang Mai, Silkworm Books, , 289 p. (ISBN 974-7100-27-4)
  • Guy Porée et Evelyne Maspero, Mœurs et coutumes des Khmèrs : origines, histoire, religions, croyances, rites, évolution, Paris, Payot, , 270 p.
  • Toan Thach, Histoire des Khmers : ou L'odyssée du peuple cambodgien, Paris, l'Harmattan, , 154 p. (ISBN 978-2-296-07365-4)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]