Khatia Dekanoidze

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Khatia Dekanoidze
ხატია დეკანოიძე
Хатія Деканоїдзе
Illustration.
Khatia Dekanoidze en 2016.
Fonctions
Cheffe de la police nationale ukrainienne
En fonction depuis le
Président Petro Porochenko
Premier ministre Arseni Iatseniouk
Prédécesseur Poste créé
Ministre géorgienne de l'Éducation et des Sciences
Président Mikheil Saakachvili
Premier ministre Vano Merabichvili
Prédécesseur Dimitri Chachkine
Successeur Guiorgui Margvelachvili
Biographie
Date de naissance (42 ans)
Lieu de naissance Tbilissi (URSS)
Nationalité Géorgienne
Diplômé de Université d'État de Tbilissi

Khatia Dekanoidze (géorgien: ხატია დეკანოიძე, ukrainien: Хатія Деканоїдзе), née le 20 janvier 1977 à Tbilissi (URSS), est une femme politique géorgienne et ukrainienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

En 1999, elle obtient un diplôme de relations internationales à l'Université d'État de Tbilissi. Elle complète sa formation en langue anglaise à l'Université d'Europe centrale, à Budapest.

États-Unis[modifier | modifier le code]

Elle rejoint ensuite une institution américaine à but non lucratif, la RAND Corporation.

Géorgie[modifier | modifier le code]

En 2004, après la Révolution des Roses, elle fait partie du groupe de politiciens reformateurs qui suivent Mikheil Saakashvili lorsqu'il devient président.

Elle commence sa carrière a l'ambassade de Géorgie à Washington, puis travaille au Conseil national de la sécurité de Géorgie.

De 2007 à 2012, elle intègre le ministère de l'Intérieur, où elle dirige en particulier l'École de police[1].

Le elle rejoint le ministère de l'Éducation et des Sciences, en prend la responsabilité le [2] et la perd le avec l'arrivée d'une nouvelle majorité parlementaire (Rêve géorgien de Bidzina Ivanichvili).

Ukraine[modifier | modifier le code]

Par la suite, avec Eka Zgouladze, elle participe a la refonte de la police ukrainienne[3]. Cette réforme se fait facilement dans le secteur routier, mais rencontre des obstacles dans les autres départements[4].

Le , elle est nommée, par le ministre de l'Intérieur Arsen Avakov à la direction de la police ukrainienne[5].

Le , elle démissionne de son poste[6],[7]. Le , le gouvernement ukrainien annonce qu'elle a été limogée[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]