Khalife Moustapha Sonta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Cheick Moustapha Sonta
Image dans Infobox.
Cheick Moustapha Sonta
Fonctions
Khalife Général de la Tidjaniyya en Côte d'Ivoire
Biographie
Naissance
(61 ans)
Abidjan
Père
Ibrahim Sonta
Autres informations
Ordre religieux
Congregration de la Tidjaniyya

Le khalife Moustapha Sonta, né le à Abidjan est le guide spirituel des musulmans Tidjanie en Côte d’Ivoire. Dans la congrégation des soufies Tidjanie, le terme khalife ou caliphe désigne le représentant ou l’ambassadeur de la doctrine tidjanite dans une localité ou un pays déterminé.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Cheikh Ibrahima Sonta'[1], grand mouqaddem (son représentant) et ancien calife de la Côte d'Ivoire.

Issu d’une famille d’érudits, il a étudié auprès de son père, grand imam de la mosquée d’Adjamé Mairie et calife de la Tariqua Tidjani de Côte d’Ivoire, de 1966 à 1990.

Titulaire de plusieurs attestations (« idjazza »)( Grades dans la Tidjaniyya) dont :

  • La grande idjazza Itlaq pour la Tidjaniyya de Ibrahima Sonta en 1988 ;
  • La idjazza de la Khilafa de Côte d’Ivoire du Chérif Abd-Moutaleb Tidjani, descendant de Cheickh Ahmed Tidjani en 2000 ;
  • La grande idjazza Itlaq de Abdoul Djabar de Ain Madi en 2002 ;
  • La grande idjazza Itlaq de Chérif Zoubeir Tidjani, moukadam de la grande zaouîa de Fès en 2005 ;
  • La grande idjazza Itlaq de Chérif Mohamed Kébir Tidjani, khalife de la noble famille pour le Maroc.

À la mort de son père, le , le cheikh, alors âgé de 29 ans, est désigné pour lui succéder comme imam principal de la mosquée d’Adjamé Mairie. Il est intronisé neuvième imam de cette mosquée en 2003[2].

Auparavant, en présence des autorités politiques et religieuses de la Côte d’Ivoire, il est intronisé Khalife général de la Tarîqa Tidjanie en Côte d’Ivoire par la famille de Cheikh Ahmed Tidjane en la personne de Chérif Abdoul Moutalibe Tidjani, le [3].

Il défend un islam modéré.[1][4].

Titulature[modifier | modifier le code]

  • En 1988 Il est nommé khalife de son père Ibrahim Sonta
  • depuis le  : Il est investi Khalife Général par Chérif Abdoul Moutalibe Tidjani, Khalife général de la Tidjaniya pour l'Afrique Sud Saharienne, descendant de Cheick Hamed Tidjani[5]
  • depuis 2003 : Il est intronisé Imam principal de la Mosquée d’adjamé Mairie
  • Recteur de l’Institut Islamique Cheick Ibrahima SONTA,
  • Conseillé du Cheick Al Aïma Boikari FOFANA; Président du Conseil Supérieur des Imams (COSIM)[6],
  • Président d’honneur de la Fondation Tidjani de Bienfaisance de Côte d’Ivoire
  • Fondateur de l’école primaire confessionnelle Ibrahima Sonta.
  • Depuis le il est membre permanent de la Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains
  • Trésorier de la section de Côte d’Ivoire de la Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains.
  • Depuis le , il est le Président de la Fondation Mohammed VI des Oulémas Africains section Côte d'Ivoire.[7]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Daouda Berte, LA TIDJANIYYA en Côte d'Ivoire de 1850 à nos jours, Abidjan, Editions Passerelle, , 156 p. (ISBN 9782910518004), p. 79
  2. Daouda Berte, LA TIDJANIYYA en Côte d'Ivoire de 1850 à nos jours, Abidjan, Editions Passerelle, , 156 p. (ISBN 9782910518004), p. 112
  3. CISSE MAMADOU, « ISLAM », FRATERNITÉ MATIN,‎ samedi 13-dimanche 14 mai 2000, SOCIÉTÉ 3
  4. Laye Bakary Fané, « 6ème Edition de la Wazifa Nationale », LA VOIX DE LA TIDJANIYA,‎
  5. CISSE MAMADOU, « ISLAM », FRATERNITÉ MATIN,‎ samedi 13-dimanche 14 mai 2000
  6. Daouda Berté, LA TIDJANIYYA en Côte d'Ivoire de 1850 à nos jours, Abidjan, Editions Passerelle, , 156 p. (ISBN 9782910518004, lire en ligne), p. 116
  7. Eddy BIBI, « Lutte contre la radicalisation et l'extrémisme violent en Afrique », L'inter,‎ , p. 2-3

Modèle:C.N.C.A.Info Cheick Moustapha Sonta Président de la Fondation Mohammed VI des Oulémas Africains section Côte d'Ivoire.