Khalifa Airways

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Khalifa Airways
Logo de cette compagnie
AITAOACIIndicatif d'appel
K6KZWKHALIFA AIR
Repères historiques
Date de création 1999
Date de disparition 2003
Fondateur Rafik Khalifa
Généralités
Basée à Aéroport d'Alger - Houari Boumédiène
Alliance NA
Taille de la flotte 47
Nombre de destinations 63
Siège social Alger (Algérie)
Société mère Groupe Khalifa
Effectif 3 483 (2003)[1]
Dirigeants Rafik Khalifa (PDG)


Khalifa Airways (Code AITA : K6 ; code OACI : KZW), était une compagnie aérienne pour passagers et cargo basée à Alger en Algérie, fondée en par Rafik Khalifa. Elle a cessé son activité en 2003.

Histoire[modifier | modifier le code]

Airbus A320 de Khalifa Airways

Khalifa Airways a été fondée par Rafik Khalifa en . L'autorisation d'exploitation a été donnée par le gouvernement algérien en , les opérations ont commencé le même mois. Fin l'année, Khalifa Airways loue un Boeing 737-400 de Pegasus Airlines.

En 2001, Khalifa Airways commande trois Airbus A340-300, ainsi que cinq A330-200 et dix A320, dont la livraison est prévue en 2004.

Khalifa Airways a arrêté la plupart de ses vols mi-, après ne pas avoir payé ses créanciers. Il fut rapporté dans la presse que la compagnie n'opérait qu'« une douzaine d'appareils maximum », sur les 30 appartenant à la flotte. La Lufthansa et Pegasus Airlines (4 Boeing 737) ont réclamé le retour de leurs appareils qui avaient été loués par la compagnie. Les appareils commandés ont été annulés. La Banque d'Algérie a également nommé un administrateur pour gérer les affaires de El Khalifa Bank (une autre société propriété de Rafik Khalifa), tout en refusant des fonds à la compagnie pour payer les assurances et les factures.

En , les 8 appareils restants n'ont pas pu voler, du fait de l'expiration des contrats d'assurance. La compagnie aérienne a été liquidée judiciairement par une cour française le , après que la compagnie n'a pu payer les 5 millions d'euros de dettes aux créanciers.

Le , le journal International Herald Tribune indique que le fondateur de la compagnie Rafik Khalifa a été reconnu coupable et a été condamné à perpétuité pour sa complicité dans les échecs d'El Khalifa Bank et des compagnies associées, Khalifa Airways incluse[2].

Khalifa Airways est aussi connue pour avoir été le sponsor de l'Olympique de Marseille de 2001 à 2003.

Destinations[modifier | modifier le code]

En 2002, les destinations suivantes étaient assurées:

Flotte[modifier | modifier le code]

Airbus A319 de Khalifa Airways
Boeing 737-700 Khalifa Airways

En 2002, Khalifa Airways exploitait une flotte de 37 avions :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Khalifa Airways liquidé », sur nouvelobs
  2. (en) « Looking for an article from the International Herald Tribune? », sur International Herald Tribume (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]