Khalid Lachheb

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Khalid Lachheb
Informations
Disciplines Saut à la perche
Nationalité Drapeau de la France Français
Naissance (47 ans)
Lieu de naissance Rennes
Taille 1,80 m
Poids 76 kg
Palmarès
Jeux méditerranéens 0 0 1
Universiade 1 0 0
Championnats d'Europe juniors 1 0 0

Khalid Lachheb, né le à Rennes (Ille-et-Vilaine), est un athlète français spécialiste du saut à la perche, champion d'Europe junior de la discipline en 1993, champion du monde universitaire en 1997, et également ingénieur diplômé de l’École polytechnique.

Il est le frère jumeau de Taoufik Lachheb, pareillement perchiste, vice-champion d'Europe junior de la discipline en 1993 et polytechnicien de la même promotion 1995.

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines familiales[modifier | modifier le code]

Taoufik et Khalid Lachheb naissent dans cet ordre le à Rennes (Ille-et-Vilaine) et sont les derniers enfants d’une famille d’origine marocaine de sept enfants. Leur père quitte Meknès (Maroc) en 1963 à vingt-et-un ans, pour la France, et s'établit ensuite à Rennes où il devient chef de chantier[1].

Formation[modifier | modifier le code]

Après le collège, les deux frères effectuent à partir de 1990, toujours ensemble et dans les mêmes classes, le second cycle de leur scolarité au lycée Chateaubriand de Rennes en section Sports Etudes Athlétisme. Ils obtiennent en 1993 un baccalauréat scientifique qui leur ouvre au même lycée la porte des classes préparatoires aux grandes écoles scientifiques.

Après deux ans de préparation, ils intègrent en 1995 simultanément l'École polytechnique[2],[3] d'où ils sortent tous deux ingénieurs diplômés[4].

Carrière sportive[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Ils découvrent tous deux la perche en 1988 à l'occasion d'une semaine d'initiation organisée dans les collèges de Rennes par Alain Donias, à l'époque conseiller technique sportif détaché à la Fédération française d'athlétisme et qui va devenir leur premier entraîneur au Stade Rennais Athlétisme.

Le Sports Études Athlétisme[modifier | modifier le code]

Les frères jumeaux mènent de front études et saut à la perche, et en 1992, le duo rejoint l'équipe de Maurice Houvion[Note 1].

En 1993, l’année du bac, Khalib est à Saint-Sébastien (Espagne) champion d'Europe junior de la discipline avec 5,40 m et Taoufik vice-champion d'Europe avec 5,35 m. À l'été 1994, avant de commencer la classe de Mathématiques spéciales, Taoufik fait troisième avec 5,30 m aux championnats du monde juniors à Lisbonne, au Portugal. Les deux frères interrompent ensuite les compétitions pour préparer les concours d’entrée aux grandes écoles d’ingénieurs.

Les années Polytechnique[modifier | modifier le code]

Les deux jumeaux recommencent à s'entraîner durant leur scolarité à l'École polytechnique sans demander le moindre aménagement[Note 2] puis reprennent la compétition en 1996, toujours sous la direction de Maurice Houvion.

Khalid est sélectionné par la FFA pour les Championnats du monde d'athlétisme 1997 d'Athènes, en Grèce ; Taoufik, blessé durant l'hiver[Note 3], n'a pu reprendre la compétition à temps et franchir les 5,60 m requis pour accompagner son frère.

Khalid est éliminé dès les qualifications, avec un saut à 5,60 m alors que la barre qualificative est 5,70 m mais quelque trois semaines après, il devient champion du monde universitaire à Catane (Italie) avec 5,70 m.

Après Polytechnique[modifier | modifier le code]

En 1998, immédiatement après les championnats d'Europe d'athlétisme à Budapest en Hongrie qui l'ont vu terminer cinquième avec 5,60 m, Khalid établit le 25 août au stade olympique de la Pontaise à Lausanne (Suisse) son record personnel en plein-air avec un saut à 5,80 m[6], ce qui le place, à l’époque, parmi les cinquante meilleurs perchistes de tous les temps et neuvième meilleur français du siècle[7].

L’année suivante, le 6 mars 1999 à Soissons (Aisne), Taoufik saute 5,72 m en salle[8].

Ils ne feront jamais mieux, même si en 2001 Khalid fait troisième aux Jeux méditerranéens de 2001 avec 5,40 m.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Performance
1993 Championnats d'Europe juniors Saint-Sébastien 1er 5,40 m
1997 Universiade d'été Catane 1er 5,70 m
1998 Championnats d'Europe Budapest 5e 5,60 m
2001 Jeux méditerranéens Radès 3e 5,40 m

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels[6]
Saut à la perche Performance Lieu Date
Plein air 5,80 m Lausanne
En salle 5,60 m Liévin
Faverges

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Maurice Houvion, lui-même ancien perchiste, est le père du perchiste Philippe Houvion, détenteur du record du monde en 1980.
  2. « "On a été cons, on n’a jamais demandé d’aménagement." Ils auraient pu partir aux États-Unis, se payer un entraîneur particulier ... "On n’a pas été courageux." ... En effet, si vous étudiez attentivement le tableau qui donne la progression de Khalid et Taoufik par rapport à quelques perchistes choisis au hasard (Bubka, Galfione et Lavillenie) vous vous rendez compte qu’ils avaient le potentiel pour être champions du monde. Ils le disent d’ailleurs "5,90 m, 6,00 m c’était tout à fait possible, il me manquait 5 kilos de muscles et de la puissance, mais à 25 ans on s’est rendu compte qu’on avait bricolé physiquement". Ils n’ont pas de regret, ils pensent juste que ça aurait pu être mieux "il ne nous manquait pas grand-chose mais nous n’avions pas l’environnement adéquat". »[5]
  3. Taoufik a attrapé une tendinite au tendon d’Achille en faisant son footing en rangers[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Nathalie Journo, « Duos intimes (6). Khalid et Taoufik Lachheb, 22 ans, perchistes et polytechniciens, ou l'histoire d'une gémellité cultivée à la perfection. Haut perchés », sur le site du journal Libération, (consulté le )
  2. « Lachheb, Khalid (X 1995) », sur le site de la bibliothèque de l'École polytechnique (consulté le )
  3. « Lachheb, Taoufik (X 1995) », sur le site de la bibliothèque de l'École polytechnique (consulté le )
  4. « Le Cycle d'ingénieur polytechnicien », sur le site de l'École polytechnique (consulté le )
  5. a et b Serge Delwasse, « citiux, altiuX, fortiux », sur le site de La Jaune et la Rouge, (consulté le )
  6. a et b (en) « Profil de l'athlète Khalid Lachheb », sur le site de l'IAAF (consulté le )
  7. « Les 100 Meilleures Français du Siècle », sur le site de Tout l'Athlétisme (consulté le ).
  8. (en) « Profil de l'athlète Taoufik Lachheb », sur le site de l'IAAF (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :