Khaled Khalifa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Khaled Khalifa
Naissance
Alep
Activité principale
écrivain, scénariste, journaliste
Distinctions
Prix Naguib Mahfouz
Auteur
Genres
poésie, roman

Khaled Khalifa (arabe : خالد خليفة), né en à Alep, est un écrivain syrien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

  • Éloge de la haine [« Madīḥ al-karāhiyyaẗ »], trad. de Rania Samara, Arles, France, Sindbad/Actes Sud, coll. « La bibliothèque arabe. Les littératures contemporaines », 2011, 325 p. (ISBN 978-2-7427-9517-8)[1]
  • Pas de couteaux dans les cuisines de cette ville [« La sakakin fi matabikh hadhihi al-madina »], trad. de Rania Samara, Arles, France, Sindbad/Actes Sud, coll. « La bibliothèque arabe. Les littératures contemporaines », 2015, 240 p. (ISBN 978-2-330-04876-1)
- Prix Naguib Mahfouz 2013[2],[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Maya Jaggi, « In Praise of Hatred by Khaled Khalifa – review », sur The Guardian, (consulté le 3 février 2015)
  2. « Syrian Writer Khaled Khalifa wins Naguib Mahfouz Medal for Literature », sur Al Ahram, (consulté le 3 février 2015)
  3. Farouk Mardam Bey, « Syrie : une littérature de résistance », sur L'Orient Litteraire, (consulté le 3 février 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]