Khaled Khalifa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un écrivain image illustrant la Syrie
Cet article est une ébauche concernant un écrivain et la Syrie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Khaled Khalifa
Naissance
Alep
Activité principale
écrivain, scénariste, journaliste
Distinctions
Prix Naguib Mahfouz
Auteur
Genres
poésie, roman

Khaled Khalifa (arabe : خالد خليفة), né en à Alep, est un écrivain syrien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

  • Éloge de la haine [« Madīḥ al-karāhiyyaẗ »], trad. de Rania Samara, Arles, France, Sindbad/Actes Sud, coll. « La bibliothèque arabe. Les littératures contemporaines », 2011, 325 p. (ISBN 978-2-7427-9517-8)[1]
  • Pas de couteaux dans les cuisines de cette ville [« La sakakin fi matabikh hadhihi al-madina »], trad. de Rania Samara, Arles, France, Sindbad/Actes Sud, coll. « La bibliothèque arabe. Les littératures contemporaines », 2015, 240 p. (ISBN 978-2-330-04876-1)
- Prix Naguib Mahfouz 2013[2],[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Maya Jaggi, « In Praise of Hatred by Khaled Khalifa – review », sur The Guardian,‎ (consulté le 3 février 2015)
  2. « Syrian Writer Khaled Khalifa wins Naguib Mahfouz Medal for Literature », sur Al Ahram,‎ (consulté le 3 février 2015)
  3. Farouk Mardam Bey, « Syrie : une littérature de résistance », sur L'Orient Litteraire,‎ (consulté le 3 février 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]