Khaled Ayari

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Khaled Ayari
Stade rennais - Le Havre AC 20150708 09.JPG
Khaled Ayari en juillet 2015.
Biographie
Nationalité Drapeau : Tunisie Tunisien
Naissance (27 ans)
Lieu L'Ariana (Tunisie)
Taille 1,78 m (5 10)
Période pro. 2008-
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
2001-2008 Drapeau : Tunisie AS Ariana
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2008-2013 Drapeau : Tunisie ES Tunis 108 (13)
2013-2015 Drapeau : France Angers SCO 063 (17)
2015-2016 Drapeau : France Paris FC 008 0(0)
2016-2017 Drapeau : France US Orléans 019 0(4)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2006-2007 Drapeau : Tunisie Tunisie -17 ans 014 0(4)
2009 Drapeau : Tunisie Tunisie -20 ans 0020 (3)
2011 Drapeau : Tunisie Tunisie olympique 003 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 4 juillet 2017

Khaled Ayari (arabe : خالد العياري), né le 17 janvier 1990 à l'Ariana, est un footballeur tunisien évoluant au poste d'attaquant.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le 11 janvier 2013, il signe un contrat de trois années en faveur du SCO Angers. Pour son premier match pour le SCO Angers, il marque le but de la victoire contre le Racing Club de Lens à la 94e minute (victoire 3-2). Le 2 août 2013, pour la première journée du championnat de Ligue 2, il inscrit un doublé contre le FC Istres, ce qui permet à son équipe de remporter le match sur un score de 4-2.

À la suite d'une blessure contractée en demi-finale de la coupe de France face au Stade rennais, en avril 2014, il est privé de terrain pendant près de dix mois, faisant son retour dans le groupe angevin le 25 janvier 2015 pour la 21e journée de championnat[1]. Pour sa deuxième apparition de la saison 2014-2015, il offre le but de la victoire face à l'AJ Auxerre au bout du temps additionnel et permet au SCO de grimper sur le podium au terme de la 26e journée[2].

Arrivé au terme de son contrat en juin 2015, il est mis à l'essai par Le Havre ; il est notamment buteur lors du premier match de préparation des Normands (victoire 2-1 face au Stade rennais)[3]. Faute de départ dans l'effectif normand, il s'engage finalement le 18 juillet 2015 pour deux ans au Paris FC[4].

Le 4 août 2016, il signe un contrat d'un an avec Orléans[5].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Khaled Ayari au 4 juillet 2017[6]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd
2009-2010 Drapeau de la Tunisie ES Tunis Ligue 1 20 4 2 - - - - 15 4 - 35 8 2
2010-2011 Drapeau de la Tunisie ES Tunis Ligue 1 15 1 1 1 0 - - 11 0 - 27 1 1
2011-2012 Drapeau de la Tunisie ES Tunis Ligue 1 11 1 1 - - - - 10 1 - 21 2 1
2012-2013 Drapeau de la Tunisie ES Tunis Ligue 1 4 0 - - - - - - - - 4 0 0
Sous-total 50 6 4 1 0 - - 36 5 - 87 11 4
2012-2013 Drapeau de la France Angers SCO Ligue 2 14 4 0 - - - - - - - 14 4 0
2013-2014 Drapeau de la France Angers SCO Ligue 2 32 9 2 7 3 0 - - - - 39 12 2
2014-2015 Drapeau de la France Angers SCO Ligue 2 10 1 1 - - - - - - - 10 1 1
Sous-total 56 14 3 7 3 0 - - - - 63 17 3
2015-2016 Drapeau de la France Paris FC Ligue 2 7 0 0 1 0 0 - - - - 8 0 0
Sous-total 7 0 0 1 0 0 - 0 0 - 8 0 0
2016-2017 Drapeau de la France US Orléans Ligue 2 17 4 0 2 0 0 - - - - 19 4 0
Sous-total 17 4 0 2 0 0 - 0 0 - 19 4 0
Total sur la carrière 130 24 7 11 3 - - 36 5 - 177 32 7

Palmarès[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. « Khaled Ayari de retour dans le groupe », sur angers-sco.fr, (consulté le 3 mars 2015)
  2. « Angers grimpe sur le podium », sur lequipe.fr, (consulté le 3 mars 2015)
  3. « Football - amical : Le Havre convaincant face à Rennes (2-1) », sur paris-normandie.fr, (consulté le 8 juillet 2015)
  4. « Khaled Ayari au Paris FC », sur lequipe.fr, (consulté le 19 juillet 2015)
  5. « Officiel : Khaled Ayari est orléanais ! », sur usofoot.com (consulté le 4 août 2016)
  6. « Statistiques de Khaled Ayari »